Biscuit de Noël de tati Carmen

Je vous ai déjà livré quelques secrets de ma tati confiture, Sa pâte et gelée de coing ou Ses figues confites.

Vous l’aurez compris ma Tati Carmen était un vrai bec sucré, une vraie gourmande, jamais non à une petite glace ou un gâteau…jamais!

Elle m’avait donné cette recette de petits biscuits de Noël, en me disant comme ça tu m’en feras!

Et en effet avec une infusion dans la cuisine de ma grand mère ils avaient parfaitement accompagné une de nos nombreuses après-midi papotage.

J’ai retrouvé son bout de papier et tout m’est revenu, après-midi nostalgie en vue.

Je vous avez présenté l’an dernier Mes sablés de Noël la recette diffère au niveau des proportions et elle est plus marquée au niveau du citron avec le jus qui s’y rajoute.

La cannelle est plus présente et puis elle a une saveur particulière cette recette…

Attention à faire la veille, la recette prévoit 24h de pause au frigo.

Je réalise une plaque de chaque cuisson : mon mari et ma fille les préfère mous, moi bien cuits qui croque sous la dent.

5 mn de cuisson feront la différence.

Ingrédients :

250g de beurre demi sel pommade

250g de sucre

1 sachet de sucre vanillé

20g de cannelle

150g d’amandes moulues

1 zeste et 1/2 jus de citron

1 œuf

400g de farine

2 jaunes d’œufs et 2 cuillères à soupe de lait pour la dorure

Dans la cuve de votre robot:

Placer la farine et le beurre, pétrir doucement à la feuille pour sabler.

Ajouter l’œuf.

La poudre d’amande, les sucres.

Le zeste, le jus, la cannelle.

Former une boule de pâte légèrement aplatie.

Filmer et placer 24h au frigo.

Le lendemain sortir la pâte 1/2h à température ambiante.

Préchauffer le four à 200 degrés.

Je vous conseille de l’étaler avec la paume de la main sur une épaisseur de 5 mm environ.

Découper avec des emporte-pièces.

Placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Enfourner 10 mn pour des biscuits plus mous et 15 mn pour du croustillant.

A vos tabliers !!!

Praliné amande-noisette

Il m’aura fallu des années, 3 mixeurs grillés et des heures de recherche pour enfin pouvoir faire mon praliné.

Je m’en étais dégoûtée, le praliné n’était pas pour moi…en deuil de fait maison la fille du boulanger.

Sauf que je suis têtue!

Il était hors de question d’investir dans un énième robot, il me fallait un mixeur compact, abordable et puissant rien que ça.

Et à force de recherche c’est sur une moulinette 1000W que j’ai jeté mon dévolu et miracle un praliné en un temps record!!!

Soyons honnête je m’étais toujours arrêté au stade du pralin (des grains assez grossier) avant que l’odeur de brûler n’apparaisse.

Et là surprise après quelques minutes seulement une pâte est apparue, sans disjonctage général.

Et tout ça avec un petit mixeur moulinex….me fait rêver mon mini mixeur je vous le dis !!!

Et comme beaucoup de recette, le fait maison ressort grand vainqueur.

Les amandes du jardin, des noisettes des copains, du sucre pas de chez nous….un résultat absolument terrible voir dangereux.

J’ai demandé à mon mari et ma fille leurs avis…Bam moitié du pot liquidé!!!

Va avoir du boulot ma moulinette!

Ingrédients pour un pot:

125g d’amandes

125g de noisettes

160g de sucre

5 cl d’eau

Préchauffer le four à 170 degrés.

Sur une plaque déposer les amandes et les noisettes.

Enfourner pour 15 mn en surveillant la coloration, il faut une coloration légère.

Frotter les noisettes pour enlever la peau, personnellement je laisse la peau des amandes.

Dans une casserole à fond épais mettre le sucre et le mouiller avec l’eau.

Placer sur feu moyen et sans remuer, laisser cuire jusqu’à obtenir un beau caramel ambré.

Ajouter alors les amandes et noisettes torréfiées.

