Gaufres de Liège à la cheminée

Absolument fan de mon nouveau joujou !!!

Des plaques à gaufres d’un autre temps pour cuire à la flamme d’un feu de bois.

En vente chez Tompress en suivant ce lien.

Dans le même esprit j’ai les plaques à croque monsieur.

Tout ce que j’aime ces plaques, rétro à souhait.

Je suis partie sur une recette de gaufres de liège, le côté « pâte » me garantissait une réussite sans que la préparation ne s’échappe de mon moule.

Recette largement inspirée par mes collègues Belges avec qui je suis une formation de médecine traditionnelle chinoise.

Mes sources étaient toutes trouvées 😁 et la recette est vraiment top!

La gaufre de Liège se suffit à elle même, un extérieur caramélisé, un intérieur moelleux parfumé à la cannelle.

Traditionnellement les gaufres de Liège se font avec des plaques à large trous… c’est vrai, les puristes vont me tomber dessus, mais s’ils les gouttent à coup sûr je leur cloue le bec 😂

On est quand même pas loin du bonheur !

Ingrédients pour 10 gaufres environ :

500g de farine

200g de beurre

100g de sucre perlé

70g de sucre roux

1 sachet de sucre vanillé

1 cuillère à café de cannelle

20cl de lait

2 oeufs

1 sachet de levure boulangère

1 pincée de sel

Faire tiédir le lait et délayer le sachet de levure.

Dans la cuve de votre robot, placer le sel et la farine.

Ajouter en pétrissant à faible vitesse, le lait, les œufs et les sucres.

Ajouter ensuite le beurre mou.

Laisser pousser 2h.

Ajouter le sucre perlé et mélanger à la maryse.

Faire des patons de la taille d’une mandarine.

Les poser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Laisser pousser 30mn.

Je les ai fait cuire à la cheminée, dans un appareil à gaufres électriques, pensez à bien le faire chauffer pour que le sucre caramélise.

3-4 mn de cuisson suffisent à obtenir une coque croustillante.

Déguster chaud, tiède ou froid.

A vos tabliers !!!

Biscuit de Noël de tati Carmen

Je vous ai déjà livré quelques secrets de ma tati confiture, Sa pâte et gelée de coing ou Ses figues confites.

Vous l’aurez compris ma Tati Carmen était un vrai bec sucré, une vraie gourmande, jamais non à une petite glace ou un gâteau…jamais!

Elle m’avait donné cette recette de petits biscuits de Noël, en me disant comme ça tu m’en feras!

Et en effet avec une infusion dans la cuisine de ma grand mère ils avaient parfaitement accompagné une de nos nombreuses après-midi papotage.

J’ai retrouvé son bout de papier et tout m’est revenu, après-midi nostalgie en vue.

Je vous avez présenté l’an dernier Mes sablés de Noël la recette diffère au niveau des proportions et elle est plus marquée au niveau du citron avec le jus qui s’y rajoute.

La cannelle est plus présente et puis elle a une saveur particulière cette recette…

Attention à faire la veille, la recette prévoit 24h de pause au frigo.

Je réalise une plaque de chaque cuisson : mon mari et ma fille les préfère mous, moi bien cuits qui croque sous la dent.

5 mn de cuisson feront la différence.

Ingrédients :

250g de beurre demi sel pommade

250g de sucre

1 sachet de sucre vanillé

20g de cannelle

150g d’amandes moulues

1 zeste et 1/2 jus de citron

1 œuf

400g de farine

2 jaunes d’œufs et 2 cuillères à soupe de lait pour la dorure

Dans la cuve de votre robot:

Placer la farine et le beurre, pétrir doucement à la feuille pour sabler.

Ajouter l’œuf.

La poudre d’amande, les sucres.

Le zeste, le jus, la cannelle.

Former une boule de pâte légèrement aplatie.

Filmer et placer 24h au frigo.

Le lendemain sortir la pâte 1/2h à température ambiante.

