Gâteau mousse au chocolat

Un gâteau 100% chocolat, réservé aux amateurs.

Du chocolat à tout les étages.

Un gâteau au chocolat moelleux surmonté d’une ganache montée en chantilly.

Un gâteau en 2 textures pour un rendu ultra gourmand.

J’ai voulu réaliser une fleur avec un grand moule à savarin et un pochage avec la douille à Saint Honoré sur 2 épaisseurs pour le relief, je suis loin d’être satisfaite de mon pochage qui manque de régularité, mais il est bon ce gâteau je vous l’assure.

Vous pouvez bien sûr le réaliser dans un cadre et étaler la mousse dessus, pensez simplement avant d’étaler votre ganache montée, d’appliquer un papier Rhodoïd pour faciliter le démoulage.

En pleine saison de fruits rouges j’en aurais volontiers rajouté pour apporter une touche de couleur.

J’aime beaucoup ce gâteau, les 2 textures sont agréables en bouche et je suis une amatrice de chocolat, il faut bien l’avouer.

Ingredients pour 8 personnes:

Pour le fondant:

200g de chocolat noir à patisser

150g de beurre

1 cuillère à soupe de farine

4 oeufs

3 cuillère à soupe de sucre

Pour la ganache montée:

400g de crème liquide

200g de chocolat noir à patisser

Commencer par le fondant au chocolat:

Préchauffer le four à 180 degrés.

Faire fondre le beurre et le chocolat au bain marie (ou au micro ondes).

Lorsque le mélange est homogéne, incorporer le sucre et la farine.

Ajouter les oeufs un à un.

Bien beurrer votre moule et fariner légèrement en enlevant l’excédent.

Verser la préparation dans le moule et enfourner 20 mn.

Laisser refroidir.

Pour la ganache montée:

Dans une casserole verser le chocolat et la moitié de la crème.

Faire fondre sur feu très doux.

Une fois homogène, ajouter le reste de crème, bien melanger à nouveau.

Verser dans la cuve de votre robot ou saladier, avec le fouet à l’intérieur. (petite astuce pour une chantilly bien ferme)

Placer au frais.

Si vous présentez votre gâteau dans un moule tapissez le de film rhodoïd.

Au bout d’au moins 2h de réfrigération, monter votre ganache à vitesse vive.

Une fois bien ferme, pochez la ou coulez la sur le fondant au chocolat refroidi.

Placer au frigo au moins 1h.

Déguster froid.

A vos tabliers!!!

Barre bretonne ultra moelleuse

Je vous présentais il y a quelques jours la recette de Mon beurre au pesto.

Je vous disais bien dans l’article de garder le petit lait ainsi obtenu pour d’éventuels desserts ou brioche…et ben voilà !!! On y est !!!

Une barre bretonne ultra moelleuse, qui garde son moelleux plusieurs jours, pour des goûters ou des petits déjeuners sous le signe de la gourmandise.

J’ai trouvé cette recette sur le blog maman ça déborde.

Je n’ai absolument rien changé à sa recette qui est parfaite, la prochaine fois j’intègrerai sûrement des zestes de citron pour faire plaisir à monsieur.

Comparée au traditionnel quatre quart breton les 3/4 du beurre sont remplacés par le petit lait, d’où sont moelleux.

Si vous ne disposez pas de petit lait je vous conseille le lait ribot pour la réalisation de vos desserts.

Ingrédients pour un moule à cake :

3 oeufs

170g de sucre

160g de farine

1 sachet de levure

1 gousse de vanille

50g de beurre

120g de petit lait

Préchauffer le four à 160 degrés.

Fendre la gousse de vanille en deux afin d’en récupérer les graines.

Faire fondre le beurre.

Fouetter les œufs, le sucre et les graines de vanille jusqu’à l’obtention d’un mélange mousseux.

Ajouter la farine, la levure et mélanger.

Terminer par le beurre fondu et le petit lait.

Mélanger intimement.

Verser dans un moule à cake beurré.

Enfourner pour 40mn.

La lame du couteau doit ressortir sèche.

Laisser refroidir et déguster.

A vos tabliers !!!

