Confiture de cerises vanillée

La confiture de cerise à la maison, j’ai beau en faire par kilo, les pots ne passent jamais l’été.

Je me suis empressée de faire une photo, les pots ne traînent jamais dans le cellier.

Mon mari et ma fille en sont fous !!!

C’est une confiture que j’aromatise délicatement à la vanille qui s’associe parfaitement aux fruits rouges en général.

Je stérilise toujours mes pots même si pour la cerise …au rythme où elle part je pourrais presque me passer de cette étape.

Vous pouvez aussi retourner immédiatement vos pots bouillant sur le couvercle et laisser refroidir ça marche très bien.

Ingrédients :

1 kgs de cerises burlat

700g de sucre en poudre

1/2 gousse de vanille fendue et grattée

Laver, sécher et dénoyauter les cerises (il faut d’ailleurs que j’investisse dans un dénoyauteur, j’ai réquisitionné les gourmands pour m’aider)

Placer vos cerises dans un confiturier avec le sucre, la vanille et 1/2 verre d’eau.

Laisser fondre le sucre idéalement une nuit.

Le lendemain matin porter à ébullition et compter 1h 1h15 de cuisson en remuant.

Retirer la vanille.

Mettre en pot.

J’ai stérilisé 20 mn à ébullition mes pots recouvert d’eau, sinon retourner les bouillants.

A vos tabliers !!!

Samossas aux épinards

Faire manger des légumes aux enfants épisode 300 !!!

Bon cela dit ma fille adore les épinards mais là elle a dévoré la moitié de l’assiette, c’est trop terrible maman tes trucs!!!

C’est une recette faite vite fait je n’allais pas forcément la publier mais au vue du succès des premières bouchées j’ai vite pris 3 photos avec mon portable pour vous la partager.

J’avais pris un fond d’épinards chez ma maraîchère préférée mais il y avait tout juste 400g, je n’avais pas envie de pâtes j’avais des feuilles de brick entamées …j’ai improvisé des samossas.

Pour une dizaine de samossas :

400g d’épinards

5 feuilles de brick

1 gousse d’ail hachée

4 vache qui rit

100 g d’emmental râpé

Sel poivre

Huile d’olive

Préchauffer le four à 200 degrés

Faire fondre vos épinards dans une sauteuse, bien remuer pour qu’ils aient perdu toute l’eau et ajouter la gousse d’ail hachée et un filet d’huile d’olive.

Bien remuer il faut sécher un peu les épinards, trop de liquide détremperait les feuilles de brick.

Ajouter les portions de vache qui rit et les faire fondre hors du feu.

Saler peu et poivrer

Réserver

Partager vos feuilles de brick en 2 et replier la partie arrondie pour former une bande.

Déposer à l’extrémité de la bande une cuillère d’épinards et un peu d’emmental râpé.

Façonner vos samossas en triangle.

Déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Badigeonner d’un filet d’huile d’olive.

Et enfourner pour 15-20 mn

Déguster chaud.

Ces samossas ont été mon repas vide frigo, mais si on a tous fait des repas vide frigo il faut assumer 😁.

Nous nous sommes sacrifiés avec mon mari pour laisser le dernier à notre fille, c’est rapide, original et très bon.

Ce n’était pas prévu mais elle peut figurer sans rougir sur mon blog 😉

Vos enfants ne veulent pas entendre parler d’épinards ? Tentez sous cette forme et n’hésitez pas à partager vos expériences dissimulations de légumes.

A vos tabliers !!!!

Magrets séchés de Tati Annie

En terme de grimoire familial celui de Tati Annie est une mine d’or!!!!

Et cette recette est particulièrement appréciée et simple à réaliser.

Je fais une variante pour Noël farci au foie gras je vous en ferez avant les fêtes.

L’envie d’en tenter un fumé me démange aussi 😉

Bref la fille du boulanger déborde d’idée

Qui d’ailleurs ne sont pas toujours bonnes à partager 😁

Mais celle là a été testée et plus qu’approuvée, vous pouvez d’ailleurs jouer sur les saveurs ici je l’ai fait nature, il m’arrive de mixer du romarin sec avec du sel et je parfume mon magret avec.

