Plancha de seiches à l’espagnole

Avec les beaux jours, ma copine la plancha a repris du service.

Toujours une petite marinade qui va bien, un bon assaisonnement pour le peps et en 10 mn- un quart d’heure le repas est prêt.

Ici des dés de seiche et de chorizo accompagnés d’oignons doux et de poivrons.

La seiche peut-être mise à mariner le matin avant de partir bosser, le soir vous jetez le tout sur la plancha chaude et c’est prêt.

L’été c’est quand même plus simple, avouons-le !

J’adore les saveurs et les couleurs de ce plat, je vous le conseille vivement.

Ingrédients pour 4 personnes :

4 grosses lamelles de seiche

4 poivrons (2 rouges-2 jaunes) pour les couleurs

1/2 chorizo fort en dés

1 oignon doux

1 gousse d’ail hachée

1 cuillère à soupe d’épices espagnole Ducros

Huile d’olive

12h avant : couper les lamelles de seiche en gros dés

Dans un saladier ou un Tupperware, placer la seiche, les épices, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et la gousse d’ail.

Laisser mariner en mélangeant bien.

Tailler les poivrons en lamelles, dans un saladier les arroser avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive.

Allumer votre plancha.

Verser les poivrons.

Faire cuire 5 bonnes minutes en remuant.

Ajouter dessus, la seiche marinée et les dés de chorizo.

Bien mélanger et cuire 5-10 mn selon votre plancha.

Rectifier l’assaisonnement, attention le chorizo apporte du sel.

Servir immédiatement.

A vos tabliers !!!

Parmentier de cabillaud aux épinards

Toujours avec mes épinards d’hiver de mon jardin un 3 mai…incroyable !!!

Cette fois ci un plat complet mêlant féculents, poisson et légumes, qui dit mieux ?

J’ai réalisé ce plat avec un dos de cabillaud, cuit à cœur au four, une fondue d’épinards à la crème et une purée grossièrement écrasée de pomme de terre.

Un plat simple et une autre façon de consommer du poisson.

Pour parfumer mon poisson et donner un peu de peps à mon plat j’ai utilisé le moulin à graines de moutarde du Domaine des terres rouges .

En vente Ici

Ingrédients pour 4 personnes :

4 portions de dos de cabillaud épais

4 grosses pommes de terre

40g de beurre

15cl de lait

20cl de crème liquide

1 gousse d’ail hachée

3 grosses poignées d’épinards frais

Emmental râpé

Sel et poivre

Huile d’olive

Noix de muscade

Moulin à graines de moutarde

Peler et couper en rondelles épaisses les pommes de terre.

Les placer dans le panier du cuit vapeur et cuire 25 mn.

Préchauffer le four à 180 degrés en position grill.

Arroser d’un filet d’huile d’olive le fond du plat.

Déposer le poisson.

Et l’arroser d’un filet d’huile d’olive, saler, poivrer et parsemer généreusement de graines de moutarde concassées.

Enfourner pour 10 mn.

Laver les épinards.

Les faire fondre dans une sauteuse avec un filet d’huile.

Lorsqu’ils sont bien réduits, ajouter l’ail et la crème.

Cuire quelques minutes et couper le feu.

Dans une casserole, faire fondre le beurre dans le lait.

Une fois les pommes de terre cuites, les écraser à la fourchette avec le lait et le beurre chaud.

Saler, râper un peu de noix de muscade et poivrer.

Une fois le poisson juste cuit, l’écraser grossièrement à la fourchette en le répartissant dans tout le plat.

Étaler la fondue d’épinards dessus.

Terminer par la purée.

Parsemer de fromage râpé et enfourner pour 15-20 mn.

Déguster chaud.

A vos tabliers !!!

Boulettes aux lentilles

Largement inspirée de ma recette de falafel Ici au niveau des parfums, j’ai utilisé mon paquet de lentilles reçu dans le cadre de mon partenariat avec ma marque fétiche Ethiquable, pour réaliser ces boulettes.