Préchauffer le four à 200 degrés.

Je vous conseille de l’étaler avec la paume de la main sur une épaisseur de 5 mm environ.

Découper avec des emporte-pièces.

Placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Enfourner 10 mn pour des biscuits plus mous et 15 mn pour du croustillant.

A vos tabliers !!!

Le chocolat chaud qui fait la moustache

Chacun ses astuces réconfortantes, après une balade hivernale, après une journée de boulot fatigante ou sous un plaid devant un téléfilm de Noël, le chocolat chaud qui fait la moustache ça fait plaisir, il réchauffe le coco, on ferme les yeux pour le déguster celui-là.

Soyons clair : ce n’est pas le chocolat chaud que l’on prend sur le pouce le matin, celui là il demande juste de prendre le temps, le temps de le faire et celui de le déguster.

Même si je ne retrouve pas le goût de mon enfance sur ce coup là.

Maman râpait le chocolat pâtissier de papa…qui bien sûr à bien changer et comme il était amer, elle le sucrait beaucoup.

J’ai beau eu chercher je n’ai pas le goût.

Mais je crée des souvenirs à ma fille avec le chocolat d’aujourd’hui, il reste épais et fait toujours la moustache.

Et elle adore ça !!!

En Espagne on y trempe des churros bien chaud qui sorte du bain de friture, healthy à souhait !!!

Je me sers de cette marque là, pour moi le meilleur résultat mais l’essentiel reste dans le 100% cacao non sucré.

Le test d’un chocolat réussi ? Une cuillère en bois ne s’enfonce pas 😋

Ingrédients pour 1 mug:

300ml de lait

2 cuillères à soupe soupe de chocolat en poudre non sucré à 100% de chocolat

2 cuillères à soupe de sucre en poudre

1 cuillère à café de maïzena

Verser le lait froid dans une casserole.

Incorporer la maïzena (dans le lait froid, sinon bonjour les grumeaux).

Bien remuer au fouet.

Ajouter le chocolat et le sucre et mettre sur le feu.

Laisser épaissir en remuant.

A la première ébullition c’est prêt !!!

Fouetter un bon coup pour faire mousser.

Verser dans un mug et servir aussitôt.

A vos moustaches!!!

Fougasse aux gratons de mon papa

Mon papa était originaire de Carcassonne, et une des spécialités qu’il aura apprise chez son patron en tant qu’ouvrier il y a 70 ans est la fougasse aux gratons.

C’est une brioche sucrée malgré la présence de gratons de canard.

L’association peut sembler étrange et pas très vendeuse mais je vous assure c’est délicieux !

Il suffit d’y goûter pour être convaincu.

J’ai réalisé il y a quelques jours des Confits de canard pour mes paniers gourmands de Noël, j’ai profité des gratons obtenus.

Ingrédients pour une grande fougasse:

500g de farine (+70g pour le levain)

170g de beurre à température ambiante.

2 oeufs

5 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger

2 cuillères à café de sel

140g de sucre

40g d’eau (pour le levain)

25g de levure fraîche

200g de gratons de canard

Commencer par préparer le levain avec 70g de farine, la levure et l’eau.

Réserver 30mn.

Dans la cuve de votre robot, placer le sel, le sucre, la farine.

Commencer à pétrir.

Y ajouter le levain, les œufs, le beurre et la fleur d’oranger.

Pétrir 10 mn environ.

3 mn avant la fin ajouter les gratons.

Couvrir et laisser pousser 2h.

Fariner votre plan de travail

Dégazer la pâte.

Placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Avec le plat de la main l’étaler grossièrement sur toute la plaque.

Laisser pousser à nouveau 2h.

Préchauffer le four à 230 degrés .

Pratiquer des incisions en direction des 4 angles.

Enfourner pour 15mn.

Pendant que la brioche cuit, préparer un sirop avec 50g de sucre et le double d’eau.