Ingrédients :

1 beau magret

Gros sel

Poivre moulu

Sel fin

Badigeonner le magret de gros sel et le laisser une nuit avec le sel.

Le lendemain bien le laver et le sécher.

Bien badigeonner de poivre et de sel fin le magret.

Le mettre dans un torchon avec une couche de gros sel et bien le recouvrir de gros sel, plier le torchon et direction le bas du frigo pendant 5 jours.

Laver et sécher le magret.

L’envelopper de gaze et placer au fond du frigo une semaine.

Passer ce temps la durée de vie est très courte, vraiment un magret séché n’est pas destiné à vivre longtemps….pauvre de lui…

Un bout à l’apéro, avec une salade verte, un bout pour la gourmandise…c’est trop petit un magret!!!

A vos tabliers !!!!

Quiche aux brocolis et aux lardons

Ce week-end mon neveu était à la maison et à 3 ans des brocolis dans l’assiette c’est compliqué, aussi hachés en petits bouts, avec des lardons et du fromage râpé ni vu ni connu qui veut de la quiche???

Je suis devenue une véritable agent secret dans la dissimulation de légumes.

Verdict 1 point pour Tati!!! Et viiiii!!!

Ingrédients :

1 pate brisée à l’huile d’olive

3 oeufs

1 brocolis

2 briquettes de crème au soja

100g de fromage râpé au choix

Lardons fumés

Sel, poivre

Faire cuire les brocolis au cuit vapeur 15 mn, une fois cuisent les couper en petit bout si vous voulez dissimuler comme moi ce we, sinon je laisse les petits bouquets.

Préchauffer le four à 200 degrés

Étaler la pâte brisée dans un moule à tarte .

Dans un saladier battre les œufs, ajouter la crème, le fromage, le sel et le poivre.

Faire revenir les lardons dans une poêle à sec et les mélanger à la préparation en intégrant aussi les brocolis

Garnir le fond de pâte et enfourner 45 mn.

Ici mission accomplie les brocolis ont été engloutis sans grimace 😉

A vos tabliers !!!!

Huile parfumée ail / thym / romarin

Dans le catalogue des huiles parfumées celle là est constamment dans ma cuisine, avec une viande ou pour faire revenir des légumes elle est absolument parfaite.

Elle donne du peps à mes plats, c’est une incontournable de mon quotidien.

Dés que le niveau d’huile baisse j’en rajoute et 1 fois/ an je rajoute un condiment pour redynamiser les saveurs.

J’ai décidé de l’intégrer dans mes cadeaux de noël cette année.

Ingrédients :

50 cl d’huile d’olive

3 gousses d’ail

1 branche de thym

1 branche de romarin

Penser à stériliser vos bouteilles en les ébouillantant une dizaine de minutes.

Placer l’ail et les herbes dans la bouteille propre et sèche

Garnir d’huile jusqu’à bien tout recouvrir.

Patienter 1 mois avant de consommer.

Pour celles et ceux qui affectionnent la saveur piquante des piments oiseaux peuvent être rajouter et vous aurez votre huile à pizza maison avec plus de goût que les sachets insipides fournis dans les pizzerias.

Et sincèrement je trouve que ces petites bouteilles dans une cuisine apportent une vraie touche déco.

A vos tabliers !!!

Paté de campagne au foie de volaille de mami Adeline

Voilà LA recette familiale par excellence !!!!

Toujours présent dans mon cellier, et quand il n’y en a plus j’en refais !!!!

Faire soi-même sa charcuterie ça peut faire peur mais vous allez voir à quel point c’est simple et terriblement bon, le matériel indispensable est un hachoir à viande et feu !!!

J’en ai toujours pour les apéros ou repas à l’improviste et chaque fois c’est un succès.

Ils m’ont plus d’une fois sauvé la mise…Il m’est arrivé plus d’une fois quand on est invité et que je propose de porter le vin de m’entendre dire Ohhh un de tes pâtés ferait l’affaire 😁

Je vous donne les proportions pour 1 kg qui selon la taille de vos pots feront 2 ou 3 pots.

Je préfère les terrines un peu grosse le pâté est moins sec je trouve, et puisque j’en suis aux préférences je passe ma viande à la grosse grille pour un aspect rustique, libre à vous de le haché fin pour un aspect pâté du commerce.