J’ai rajouté à ma recette initiale leurs graines de sésame, l’association sésame /lentilles est vraiment intéressante.

J’adore picorer du bout des doigts, et que ce soit sous forme de falafel, de keftas…les boulettes c’est la vie!!!

C’est convivial, riche en saveurs et les sauces d’accompagnement déclinable à l’infini.

Bon en ces temps de covid ….

La convivialité d’une table pleine de tapas à picorer nous semble bien loin.

Pour nous, je les avais servi avec une bonne salade de roquette à l’huile de noix.

J’ai cuit les lentilles 5mn de moins que le temps indiqué sur le paquet, 15mn donc pour un rendu légèrement craquant.

Une 2ème cuisson est prévue dans la friture.

Le secret des boulettes de légumineuses est une préparation bien sèche, sinon vos boulettes vont se déliter dans votre poêle.

Je vous donne toutes mes astuces, pas d’inquiétude.

Ingrédients pour une vingtaine de boulettes :

500g de lentilles vertes

1 bouquet de persil

2 gousses d’ail

1 oignon

1 cuillère à café de coriandre moulue

1 cuillère à café de sel

Poivre du moulin

1 cuillère à café de graines de cumin

1 pointe de piment

1 cuillère à café de bicarbonate

1 cuillère à soupe de farine

1 cuillère à soupe de graines de sésame

Huile neutre de friture

Rincer et faire cuire vos lentilles 5 mn de moins que le temps indiqué sur le paquet.

Égoutter vos lentilles au moins 1h dans la passoire.

Ensuite déposer les lentilles sur un torchon propre afin qu’il absorbe le restant d’humidité.

Dans le bol du mixeur, placer l’oignon, le persil et l’ail.

Mixer finement, ajouter ensuite les lentilles, les épices, le sel, le poivre et le sésame.

Mixer finement.

Débarrasser dans un saladier, ajouter la farine, le bicarbonate.

Mélanger à la cuillère, le mélange doit être sec.

Placer au frigo 1heure.

Former ensuite des boulettes en serrant bien fort.

Faire chauffer l’huile dans une poêle profonde.

Une fois bien chaude plonger chaque boulette 5 mn.

Retirer à l’aide d’une écumoire.

Déguster chaud.

Accompagnées d’une sauce tomate pimentée c’est un délice.

A vos tabliers !!!

Poulet à la sauce cacahuète

Une idée originale pour accommoder le poulet.

Je préfère largement acheter des hauts de cuisse que je désosse plutôt que des filets, souvent secs à mon goût.

Il me restait de mon excellent beurre de cacahuète Ethiquable dont je m’étais servi pour ma recette de Brownie .

Le fait que ce beurre ne soit pas sucré le rend facile à accommoder pour mes plats salé.

Cette recette est ma recette lendemain de paquet de cacahuète ouvert 😁, il fait chaud, une bière, un paquet de cacahuète et il reste un fond de paquet qui va traîner.

Avec des côtes de porc ça marche aussi.

C’est une recette express qui demande juste un temps de marinade.

Ingrédients pour 4 personnes :

4 hauts de cuisse de poulet désossés

2 cuillères à soupe de cacahuète salées

3 cuillères à soupe de beurre de cacahuète Ethiquable

20cl de crème de coco

1 cuillère à café de gingembre râpé

1/2 cuillère à café de coriandre moulue

1 pincée de piment

1 cuillère à soupe d’huile de sésame

2 échalotes

Sel et poivre du moulin

Placer le poulet dans un saladier ou un Tupp avec l’huile de sésame, le gingembre, le piment et la coriandre moulue.

Placer au frais au moins 2 heures.

Remuer souvent.

Dans une poêle chaude saisir la viande sur toutes ses faces.

Peler et hacher l’échalote.

Concasser grossièrement les cacahuètes.

Une fois le poulet cuit, le retirer.