Faire bouillir jusqu’à dissoudre le sucre.

Laisser légèrement tiédir et ajouter 2 cuillères à soupe d’eau de fleurs d’oranger .

A la sortie du four, badigeonner de sirop et saupoudrer de sucre.

A consommer tiède ou froid.

A vos tabliers !!!

Pancakes à la pomme

A savourer au goûter ou le petit déjeuner, les pancakes c’est facile, une cuisson ultra rapide.

Je vous avez proposé ma recette de base Ici sans temps de pause.

Ou ceux A la châtaigne pour changer un peu.

La saison des pommes a débuté et outre mon Gâteau aux pommes ultra moelleux , ces pancakes sont une belle association pommes – vanille.

Je les sers avec un bon miel, ils sont absolument délicieux !!!

Je les laisse cuire un peu plus longtemps que des pancakes classiques…1mn de plus / face que l’intérieur, plus épais soit cuit.

J’ai pris des goldens classiques, mais la prochaine fois j’opterai pour des croquantes plus acidulées afin de varier.

Le résultat était parfait!

Pour une quinzaine de pancakes:

3 pommes moyennes

200g de farine

100g de crème fraiche

40g de beurre fondu

20cl de lait

1 œuf

1 gousse de vanille

2 cuillère à soupe de sucre (j’ai préféré du miel de châtaigner)

1 cuillère à café de bicarbonate

1 pincée de sel

Dans un saladier, verser la farine, le sucre ou le miel, le sel et le bicarbonate.

Ajouter l’œuf, la crème, les graines de la gousse de vanille, le beurre fondu, le lait.

Peler et épépiner les pommes.

Les mettre immédiatement dans la pâte pour éviter qu’elles s’oxydent.

Bien remuer pour obtenir une pâte homogène.

Laisser reposer 30mn.

Faire cuire dans une poêle anti adhésive 1mn30/ face environ.

Déguster tiéde.

J’ai opté pour ce miel de châtaigner que je trouve extraordinaire!!!

A vos tabliers!!!

Barre bretonne ultra moelleuse

Je vous présentais il y a quelques jours la recette de Mon beurre au pesto.

Je vous disais bien dans l’article de garder le petit lait ainsi obtenu pour d’éventuels desserts ou brioche…et ben voilà !!! On y est !!!

Une barre bretonne ultra moelleuse, qui garde son moelleux plusieurs jours, pour des goûters ou des petits déjeuners sous le signe de la gourmandise.

J’ai trouvé cette recette sur le blog maman ça déborde.

Je n’ai absolument rien changé à sa recette qui est parfaite, la prochaine fois j’intègrerai sûrement des zestes de citron pour faire plaisir à monsieur.

Comparée au traditionnel quatre quart breton les 3/4 du beurre sont remplacés par le petit lait, d’où sont moelleux.

Si vous ne disposez pas de petit lait je vous conseille le lait ribot pour la réalisation de vos desserts.

Ingrédients pour un moule à cake :

3 oeufs

170g de sucre

160g de farine

1 sachet de levure

1 gousse de vanille

50g de beurre

120g de petit lait

Préchauffer le four à 160 degrés.

Fendre la gousse de vanille en deux afin d’en récupérer les graines.

Faire fondre le beurre.

Fouetter les œufs, le sucre et les graines de vanille jusqu’à l’obtention d’un mélange mousseux.

Ajouter la farine, la levure et mélanger.

Terminer par le beurre fondu et le petit lait.

Mélanger intimement.

Verser dans un moule à cake beurré.

Enfourner pour 40mn.

La lame du couteau doit ressortir sèche.

Laisser refroidir et déguster.

A vos tabliers !!!

Mes kanelbullars

J’adore faire des brioches, de la confection, à la cuisson qui embaume ma maison.

C’est certainement lié à mon enfance, mais c’est d’un satisfaisant !!!