Bien entendu n’oubliez pas de laver vos terrines sur un cycle à 70 degrés au lave vaisselle et d’avoir les joints en caoutchouc équivalent ( si si ça a son importance je me revois courir en pyjama chez maman ou au supermarché du coin ).

Vous avez tout ? Allez lancer vous vraiment ça vaut le coup !!!

Donc pour 1 kg de pâté :

500g de foie de volaille

500g de lard

20g de sel fin

6 g de poivre moulu

Peser très précisément vos viandes l’assaisonnement est primordial.

Hacher les foies et le lard

Assaisonner le tout et bien bien remuer pour bien repartir l’assaisonnement.

Débarrasser dans les terrines propres avec le caoutchouc placé ( petit coup de pouce placer le caoutchouc avant !)

Et mettre à stériliser 2h pour des petites terrines et 2h30 pour les miennes ( le décompte commence à l’ébullition)

Attendre 1 semaine avant de consommer et c’est certainement le plus difficile.

A vos tabliers !!!!

Tourte grecque fêta – épinards

Je vous propose aujourd’hui une de mes vieilles recettes que j’avais relevé sur un magazine mettant en avant les recettes du régime crétois.

Cette tourte doit sa légèreté aux feuilles de brick qui en plus amènent un croustillant que j’adore

Les saveurs de fêta, d’épinards, de menthe et de citron font vraiment un bon match

Je vous recommande cette tourte avec une bonne salade de mesclun …votre repas du soir est tout trouvé

Pour un plat à tarte de 23 cm

6 feuilles de brick

400g d’épinards frais

200g de fêta

1 oeuf + 1 jaune

1 gousse d’ail

5 brins de menthe fraîche

Le zeste d’un demi citron

Huile d’olive

Sel et poivre

Laver et essorer les épinards

Les mettre dans une sauteuse à couvert pour qu’ils fondent

Une fois l’eau évaporée, ajouter un filet d’huile et la gousse d’ail hachée

Une fois les épinards prêts les mettre dans un saladier avec les œufs, la fêta émiettée, la menthe hachée, le zeste de citron,le sel et le poivre

Laisser reposer à température ambiante 1 h que les saveurs infusent

Préchauffer votre four à 200 degrés

Dans le moule à tarte disposer les feuilles de brick tout au tour en les huilants au fur et à mesure

Tapisser le fond d’une feuille de brick huilée

Déposer la préparation au centre et rabattre les feuilles de brick

Terminer par une feuille de brick entière pour un rendu régulier

Enfourner pour 20-25mn

Déguster chaud à la sortie du four

Cette tourte est légère et originale, l’essayer c’est l’adopter !!!

A vos tabliers !!!!!

Pastis landais

Pour moi le pastis landais c’est pendant les vendanges…. je m’explique chaque année des amies venaient des Landes aider mes parents à vendanger et elles amenaient toujours un pastis dans leurs valises.

Et donc chaque année à cette période particulièrement il me faut faire cette brioche parfumée et moelleuse.

Les proportions sont pour 2 brioches et je ne divise jamais les ingrédients je n’ai qu’un coup de fil à donner et la deuxième brioche à son amateur habituel 😉

Pour la pâte :

4 œufs

125g de lait entier

1 gousse de vanille

35g de pastis

35g d’eau de fleur d’oranger

700g de farine

250g de sucre en poudre

115 g de beurre

1 pincée de sel

Pour le levain:

125g de lait

20g de levure fraîche

100g de farine

Pour le décor :

Sucre grains

Lait

Commencer par préparer le levain: tiédir légèrement le lait et dissoudre la levure dedans, une fois bien dissoute ajouter la farine.

La consistance du levain est une pâte très molle presque liquide, c’est normal.

Laisser pousser 2 h recouvert d’un torchon propre, dans une pièce assez chaude et à l’abri des courants d’air.

Passé ce temps faire chauffer le lait avec le beurre, la gousse de vanille fendue et le sucre, ne pas faire bouillir surtout juste fondre le beurre et le sucre, laisser tiédir.

Dans la cuve du robot mettre la farine, le sel, le lait tiédi (sans la gousse) et les œufs

Pétrir à vitesse moyenne en incorporant le levain .