Ajouter les échalotes, les faire revenir jusqu’à coloration.

Ajouter les cacahuètes, faire légèrement revenir.

Ajouter le beurre et la crème de coco.

Faire fondre le tout.

Ajouter la viande et porter à ébullition quelques minutes.

Saler, poivrer.

Servir chaud avec un riz thaï.

A vos tabliers !!!

Comme un ramen au poulet

A la maison, nous sommes fan de cuisine asiatique.

Et notamment pour nos repas du dimanche soir devant la télé, je mise souvent sur ces saveurs.

Mais il faut l’avouer cette cuisine demande parfois beaucoup de temps de préparation, aussi lorsque le we a été bien rempli, je mise sur un ramen.

Il s’agit d’une soupe complète, un bouillon parfumé, par goût j’opte pour des nouilles de riz, un filet de poulet et 1 oeuf cuit à cœur.

Un repas complet prêt en 20mn!

Et une animation si vous optez pour des baguettes 😂

Ingrédients pour 4 personnes :

4 filets de poulet

4 œufs frais

100g de nouilles de riz

1 litre d’eau

1 bouillon de volaille

4 cuillères à soupe de sauce soja

1 cuillère à soupe de nuoc mam

2 oignons nouveaux (avec le vert)

2 cuillères à café de gingembre

5 champignons noirs secs

Huile de sésame

Coriandre feuilles

Graines de sésame

Poivre

Faire tremper les champignons dans de l’eau bouillante pendant 10 mn.

Les égoutter et les tailler en fines lanières.

Réserver.

Trancher finement l’oignon cebette avec le vert.

Réserver.

Cuire les œufs 5 mn dans une casserole d’eau bouillante.

Les plonger ensuite dans l’eau froide et les écaler.

Réserver.

Préparer le bouillon en portant à ébullition l’eau et le bouillon cub.

Mettre 2 cuillère à soupe d’huile de sésame dans une sauteuse faire revenir les oignons et les champignons noirs quelques minutes, ajouter 1 cuillère à café de gingembre râpé, puis la sauce soja et nuoc mam.

Mouiller avec le bouillon chaud.

À ébullition plonger les nouilles pour 7-8 mn de cuisson.

Pendant ce temps, verser 1 cuillère à soupe d’huile de sésame dans une poêle chaude et cuire les filets de poulet en ajoutant 1 cuillère à café de gingembre râpé et du poivre.

Une fois dorés, les trancher finement.

Dans un bol ou une assiette creuse, placer un nid de nouilles cuites, 2 louches de bouillon, l’œuf coupé en deux et le poulet tranché.

Parsemer de coriandre ciselée et de graines de sésame.

Servez aussitôt.

A vos tabliers !!!

Burger inspiration indienne

Un restaurant de Minerve, que lorsqu’une vie normale aura repris, je vous conseille vivement; aux 2 rivières.

Situé à la pointe de Minerve, surplombant le confluant de la Cesse et du Brian, une vue sur la catapulte de Minerve qui vous semble à porter de main.

Un restaurant familial, à la cuisine raffinée.

Depuis le début du confinement, et la fermeture du restaurant le chef propose des burgers en livraison.

Ils ont organisé un concours de burgers, à la clef 2 repas offerts pour la St Valentin.

Je signe direct!!!

Sauf que les soucis familiaux, les petits soucis de santé, une formation en cours, le quotidien….le concours m’est complètement sorti de la tête !!!

Le matin du concours, Audrey, la femme du Chef, me demande à quelle heure elle récupère le burger…euhhhh….le burger?

Et m…. le burger!!!

Ok je joue!!! Pas le temps d’aller faire des courses.

J’ouvre un placard: farine de pois chiche, j’ai 2 oignons…ok bhagis !

Congélateur 2 filets de poulet des Landes, citron de ma belle sœur fétiche chek

Vache qui rit (ma fille adore dans sa soupe) chek naans !

1 poire qui faisait un peu la tête, je n’avais pas de mangue au congélateur, ben chutney poires, raisins secs, gingembre.

