Quiche petits pois-lardons

Une surprise chez ma maraîchère fétiche, l’arrivée des petits pois!

Signe de beaux jours, de printemps et de jours qui rallongent.

Les petits pois frais ont un goût évidemment plus marqué qu’en boîte, pour cette recette si vous voulez vous épargner l’étape du triage, privilégiez plutôt les surgelés.

Car je les mets crus dans l’appareil à quiche.

Ils gardent ainsi leurs goûts frais.

Une belle idée pour un pique-nique, une entrée accompagnée ici d’asperges vertes arrosées de vinaigre au basilic du domaine des terres rouges (En vente ici).

Comme tout leurs produits, à l’ouverture du bouchon on sait…on sait que cette huile va rehausser notre plat. Inutile de rajouter autre chose que de la fleur de sel, avec des asperges c’était absolument parfait !!!

Une entrée pour mon repas de Pâques toute trouvée.

Ingrédients :

1 pâte brisée à l’huile d’olive recette ici

20 cl de crème fraîche

20 cl de lait

200 g de lardons fumés

300g de petits pois crus

3 oeufs

Sel et poivre

Préchauffer le four à 200 degrés.

Dans un saladier, mélanger les œufs, la crème et le lait.

Faire revenir les lardons jusqu’à ce qu’ils dorent.

Les ajouter à l’appareil à quiche avec les petits pois.

Saler et poivrer.

Étaler la pâte brisée aux dimensions du moule à tarte.

Verser l’appareil et enfourner pour 40 mn.

Il faut que votre quiche est une belle couleur dorée.

Servir chaud, tiède ou froid.

Les asperges ont été cuites au cuit vapeur 15 mn, refroidies un filet d’huile d’olive au basilic et fleur de sel.

Une entrée ultra simple qui a été très appréciée avec ses légumes de saison.

A vos tabliers !!!

Lasagne aux choux verts

Novice en jardinage, je me suis lancée il y a 1 an dans un potager.

Jour de récolte, jour de fête, j’étais trop contente, un beau chou vert bien paumé.

Il faut dire que je l’ai soigné mon chou, 2 au total ont magnifiquement bien paumé.

Soyons honnête, il est loin d’avoir sa place au Guinness des records… je n’avais pas de feuilles assez grandes pour les farcir avec du poisson (une de mes recettes fétiches) La recette ici.

Aussi j’ai décidé que ce petit cadeau aller agrémenter mes lasagnes à la bolognaise.

Préalablement cuit à la vapeur, j’ai intercalé les feuilles dans la préparation, le goût était discret mais présent, un plat équilibré c’était parfait.

Ingrédients pour 6 personnes :

1 paquet de feuilles de lasagnes

1 petit chou vert

400g de viande de bœuf hachée

200 de chair à saucisse

300g de purée de Tomata

1 branche de thym

1 branche de romarin

1 feuille de laurier

1 gros oignon

2 gousses d’ail

1/2 verre de vin rouge

1 carotte

1 branche de céleri

200g de gruyère râpé

50g de beurre

2 cuillères à soupe de farine

1/2 litre de lait

1/2 cuillère à café de muscade moulue

Sel et poivre

Séparer les feuilles du chou et les faire cuire 15 mn au cuit vapeur.

Préparer la sauce:

Râper l’oignon, la carotte et le céleri.

Éplucher et hacher l’ail.

Dans une sauteuse, mettre un filet d’huile d’olive.

Faire revenir l’ail, l’oignon et les légumes.

Bien laisser colorer, ajouter les viandes.

Ajouter les aromates.

La pulpe de tomate et le vin rouge.

Saler et poivrer.

Laisser réduire 1heure à feu modéré.

Retirer les aromates une fois la sauce prête.

Préparer la béchamel :

Faire fondre dans une casserole le beurre.

Lorsqu’il est bien fondu, ajouter la farine d’un coup et bien remuer à la cuillère en bois.

Laisser légèrement épaissir et ajouter le lait.

Saler, poivrer et parfumer avec la muscade.

Laisser épaissir en remuant à feu doux.

Réserver.

Préchauffer le four à 200 degrés.

Dans un plat allant au four :

Verser une louche de béchamel.

Placer une rangée de pâte à lasagnes.

Verser une louche de bolognaise afin de recouvrir les pâtes.

Placer les feuilles de choux verts.

Parsemer de béchamel et de fromage râpé.

Renouveler l’opération en finissant par des pâtes à lasagnes.

Les recouvrir de béchamel et de fromage râpé.

Enfourner pour 30 mn.

Déguster chaud.

A vos tabliers !!!

Quiche aux choux fleurs

Une façon originale d’agrémenter le choux-fleurs.

Les quiches sont mes copines !!! Oui oui !!!

C’est bon, rapide, et ça dépanne.

Une salade et une quiche version saison chaude / une soupe et une quiche pour les saisons froides.

Et on plus elles se réchauffent très bien l’entrée du lendemain et le repas à emporter de Monsieur est à moitié fait.

Et pour éviter les « encore une quiche ? » je varie avec du fromage de chèvre, des Brocolis, du thon….bref la quiche c’est la vie!!!

