Jambon d’agneau séché

Je me suis dit et pourquoi pas ???

Maintenant que j’ai une super cave pour sécher, tout y passe!!!

Et vraiment sacrée découverte !

J’ai utilisé un gigot d’agneau pour ce test, je tenterai de le désosser la prochaine fois.

Le rendu est parfait, trompeur on dirait vraiment un jambon de cochon.

Le goût est vraiment bluffant et je ne saurais vous le décrire avec des mots…il ne ressemble à rien de ce que j’ai pu goûter.

Juste c’est très très bon.

J’ai la chance d’avoir une cave parfaitement ventilée pour le séchage vous pouvez réaliser cette recette au bas de votre frigo en changeant le torchon très régulièrement (attention ne mettez pas de soupline pour le lavage de vos torchons).

Il m’a fallu 3 semaines de séchage pour ce résultat, le gigot était ferme au toucher.

N’oubliez pas qu’il faut que le gigot soit entièrement recouvert lors du salage.

J’utilise du gros sel de salaison.

J’ai utilisé la même technique que pour Ma coppa

Lorsque j’ai lorgné mon gigot j’ai localisé 2 veines, par précaution j’ai pressé ma viande pour éliminer le sang encore stagnant dans les veines.

Comme pour un jambon classique il faut y penser pour éviter à votre viande de pourrir.

Ingrédients

2-3 kg de gros sel (selon la grosseur de votre pièce de viande)

1 beau gigot d’agneau

Poivre moulu

Placer un lit de gros sel dans un récipient assez profond.

Poser le gigot dessus et recouvrir entièrement de gros sel.

La viande doit être recouverte entièrement.

Placer 4 jours au frigo.

Bien le rincer à l’eau froide, le sécher très soigneusement.

Avec le poivre, bien masser de façon à tout le recouvrir, s’il y a des recoins bien les garnir de poivre moulu.

Le poivre est très important il empêche votre viande de pourrir, il faut vraiment avoir la main lourde 😁.

Essuyer le surplus de poivre.

Rouler le gigot dans un sac de séchage si vous le pendez dans un endroit frais.

Et patienter il faut que au toucher la viande soit ferme.

Compter un bon mois, pour celui-ci les conditions étaient parfaites, un froid sec et du vent en 3 semaines il était prêt.

Chaque cave est différente.

Je n’avais aucune attente, c’est vraiment de l’expérience pure.

Cette idée est vraiment partie d’un « et pourquoi pas » et je vous assure qu’il me tarde l’an prochain pour en accrocher un autre à mon vieux clou.

A vos tabliers !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s