Ici nous sommes loin des saveurs de mon enfance avec une pâte parfumée à la cardamome, et garnie à la cannelle.

Mais vraiment elles sont juste incroyablement addictives.

Au petit déjeuner sur ma terrasse ou l’hiver au coin de la cheminée, de toutes façons elles feront les 4 saisons à la maison.

Ces brioches d’origine scandinave ont été vraiment un coup de cœur.

Pour le façonnage mon ami YouTube et ses tutos m’ont beaucoup aidé, si vous voulez vous en inspirer c’est Ici!

Je me suis largement inspirée du blog Gourmandiserie pour les réaliser.

Ingrédients pour une douzaine de brioches:

Pour la pâte à brioche:

430g de farine de blé

50g de sucre en poudre

12g de levure fraîche de boulanger

5g de sel

3g de cardamome en poudre

150g de lait entier

2 œufs

125g de beurre mou

Beurre à la cannelle:

125g de beurre demi sel mou

100g de sucre en poudre

2 cuillères à soupe de cannelle en poudre

Dorure:

1 œuf battu

Sirop:

50g de sucre en poudre

50g d’eau

Dans le bol du robot: placer le sucre, le sel, la farine, la cardamome et la levure.

Ajouter les œufs et pétrir.

Ajouter le lait.

Le beurre en morceaux et pétrir pendant 10 bonnes minutes à une vitesse assez élevée que la pâte claque sur les parois.

Placer dans un saladier et laisser pousser 2 h.

Réaliser le beurre à la cannelle en mélangeant le beurre demi sel, la cannelle et le sucre.

Reserver.

Étaler la pâte en un grand rectangle et tartiner du beurre à la cannelle.

Replier la pâte en 3 en chevauchant les plis.

Le premier pli au 2/3 et le troisième dessus.

Étaler à nouveau au rouleau.

Tailler de longues bandes de 2 cm d’épaisseur et façonner comme sur la vidéo postée plus haut.

Placer chacune sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé.

Laisser pousser 1h30.

Préchauffer le four à 185 degrés.

Dorer chaque brioche à l’œuf battu et enfourner pour 25mn en surveillant.

Réaliser un sirop avec le sucre et l’eau et à la sortie du four badigeonner chaque brioche.

Laisser refroidir sur une grille si vous arrivez à ne pas craquer.

A vos tabliers!!!

Financier tigré au chocolat de Cyril Lignac

La recette des financiers de Cyril Lignac je vous l’avais déjà publié Ici et elle me sert même de base pour certains entremets comme le Fraisier je trouve que l’association amande/fruit rouge est juste terrible !!!

C’est sur les réseaux sociaux que les photos de ces tigrés m’a tapé dans l’œil.

Et il faut bien avouer qu’ils sont terribles avec leur look gourmand à souhait.

C’est sur le blog il était une fois la pâtisserie que j’ai déniché la recette.

Pour les moules je les ai trouvé chez Tompress Ici, et le démoulage a été parfait.

Alors bien sûr ils sont canons ces tigrés et le goût dans tout ça ?

Un financier aux pépites de chocolat avec un cœur ganache au chocolat noir….je me demande si j’ai besoin de développer…

Ils sont d’une gourmandise absolu, j’ai presque envie de vous dire d’un danger absolu 😋.

J’ai opté pour une ganache au chocolat noir pour le côté pratique dans ma boîte à gâteau mais vous pouvez les garnir de pâte à tartiner pour un effet plus coulant.

Ingrédients pour 6 tigrés :

90g de beurre

90g de poudre d’amandes

30g de farine

100g de sucre glace

3 blancs d’œufs

50g de pépites de chocolat

60g de chocolat noir

60g de crème liquide

10g de beurre

Préchauffer le four à 180 degrés.

Faire fondre le beurre dans une casserole jusqu’à une belle coloration noisette et réserver.

Dans un saladier mélanger la farine, le sucre glace et la poudre d’amande.

Ajouter les blancs d’œufs.