Gâteau de pomme de terre

Bon ok je flambe un peu avec mon titre pompeux….j’avoue!!!

C’est un gratin dauphinois mon gâteau de pomme de terre.. mais le fait de le cuire comme en papillote avec le papier sulfurisé change la consistance…les pommes de terre sont confites et fondantes.

Quand j’ai annoncé un gratin dauphinois comme idée de repas, j’ai entendu des « bof » « mouaiiii » et voilà nous sommes confinés avec plein de temps pour réfléchir…

Je voulais rester sur mon idée et j’ai pensé à une forme de cake et vu l’épaisseur pour que tout cuise uniformément j’ai pensé à la cuisson à l’étouffée de la papillote et vraiment c’était super bon !!!

Mon gâteau de pomme de terre a fait l’unanimité !!! Loin de moi l’idée de faire un gratin dauphinois 😉 comme je les ai roulé !!!!

Non vraiment j’étais trop fière .

Pour un moule à cake:

10 pommes de terre

100 ml de lait

100 ml de crème fraîche

1 cuillère à soupe d’ail semoule

1 cuillère à café de thym

1 cuillère à café de pimenton

Sel

Poivre

Mélanger le lait et la crème dans un saladier.

Y ajouter l’ail, le thym, le pimenton, le sel et le poivre.

Laisser infuser 1 heure.

Peler les pommes de terre, les laver et les couper en tranches très fines ( j’ai utilisé mon robot mixeur).

Les placer dans le saladier pour bien enrober chaque tranche.

Préchauffer le four à 200 degrés.

Chemiser le moule d’une grande largeur de papier sulfurisé (pour pouvoir fermer en papillote)

Déposer le contenu du saladier dans le moule.

Rabattre et fermer le papier dessus.

Enfourner pour 1h.

Démouler dans un plat et servir aussitôt.

A vos tabliers !!!

Cake à l’orange de Pierre Hermé

Les cakes par définition ou ils sont secs ou ils sont hyper beurrés, et j’avoue ne pas en faire souvent.

Hors gros dilemme j’ai acheté des oranges absolument immangeable tellement elles sont acides, j’en ai pressée quelques unes et sucré le jus mais le goût n’y était pas.

Il me reste donc 2 oranges….je plonge dans mon cahier de cuisine et je vois une recette notée dans la marge cake orange Hermé.

Je lis la recette et me dit que si Mr Hermé faisait des cakes étouffants ça se saurait!

J’ai donc jeté mon dévolu sur cette recette et on a adoré !!!

Moelleux, parfumé du Mr Hermé quoi!

Pour un moule à cake:

Le zeste et le jus de 2 oranges

200g de sucre

180g de farine

95g de crème liquide entière

1 sachet de levure

3 oeufs

65g de beurre

1 pincée de sel

Préchauffer le four à 170 degrés

Avec le fouet électrique battre le sucre, les zestes et les œufs 5 mn que le mélange blanchisse.

Ajouter la crème et le sel, battre quelques minutes à nouveau.

Ajouter la farine, la levure incorporer au fouet électrique.

Ajouter le beurre fondu et mélanger à nouveau.

Débarrasser dans le moule beurré et fariné.

Et enfourner 50 mn.

Pendant ce temps mettre 50 g de sucre et le jus des oranges dans une casserole et mettre sur le feu 5 minutes pour obtenir un sirop.

Vérifier la cuisson du cake à la pointe du couteau qui doit ressortir sèche.

Le gâteau encore chaud verser le sirop sur tout le dessus et laisser refroidir.

J’ai été surprise par son moelleux et son goût généreux à l’orange, j’en referai même si mes oranges sont mangeables 😁

A vos tabliers !!!

Sablés de Noël

Des sablés oui mais avec un bon goût d’amande, de citron et de cannelle.

Délicieusement parfumés ici nous avons du mal à les laisser refroidir.

Les sablés étaient une de nos activités week-end pluvieux quand ma fille était plus jeune, avec des emportes pièces ludiques nous y avons passé des heures.