En 5 mn le tour était fait, l’idée se dessinait.

Je venais tout juste d’apprendre à faire Les bhagis je ne suis pas allée chercher l’inspiration bien loin.

Donc 2 naans cheese en guise de pain, 1 beignet d’oignons en forme de galette, un filet de poulet mariné, des épinards de mon jardin pour la verdure et un chutney à la poire pour adoucir le tout.

Bien entendu je n’ai pas goûté par manque de temps et j’apprends que le chef n’apprécie pas trop l’épicé et que les saveurs indiennes « le jury » ne connaît pas du tout…

Ben voilà ça passe ou ça casse, en attendant je me serais vraiment amusée à le réaliser mon burger dans l’urgence.

Ingrédients pour 1 hamburger :

2 Naans Cheese

1 Bhagis aplati pour former une galette

1 filet de poulet

Quelques feuilles d’épinards

1 cuillère à soupe de crème de coco

1 yaourt à la grecque

1 citron vert

1 cuillère à café de garam massala

1/2 de cumin moulu

1 pointe de piment fort.

1 poire

1 échalote

1 cuillère à café de raisin sec

1/2 cuillère à café de gingembre

1/2 cuillère à café de curcuma

1 cuillère à soupe de vinaigre de Xérès

1 cuillère à soupe de sucre.

Sel et poivre.

Commencer par la marinade du filet de poulet :

Dans un saladier, placer le filet avec la crème de coco, le yaourt, le garam massala, la 1/2 cuillère à café de cumin, le piment, le zeste et le jus du citron.

Bien repartir sur le filet et placer au frigo au moins 2 heures.

Pour le chutney: j’ai fait de l’ultra simple (urgence oblige):

Peler et épépiner la poire.

Peler et ciseler l’échalote.

Dans une casserole, placer les dés de poire, les raisins, l’échalote, le gingembre, le curcuma, le vinaigre, le sucre.

Laisser compoter à feu doux 30 mn.

Saler et poivrer bien.

Faire cuire dans une poêle bien chaude avec 1 filet d’huile d’olive le filet de poulet égoutté.

Saler et poivrer.

Lorsqu’il est cuit à cœur le réserver.

Je l’ai ouvert en 2 dans l’épaisseur pour que le burger paraisse plus fin.

Pour les naans, je me suis servie d’un emporte pièce rond.

J’ai étalé la pâte, découpé 2 ronds identiques.

Garni de 2 vache qui rit.

Posé le deuxième disque dessus et j’ai légèrement pressé avec la paume de ma main.

J’ai recommencé l’opération pour avoir 2 naans.

Je les ai cuit à la poêle à sec.

Procéder au montage:

Placer un premier naans, étaler 1 cuillère de chutney, placer le bhagi, quelques feuilles d’épinards frais, le poulet, étaler du chutney sur le naan restant et fermé le tout.

Ils l’ont réchauffé au four, avant de le déguster.

Le telephone a sonné pour me dire de ne rien prévoir à manger pour la Saint Valentin, ils ont adoré le mélange de saveurs.

Nous avons ainsi été livré à domicile d’un délicieux repas le dimanche 14 Février.

🎉🎉🎉

Pas peu fière la fille du boulanger.

Merci à Audrey et Christophe pour ce concours, une super idée !!!

Le repas de Saint Valentin était juste exceptionnel !

A vos tabliers !!!

Biscuit de Noël de tati Carmen

Je vous ai déjà livré quelques secrets de ma tati confiture, Sa pâte et gelée de coing ou Ses figues confites.

Vous l’aurez compris ma Tati Carmen était un vrai bec sucré, une vraie gourmande, jamais non à une petite glace ou un gâteau…jamais!

Elle m’avait donné cette recette de petits biscuits de Noël, en me disant comme ça tu m’en feras!

Et en effet avec une infusion dans la cuisine de ma grand mère ils avaient parfaitement accompagné une de nos nombreuses après-midi papotage.