Bien mélanger sur feux doux.

Étaler rapidement sur une feuille de papier sulfurisé et laisser refroidir.

Concasser le tout grossièrement et placer par petites quantités dans le bol de votre mixeur.

Après le stade de poudre, viendra celui de pâte puis de crème.

J’ai fait quelques pauses pour ne pas trop brusquer mon nouveau joujou.

Mais ça reste rapide et terriblement bon.

Indispensable pour vos Paris-Brest, mais il sublimera vos tarte au chocolat, Royal ou même crêpes et gaufres, chez nous, restons simple il part à la petite cuillère !!!

A vos tabliers !!!

Dos de cabillaud au pesto d’amande

Nous consommons très peu de cabillaud, les ressources naturelles sont victimes de son succès, et les pêches intensives vont bientôt avoir raison de ce poisson à la chair si délicate.

Aussi habituellement je préfère le lieu noir.

Mais voilà ma fille adore absolument ce poisson en lisant bien les étiquettes, je lui fais de temps en temps plaisir.

Mon basilic cette année étant énorme, j’ai réalisé un pesto avec des amandes pour l’accompagner.

Le pesto est traditionnellement réalisé avec des pignons mais n’hésitez pas à varier les goûts vous serez surpris.

Je vous avais proposé il y a peu Un pesto de roquette qui est vraiment original et riche en saveurs.

J’aime beaucoup cette recette, les saveurs parfument délicatement le poisson, l’amande si on la laisse un peu grossière apporte un croquant vraiment intéressant.

Le pesto se réalise au pilon, et j’avoue affectionner cette méthode mais quelques coups de mixeur quand je suis pressée comme ici font très bien l’affaire.

Vous pouvez réaliser un pesto beaucoup plus lisse mais j’aime le jeu de texture avec un broyage grossier.

Ingrédients pour 4 personnes :

4 portions de dos de cabillaud

20 grosses feuilles de basilic frais

80g d’amandes effilées

4 cuillères à soupe d’huile d’olive fruitée

2 gousses d’ail dégermées

Sel et poivre

Préchauffer le four à 180 degrés.

Placer l’ail dans le bol du mixeur et le mixer fin.

Ajouter les feuilles de basilic et les amandes, mixer par petites pulsions pour un rendu grossier en ajoutant l’huile d’olive.

Saler et poivrer généreusement.

Dans un plat déposer les dos de cabillaud.

Saler et poivrer.

Et parsemer généreusement dessus le pesto.

Enfourner pour 20-25mn.

Déguster chaud.

Financier tigré au chocolat de Cyril Lignac

La recette des financiers de Cyril Lignac je vous l’avais déjà publié Ici et elle me sert même de base pour certains entremets comme le Fraisier je trouve que l’association amande/fruit rouge est juste terrible !!!

C’est sur les réseaux sociaux que les photos de ces tigrés m’a tapé dans l’œil.

Et il faut bien avouer qu’ils sont terribles avec leur look gourmand à souhait.

C’est sur le blog il était une fois la pâtisserie que j’ai déniché la recette.

Pour les moules je les ai trouvé chez Tompress Ici, et le démoulage a été parfait.

Alors bien sûr ils sont canons ces tigrés et le goût dans tout ça ?

Un financier aux pépites de chocolat avec un cœur ganache au chocolat noir….je me demande si j’ai besoin de développer…

Ils sont d’une gourmandise absolu, j’ai presque envie de vous dire d’un danger absolu 😋.

J’ai opté pour une ganache au chocolat noir pour le côté pratique dans ma boîte à gâteau mais vous pouvez les garnir de pâte à tartiner pour un effet plus coulant.

Ingrédients pour 6 tigrés :

90g de beurre

90g de poudre d’amandes

30g de farine

100g de sucre glace

3 blancs d’œufs

50g de pépites de chocolat

60g de chocolat noir

60g de crème liquide

10g de beurre

Préchauffer le four à 180 degrés.

Faire fondre le beurre dans une casserole jusqu’à une belle coloration noisette et réserver.

Dans un saladier mélanger la farine, le sucre glace et la poudre d’amande.

