Tartare de magret de canard

Voilà une entrée que j’avais réalisé pour un Noël, au milieu d’une assiette autour du canard, avec une salade de roquette fraîche.

Et j’avais voulu miser sur l’originalité…

Pour ce Noël là, je n’avais mis qu’une cuillère de dégustation dans l’assiette, ne sachant pas trop comment le tartare de canard allait être accueilli par ma famille.

Et surprise, tout le monde en a redemandé, et pour être totalement honnête avec vous : j’étais la plus récalcitrante et je m’en étais mis très peu, histoire de goûter.

Et j’en ai repris !!!

Absolument surprise par le goût.

Je l’ai refaite avec le vinaigre de framboise , en vente Ici, reçu dans le cadre de mon partenariat avec le Domaine des terres rouges.

Et vraiment c’est absolument terrible !

Je détaille mon magret en petit dés, je le laisse « cuire » 2-3 heures dans la marinade.

Oui je suis encore fébrile à manger de la viande crue, alors que quand j’ai goûté vraiment ne le répétez pas, j’aurais volontiers garder les restes … esprit de Noël oblige…tout le monde en a eu!

Et là rebelotte, j’avais aimé…mais la viande crue….pfffff

Je goûte et bam un délice !!!

Et même plus car l’ajout du vinaigre de framboise a sublimé le plat.

Encore une fois il y a vinaigre et vinaigre, la qualité du produit est évidente dés le bouchon ouvert.

Il est présent et doux, amène dans cette entrée déjà légère une fraîcheur supplémentaire par la touche légèrement acidulée.

Ingrédients pour 4 personnes :

1 beau magret de canard

3 cuillères à soupe de vinaigre de framboise

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

1 pincée de piment d’Espelette

1 cuillère à café de baie de Sishuan

1 échalote

4 cornichons

Ciboulette

Sel

Au mortier, piler les grains de poivre.

Ciseler l’échalote et la ciboulette.

Faire des petits dés de cornichons.

Enlever la peau du magret.

Tailler au couteau des petits dés de chair.

Mélanger le tout dans un saladier.

Saler, ajouter le piment, le vinaigre et l’huile.

Mélanger délicatement.

Goûter et rectifier en sel au besoin.

Vous pouvez le consommer immédiatement, pour les fébriles comme moi, mettre un film au contact et quelques heures au frigo.

Le sel cuit un peu la viande.

Le résultat est très loin de ce que l’on peut s’imaginer j’en suis la parfaite illustration.

Une viande parfumée, une entrée tout en légèreté avec une salade de roquette.

Une entrée fraîche et fruitée, qui peut être préparée à l’avance, vous m’en direz des nouvelles !!!

A vos tabliers !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s