J’ai retrouvé son bout de papier et tout m’est revenu, après-midi nostalgie en vue.

Je vous avez présenté l’an dernier Mes sablés de Noël la recette diffère au niveau des proportions et elle est plus marquée au niveau du citron avec le jus qui s’y rajoute.

La cannelle est plus présente et puis elle a une saveur particulière cette recette…

Attention à faire la veille, la recette prévoit 24h de pause au frigo.

Je réalise une plaque de chaque cuisson : mon mari et ma fille les préfère mous, moi bien cuits qui croque sous la dent.

5 mn de cuisson feront la différence.

Ingrédients :

250g de beurre demi sel pommade

250g de sucre

1 sachet de sucre vanillé

20g de cannelle

150g d’amandes moulues

1 zeste et 1/2 jus de citron

1 œuf

400g de farine

2 jaunes d’œufs et 2 cuillères à soupe de lait pour la dorure

Dans la cuve de votre robot:

Placer la farine et le beurre, pétrir doucement à la feuille pour sabler.

Ajouter l’œuf.

La poudre d’amande, les sucres.

Le zeste, le jus, la cannelle.

Former une boule de pâte légèrement aplatie.

Filmer et placer 24h au frigo.

Le lendemain sortir la pâte 1/2h à température ambiante.

Préchauffer le four à 200 degrés.

Je vous conseille de l’étaler avec la paume de la main sur une épaisseur de 5 mm environ.

Découper avec des emporte-pièces.

Placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Enfourner 10 mn pour des biscuits plus mous et 15 mn pour du croustillant.

A vos tabliers !!!

Maquereau à la chermoula

Je ne vous avais pas encore parlé de la chermoula, pourtant elle est souvent présente sur ma table ou dans mes marinades.

C’est une sauce marocaine à base d’épices, de citron, d’huile d’olive.

Ultra parfumée !!!

Je m’en sers de marinade comme ici ou de condiment à poser sur la table avec du poisson grillé.

Ma poissonnière fétiche, Catherine avait des maquereaux magnifiques et cette sauce s’y prête à merveille.

Au four doux 25 mn c’est parfait.

Ingrédients :

1 citron bio (zestes et jus)

1 cuillère à café de cumin

1/2 cuillère à café de paprika fumé

1 cuillère à café de coriandre moulue

4 cuillères à soupe d’huile d’olive

3 gousses d’ail pelées

1 bouquet de coriandre

1 pointe de piment

3 maquereaux vidés et étêtés

Sel et poivre

Préchauffer le four à 160 degrés.

Dans un pilon, placer les zestes râpés, l’ail et les épices.

Ajouter la coriandre ciselée.

Réduire en purée.

Ajouter l’huile d’olive, le jus de citron et assaisonner.

Mettre les maquereaux dans un plat allant au four.

Badigeonner chaque poisson de la sauce, intérieur et extérieur.

Enfourner pour 25 mn.

Il faut que le poisson reste cuit à cœur et que la sauce ne brûle pas.

C’est absolument parfait, même froid!!!

A vos tabliers !!!

Magret de canard laqué

Le magret de canard laqué est toujours un succès assuré à la maison.

D’une part c’est la viande préférée de ma fille et d’autres part nous aimons le sucré – salé.

La peau est ultra croustillante et caramélisée, nous l’aimons rosé mais libre à vous de rallonger le temps de cuisson, la chair est parfumée et fond en bouche.

Je prends toujours mes magrets chez mon boucher lorsqu’il propose les foires au gras, la qualité est top et je les congèle sous vide individuellement.

Pour un repas de fête où lors d’un dîner entre amis c’est un plat qui est toujours apprécié.

La préparation ne présente aucune difficulté et la cuisson est rapide…bref il a tout bon ce magret avec son petit air festif.