Ajouter les blancs d’œufs.

Le beurre noisette refroidit.

Et les pépites de chocolat.

Verser dans vos moules à mini kouglof ou à savarin.

Enfourner pour 20 mn.

Pendant ce temps préparer la ganache.

Hacher le chocolat au couteau et le réserver dans un saladier.

Faire chauffer la crème et la verser sur le chocolat pour le fondre.

Remuer bien et ajouter le beurre.

Une fois les gâteaux cuits.

Les démouler et l’achat de bon moules est important croyez-moi !!!

Et avant que la ganache ne fige, placer 1 cuillère à café dans chaque financier.

Laisser refroidir.

A vos tabliers !!!

Tablette chocolat home made

A la base j’avais sorti mon moule à tablette pour occuper les enfants pendant le confinement, nous avons donc réalisé avec ma fille et mon petit neveu de 4 ans une tablette ludique où le chocolat fondu vient recouvrir une garniture de diverses sucreries.

Le mot ludique exclue le travail du chocolat et son fameux temperage !

Donc la première tablette a beaucoup plu aux enfants mais l’apparence un peu blanchâtre, sans croquant m’a laissé sur ma faim.

Et plutôt que des décors en tout genre je me suis orientée vers le classique mélange amande/chocolat.

Qui est de loin mon préféré, je suis une vraie amatrice de chocolat et pour moi le mélange chocolat / amandes c’est le summum de la gourmandise, c’est personnel mais les mélanges d’épices dénature le brut du chocolat à mon goût.

Les amandes je les torréfie toujours pour en marquer le goût, et pour le choix du chocolat j’ai fait une noire et une blanche.

Chacun à ses températures de temperage mais ce n’est pas non plus un grand travail.

J’utilise du chocolat de couverture en pistole pour ma part et mon fameux bain marie que je vous présentais il y a peu.

L’indispensable bien sur est le thermomètre.

Ingrédients pour une tablette

250g de chocolat de couverture

50g d’amandes ou noisettes

Enfourner les amandes dans un four préchauffé à 180 degrés pendant 10 mn.

Il faut que les amande soient légèrement brunies.

Pour le chocolat noir:

Mettre le chocolat noir au bain marie, une fois fondu mettre le thermomètre.

Lorsque la température atteint 50 degrés retirer la casserole du feu.

Hors du feu baisser en remuant la température à 28 degrés.

Remettre sur le bain marie pour atteindre 32 degrés.

La dernière étape est rapide.

Couler une partie du chocolat dans la tablette.

Disposer les amandes et couler le reste du chocolat.

Lisser le dessus et laisser refroidir avant le démoulage.

Pour le chocolat blanc :

Faire fondre au bain marie le chocolat blanc et mettre le thermomètre.

Atteindre la température de 50 degrés.

Sortir la casserole du bain marie, remuer pour atteindre la température de 26 degrés.

Remettre sur le feu pour remonter à 29 degrés.

Couler une première couche de chocolat sur la tablette.

Disposer les amandes et couler le reste.

Lisser la tablette et laisser refroidir avant de démouler.

Cette histoire de température peut faire peur mais vraiment ça vaut le coup le chocolat est parfait.

A vos tabliers !!!

Financier de Cyril Lignac

J’ai essayé par la photo de vous montrer la texture qui est vraiment mais vraiment top!!!

Difficile c’est comme les odeurs j’essaye de vous les décrire mais pas facile.

Vous le voyez ce doré brillant, vous la voyez cette texture fondante à souhait au bon goût d’amande?

J’ai envie de vous dire il faut les essayer ces financiers !!!

Le goût, la texture tout y est, merci Mr Lignac.

Vous pouvez les présenter dans une version classique dans de petits moules ou en version à partager c’est tout aussi bon.

J’avais choisi une version grand modèle et c’était parfait !!

Ingrédients pour 4 personnes :

130g de sucre glace

50g de farine

50g de poudre d’amande

1/2 sachet de levure chimique

4 blancs d’œufs

1 pincée de sel

70g de beurre

Dans une casserole faire fondre le beurre, lorsqu’il a une belle couleur noisette le retirer du feu.