Ingrédients pour 40 sablés :

500g de farine

270g de beurre demi-sel pommade

250g de sucre

2 oeufs

2 cuil à soupe de cannelle

Le zeste d’un citron

150g d’amandes en poudre

1 oeuf pour la dorure

Dans la cuve de votre robot placer la farine et le beurre.

Pétrir à vitesse lente.

Ajouter les œufs, l’amande, le zeste, la cannelle et le sucre.

Pétrir quelques minutes jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Filmer le paton et entreposer au frigo quelques heures.

Préchauffer votre four à 180 degrés

Au bout de ce temps étaler la pâte à la main sur une épaisseur de 5mm.

A l’aide d’un emporte-pièce prélever la pâte et la placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Dorer à l’œuf battu et enfourner pour 20mn il faut qu’ils soient dorés.

Ils conservent très bien dans une boîte en fer.

A vos tabliers !!!

Pain d’épice

Ce blog me montre quand même à quel point je suis ritualisée 😂

Le week-end de mon anniversaire on fait le sapin et on décore la maison, avec l’odeur du pain d’épice chaud et un chocolat dans nos mugs kitch de Noël fumants, c’est notre tradition à nous.

Cette recette je la fais depuis plusieurs années et je la tiens du Petit Larousse pâtissier et pour moi elle est absolument parfaite car très généreuse en miel.

Pour un moule à cake :

10cl de lait

200g de miel corsé de préférence

80g de sucre en poudre

2 jaunes d’œufs

1 cuil à café de bicarbonate de soude

300g de farine

2 cuil à café bombées d’épice à pain d’épice

20g de beurre pour le moule

Verser dans une casserole le lait, le sucre et le miel.

Faire chauffer en remuant.

Battre les jaunes œufs dans un bol , y ajouter la moitié du lait.

Bien remuer, ajouter le bicarbonate puis le reste du lait au miel et mélanger.

Préchauffer le four à 160 degrés

Dans un saladier verser la farine et peu à peu le mélange précédent en prenant soins d’éviter les grumeaux.

Ajouter les épices et fouetter la préparation 10 mn.

Beurrer généreusement un moule à cake.

Y verser la préparation et faire cuire 1 h en veillant qu’il ne colore pas trop.

Pour moi il est moelleux et parfumé c’est vraiment un délice !!!

A vos tabliers !!!!

Spritz de Mr Hermé

Les spritz font partis de ces biscuits dont je raffolais étant jeune.

Le coté friable du sablé, le chocolat pour la gourmandise match gagnant.

Monsieur adore aussi ces gâteaux et m’a gentiment demandé si à tout hasard…. il serait possible d’envisager….éventuellement…il n’a pas eu besoin d’insister longtemps soyons honnête 😉.

La recette est simple et assez rapide pourquoi s’en passer?

pour 12 à 15 spritz :

190g de beurre mou

75g de sucre glace

1 blanc d’œuf

2 pincées de fleurs de sel

225g de farine tamisée

1/2 cuil à café de vanille en poudre

250g de chocolat noir

Dans la cuve de votre robot avec l’accessoire feuille ou dans un saladier avec un fouet mélanger le beurre mou et le sucre glace jusqu’à obtenir un mélange mousseux.

Ajouter la vanille, la fleur de sel et le blanc d’œuf continuer de mélanger.

Puis la farine, une fois bien incorporer arrêter le pétrissage.

Pour ma part je l’ai laissé reposer 30 mn à température ambiante.

Préchauffer le four à 180 degrés

Puis placer dans une poche avec une douille assez grosse et cannelée.

Pocher sur du papier cuisson en serrant bien pour ne pas qu’il y ai d’espace à la cuisson : prendre vraiment les tournants serrés 😁.

Et cuire 15 mn.

A la sortie du four laisser refroidir sans les touchés ils sont très friables.

Faire fondre le chocolat au bain marie et plonger la moitié des biscuits dedans.

Pour moi c’est la recette qui rappelle le plus le goût et la texture des spritz, je les voulais friables et craquants.

Attention de ne pas trop les faire cuire il faut qu’ils restent blancs.

N’hésitez pas à me laisser vos avis.

A vos tabliers !!!!