Une fois le levain assimilé à la pâte ajouter l’eau de fleur d’oranger et le pastis.

Pétrir à grande vitesse 15 mn.

Laisser pousser sous un torchon 2h.

La pâte a alors doublé de volume.

Débarrasser la pâte sur un plan de travail fariné.

Et former une boule à partager en 2.

Beurrer un moule à flan ou à brioche et placer un paton dans chaque moule .

Laisser pousser 2h à nouveau sous un torchon

Votre pâte aura à nouveau doublé.

Préchauffer votre four à 170 degrés avec un ramequin d’eau

Badigeonner de lait votre brioche et parsemer de sucre grain

Enfourner pour 45 mn

Et là bien sûr l’odeur je ne peux pas lui faire traverser l’écran mais le mélange anis, fleur d’oranger, vanille l’odeur est vraiment typique ça embaume la maison.

C’est à ce moment que j’envoie le message pour me « débarrasser » de la deuxième brioche qui m’embarrasse 😉

La recette est un peu longue à en faire un vous en faite 2… vous pouvez le congeler bien sûr sinon peut-être une bonne âme voudra bien vous aider à le manger

A vos tabliers !!!

Risotto aux poireaux

Ce qui m’attire dans le risotto c’est son crémeux et la texture du riz, cela dit je suis souvent déçue par les recettes qui consistent à faire un accompagnement (cèpes, poireaux ou autres) à part et à le rajouter au dernier moment ou presque dans le riz cuit..

Je trouve même si le plat est bon que le riz manque de peps avec l’ingrédient rajouté

Aussi pour cette recette je n’ai pas fait une simple fondue de poireaux rajoutée j’ai cuits mon riz avec mes poireaux (parce que ce légume le permet bien sûr) et vraiment le résultat est bien meilleur, une vraie harmonie dans les saveurs.

Ingrédients:

4 blancs de poireaux

250g de riz à risotto

10cl de vin blanc sec

150g de parmesan râpé

2 cubes de bouillon de volaille dans 1.5l d’eau bouillante

2 cuil à soupe de crème fraîche épaisse (pour ma part j’ai utiliser de la crème au soja semi épaisse )

huile d’olive

1 échalotte

sel/poivre

Emincer l’échalotte et les blancs de poireaux

Les faire revenir ensemble dans une sauteuse avec 3 cuil à soupe d’huile d’olive

A couvert laisser compoter une quinzaine de minute avec 1 louche de bouillon en remuant de temps en temps,

Verser le riz dans la sauteuse avec les poireaux

Laisser quelques minutes le riz s’imbiber des saveurs des légumes

Arroser de vin blanc sec jusqu’à évaporation

Et comme un risotto classique verser 1 louche de bouillon et à évaporation en rajouter

Un fois votre riz cuit, hors du feu ajouter la crème et le parmesan

Saler et poivrer à votre convenance et servir aussitôt

À vos tabliers !!!!!

Mousse au chocolat de Mr Conticini

Il suffit de monter son blog de cuisine pour se rendre compte que faire une photo de mousse au chocolat aussi succulente soit-elle … ben ce n’est pas de la tarte (humour de patissier ;-))

La photo vous l’aurez compris n’est pas à la hauteur du goût de cette mousse

Elle fond en bouche avec des arômes marqués bref quand on pioche dans le grimoire du maître Conticini on est jamais déçu

Taaadaaaaaam la photo!!!!

Ingrédients:

7 blancs d’oeufs

230g de chocolat noir

150g de crème fraîche liquide

70g de lait

35g de sucre roux

1 pincée de fleur de sel

Faire fondre le chocolat au bain marie

Dans une casserole, porter à ébullition le lait et la crème fraîche et verser le contenu sur le chocolat en mélangeant au fouet

Laisser tiédir le mélange.

Monter les blancs en neige avec le sucre roux que l’on incorpore d’emblée

Battre à vitesse moyenne lorsque qu’ils sont mousseux les serrer à vitesse maximum une quinzaine de seconde pas plus

Mélanger délicatement les blancs au chocolat jusqu’à complète absorption des blancs

Laisser reposer 2h minimum au frais et au moment de servir ajouter simplement quelques cristaux de sel….si si vraiment vous m’en direz des nouvelles

Merci Mr Conticini