Laisser tiédir.

Dans un saladier placer le sucre, la farine, la levure et la poudre d’amandes.

Mélanger doucement.

Ajouter les blancs d’œufs et mélanger.

Ajouter le beurre tiède.

Mettre la pâte 1 h au frais.

Préchauffer le four à 180 degrés.

Placer la pâte dans les moules beurrés et enfourner pour 20mn.

Il faut une belle couleur dorée.

Laisser refroidir et déguster.

Je vous mets au défi de trouver mieux.

A vos tabliers !!!

Brie farci

Le fromage de fin de repas difficile de faire original, c’est un plateau varié ou bien je farci un brie de Meaux.

Et j’ai vraiment un penchant pour ce dernier, lorsque j’ai la chance d’avoir une truffe, je la râpe à l’intérieur.

Cette année pour Noël je l’ai farci aux abricots secs, amandes et pistaches, et le résultat était parfait !!!

J’aime l’originalité, et la touche de fraîcheur que cette recette amène, on pourrait craindre qu’avec le mascarpone ce soit lourd mais pas du tout.

À préparer 48h avant.

Ingrédients pour un brie de 20 cm environ :

250g de mascarpone

50g d’amandes grillées salées

50g de pistaches

7 abricot sec moelleux

1 cuillère à soupe de miel de châtaignier

2 pincées de fleurs de sel

Commencer par piler grossièrement les pistaches et amandes.

Couper les abricots en dés.

Dans un saladier placer le mascarpone et fouetter le pour le détendre.

Y ajouter le miel, mélanger.

La fleur de sel, mélanger.

Ajouter les fruits secs, mélanger.

Couper le brie en deux dans l’épaisseur.

Et garnir une moitié de la préparation précédente.

Couvrir avec l’autre chapeau.

Filmer de film transparent et laisser 48h au frigo.

Voilà une façon originale et gouteuse de finir en beauté le repas.

A vos tabliers !!!

Brioche gourmande cannelle-amande

Je vous propose aujourd’hui une brioche ultra gourmande

Généreuse aux saveurs de cannelle, vanille et amande…. comment vous dire c’est juste le trio gagnant pour mes papilles 😉

J’ai façonné cette brioche en couronne, vous pouvez faire un façonnage du style chinois en escargot

Ingrédients :

Pour la brioche :

250g de farine

3 œufs

50g de sucre

12g de levure fraîche

1 sachet de sucre vanillé

125g de beurre à température ambiante

2 pincées de sel

1 cuil à café de cannelle moulu

Pour la crème :

70g de beurre mou

50g de sucre

1 sachet de sucre vanillé

1 cuil à café de cannelle

100g de poudre d’amande

Préparer votre pâte à brioche :

Placer dans votre cuve le sel, les sucres, la farine, les œufs, la levure et la cannelle ( l’ordre est important il évite le contact entre la levure et le sel)

Rajouter le beurre mou et la cannelle

Pétrir à vitesse moyenne pendant minimum 15 mn

Laisser lever votre pâte au moins 2 h

Elle doit avoir doublé de volume

Dégazer là et placer votre cuve au frigo 2h voir une nuit ça ne sera que mieux

Une fois refroidie, étaler votre pâte en lui donnant une forme rectangulaire

Préparer votre crème en mélangeant simplement l’ensemble des ingrédients

Étaler cette préparation sur votre pâte

Rouler là

Et partager le boudin obtenu en 2 dans le sens de la longueur

Vriller chaque moitié

Et disposer dans un plat

Laisser pousser à nouveau 2 h

Badigeonner d’un jaune d’œuf battu avec un peu de lait

Et enfourner dans un four préchauffé à 180 degrés 20-25mn (je place toujours un ramequin d’eau pour la vapeur qui à la priorité d’activer un peu plus la levure par l’apport d’humidité)

je tiens à remercier chaleureusement ma fille pour son aide de photographe quand j’avais les mains dans la farine.

A vos tabliers!!!