Le beurre noisette refroidit.

Et les pépites de chocolat.

Verser dans vos moules à mini kouglof ou à savarin.

Enfourner pour 20 mn.

Pendant ce temps préparer la ganache.

Hacher le chocolat au couteau et le réserver dans un saladier.

Faire chauffer la crème et la verser sur le chocolat pour le fondre.

Remuer bien et ajouter le beurre.

Une fois les gâteaux cuits.

Les démouler et l’achat de bon moules est important croyez-moi !!!

Et avant que la ganache ne fige, placer 1 cuillère à café dans chaque financier.

Laisser refroidir.

A vos tabliers !!!

Muffins au citron coeur de lemon curd

Pour les muffins je prends toujours cette base de recette que j’agrémente de noix de coco, de zeste d’orange ou citron comme ici.

Le lemon curd c’est ma collègue Sheila qui me l’a fait découvrir et qui m’a transmis sa recette https://lafilleduboulangercuisine.wordpress.com/2019/11/27/lemon-curd-de-ma-collegue-sheila/, avec des crêpes, des pancakes c’est un pur délice, mais dans des muffins au citron c’est la petite douceur à laquelle on ne s’attend pas.

La petite surprise bien cachée qui nous fait fondre.

La recette est simple et rapide.

Repas qui s’est décidé à 17h et le dessert était tout trouvé pour sa rapidité.

Et je sais que mes voisins sont amateurs de citron.

Le citronnier sur la terrasse pour les zestes et j’ai toujours des pots de lemon curd dans mon cellier.

Le cœur fondant au citron apporte une onctuosité vraiment intéressante qui fait que j’ai pu le proposer en dessert, sinon les muffins à la maison sont plutôt au petit déjeuner.

Ingredients pour 8 personnes:

2 citrons jaune non traité pour le zeste

3 oeufs

150g de beurre

15cl de lait

300g de farine

1 pot de lemon curd

140g de sucre

1 sachet de sucre vanillé

1 sachet de levure

Préchauffer le four à 180 degrés.

Faire fondre le beurre au micro ondes

Mélanger dans un saladier, la farine, les sucres et la levure.

Verser le beurre fondu, le lait et ajouter les oeufs.

Ajouter les zestes de citron et mélanger bien.

Beurrer les moules à muffins.

Déposer une cuillère à soupe de pâte.

Recouvrer de 2 cuillères à café de lemon curd.

Terminer par une cuillère à soupe de pâte à nouveau.

Enfourner pour 25 mn.

Déguster tiède ou froid.

A vos tablier!!!

Gaufres bruxelloises

Qui dit we à Bruxelles dit gaufres, en tant que bons touristes nous n’avons pas résister à sa saveur vanillé et surtout sa texture croquante à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur….oui c’est la règle !!!

Je vous livre aujourd’hui une recette dénichée sur le guide géo ,que nous avions acheté pour l’occasion, et qui une fois testée a fait l’unanimité !

Je n’ai pas de super gaufrier les proportions ne sont pas les bonnes, mon gaufrier a 20 ans et ma foi il fait très bien l’affaire.

Bon papa Noël si tu lis cet article un super gaufrier trouverait sa place sans problème dans mon cellier…

Pour 10 gaufres

5 oeufs

125g de farine

75 g de beurre

25cl de lait

1 gousse de vanille

1 cuil à café de sucre

1 pincée de sel

Faire fondre le beurre dans une casserole à feu doux.

Séparer les jaunes des blancs et ne conserver que 4 blancs.

Mélanger la farine, les jaunes, le sucre, le sel, le lait et les grains de vanille.

Y ajouter le beurre fondu.

Battre 4 blancs d’œufs en neige ferme

Les incorporer au mélange précédent.

Laisser reposer 45 mn avant de les cuire au gaufrier.

À déguster chaud avec de la pâte de spéculoos pour vraiment s’y croire 😉

A vos tabliers !!!!