Ingrédients :

1 magret de canard

1 cuillère à soupe de miel

1 cuillère à soupe de sauce soja

1 gousse d’ail hachée

1/2 cuillère à café de gingembre moulu

1 cuillère à café de 5 épices

1 cuillère à café de vinaigre de riz

1 cuillère à café de maïzena

1/2 cuillère à café de sel

Poivre du moulin

Entailler le gras du magret en croisillon.

Dans une poêle chaude, faire fondre le magret côté gras uniquement.

Jusqu’à ce qu’il soit bien doré.

Jeter le gras ( vous pouvez vous en servir pour faire sauter quelques pommes de terre persillées)

Dans un petit plat aux dimensions du magret si possible, poser la viande.

Dans un bol mélanger le miel, la sauce soja, l’ail, les épices, la maïzena et le vinaigre de riz.

Bien enduire la viande sur les 2 faces.

Laisser mariner au moins 2 h.

Passer ce temps, bien masser le magrets avec la marinade à nouveau.

Préchauffer le four à 200 degrés et enfourner pour 20mn côté peau dessous.

Déguster immédiatement.

Un pur délice, vous m’en direz des nouvelles !!!

A vos tabliers !!!

Saucisse de sanglier épicée

On vide le congélateur du voisin épisode 2:

Je vous avais présenté ma Terrine de sanglier réalisée avec mon copain Jeremy (dont le Chili mexicain est à tomber!!!)

Son voisin nous a gentiment offert du sanglier et au vue de la quantité de viande nous nous sommes orientés vers de la saucisse à griller.

J’avais justement acheté des boyaux chez mes chouchous Tompress en vente Ici, la qualité est absolument irréprochable !!!

Aucun boyaux n’a cassé lors de la confection.

Donc nous voilà partis pour réaliser la saucisse fraîche.

Attention la viande de sanglier étant décongelée il a fallu la consommer dans la semaine, le surplus a été précuit et mis sous vide pour être ensuite recongelé.

La chasse a commencé n’hésitez pas à le faire avec de la viande fraîche et direction le congélateur.

Je vous le disais pour la terrine de sanglier, ce n’est pas une viande que nous aimons, j’ai donc réalisé les saucisses avec 50% de sanglier et 50% de porc, j’y ai ensuite ajouté des épices pour en masquer le goût.

Et nous n’étions pas peu fiers car gros gros succès même chez les plus récalcitrants.

La confection de saucisse nécessite bien sûr un hachoir à viande et le nécessaire pour mettre en boyaux.

Et comment vous dire que l’après-midi a été haute en fou rire, je vous mets au défi d’en réaliser avec un ami ou votre conjoint et de ne pas rire…

« Mais bourre bien ça ne sort pas !!! »

« Si j’en mets trop la saucisse va péter !!! »

Ect…ect…tout en poésie 😂

On pleurait de rire !!!

Ingrédients pour 1kg de saucisse :

500g de poitrine de porc

500g de viande de sanglier

20g de sel

5g de poivre moulu

1 cuillère à café de cumin

1 cuillère à café de paprika fumé

Désosser, éliminer les cartilages, les nerfs et la couenne.

Hacher les viandes pré-découpées en cube à la grille de votre choix, selon vos goûts.

Pour ma part je préfère le haché grossier, une saucisse avec de la consistance, pas du tout moulu.

Ajouter le sel, le poivre et les épices.

Mélanger longuement sans écraser la chair à saucisse.

Laisser reposer au moins 1h.

Placer le boyau sur l’embout prévu et garnissez les avec la chair à saucisse.

L’importance de la qualité du boyau c’est à ce moment précis, un boyau de mauvaise qualité craque facilement.

Je vous ai mis le lien pour commander sur internet plus haut.

Si vous n’en avez jamais fait, je vous conseille vivement de regarder quelques tutos.

Il faut l’avoir vu au moins une fois.

Mais quelle fierté!!!

Il faut du matériel c’est évident mais c’est simple à réaliser et à décliner au gré de vos envies.

A vos tabliers !!!