Mon beau-frère m’a fait cadeau d’un énoooorme choux-fleurs, la moitié est parti en velouté et l’autre râpé cru dans un appareil à ???? Quiche! Bonne réponse !

Gros succès pour les 2 recettes.

Une recette simple, qui peut rentrer dans la catégorie faire manger des légumes aux enfants 😁.

Agrémentée de fromage râpé, de noix de muscade et de lardons, oubliez de mentionner l’ingrédient choux et les enfants n’y verrons que du feu.

Le résultat est vraiment sympa et le fait de l’utiliser cru diminue le temps de préparation.

C’est tout bon !

Ingrédients :

Une pâte brisée (recette ici)

2 briques de crème fraîche semi épaisse légère

400g de choux fleurs mixé cru

1 paquet de lardons fumé

3 œufs

1 cuillère à café de muscade moulue

1 cuillère à café de maïzena

100g de gruyère râpé

Sel et poivre

Préchauffer le four à 190 degrés.

Préparer ou étaler votre pâte brisée du commerce dans un plat à tarte.

Faire revenir les lardons dans une poêle à sec.

Lorsqu’ils sont bien dorés, réserver.

Dans un saladier, mélanger l’ensemble des ingrédients en finissant par la maïzena.

Ajouter les lardons à la préparation.

Garnir le fond de pâte et enfourner pour 40 mn.

Servir chaud, tiède ou froid.

A vos tabliers !!!

Gratin de poireaux au camembert

Un peu comme une tartiflette…mais plus light, avec une fondue de poireaux pour diminuer la quantité de pomme de terre et de la crème d’avoine à la place de la crème fraîche.

Le résultat reste gourmand avec un bon camembert de caractère.

Un plat complet d’hiver bien réconfortant.

Depuis que je fume la poitrine de porc maison, je n’achète plus de lardons.

Je vous remets la recette Ici

Ingrédients pour 5 personnes :

4 beaux poireaux

6 pommes de terre vapeur

1 camembert de caractère

200g de lardons fumés

1/2 verre de vin blanc sec

20cl de crème d’avoine

Sel et poivre

Préchauffer le four à 180 degrés.

Faire cuire les pommes de terre lavées à la vapeur pendant 15 mn.

Laver et émincer les poireaux.

Placer les dans une sauteuse, légèrement recouvert d’eau pour les cuire sur feu vif.

A évaporation, ajouter les lardons.

Bien remuer.

Lorsque les lardons sont dorés, ajouter le vin blanc.

Porter 5 mn à ébullition et couper le feu.

Ajouter la crème, le sel et le poivre.

Une fois les pommes de terre cuites, les peler et les couper en rondelles.

Dans un plat en terre mettre une couche de pommes de terre et une louche de poireaux.

Continuer jusqu’à épuisement des ingrédients.

Terminer par le camembert en appuyant légèrement.

Enfourner 30 mn.

Déguster chaud.

A vos tabliers !!!

Naans cheese

Une spécialité indienne à la portée de tous.

Voilà une recette que je réalise depuis une dizaine d’années…

Recopiée sur mon grimoire, je l’avais déniché sur le site marmiton.

Je fais toujours celle-là, et pour être honnête je n’en ai pas essayé d’autres, à quoi bon? elle est top!!!

Le pain est moelleux, la cuisson à la crêpière est rapide et croyez-moi encore chaud ils partent plus vite qu’ils ne cuisent.

C’est un délice.

Je les réalise souvent le soir avec une salade verte un peu composée, repas tout trouvé.

Il faut juste prévoir un temps de pause de 3h pour que la pâte double voire triple de volume.

Dans cette version ils sont fourrés avec des portions de vache qui rit.

Ils sont inratables !!!

Ingrédients pour 6 naans :

500g de farine T65

1 pot de yaourt à la grecque (150g)

48g d’huile végétale

25cl d’eau

20g de sucre

20 portions de vache qui rit

8g de levure boulangère

2 pincées de levure chimique

5g de sel

Beurre fondu

Dans la cuve de votre robot, placer le sel, le sucre et la farine.

Ajouter les levures en pétrissant.

Puis l’huile, le yaourt et l’eau.

Pétrir 20 mn.

Laisser reposer 3h sous un torchon.

Fariner le plan de travail, dégazer la pâte.

Couper 6 pâtons.

Les étaler sur une épaisseur de 3 mm, en carrés, tartiner une moitié de vache qui rit.

Replier en soudant la pâte.

Faire chauffer une crêpière et faire cuire 3-5 mn par face.

Badigeonner de beurre fondu et déguster.

Ils se réchauffent très bien au micro ondes.

A vos tabliers !!!

Brie farci à l’ail des ours

Ail des ours du Domaine des terres rouges épisode 2.

Après le Magret de canard à l’ail des ours , il me restait 2 cuillères à soupe au fond du pot, l’idée m’est immédiatement venue: un brie farci.

Nous adorons ça !

Je vous avez déjà proposé une recette avec des fruits secs Ici, et c’est toujours un grand succès, même pour ceux qui vous diront, ah non je n’ai plus de place pour le fromage.

L’association avec l’ail des ours est parfaite mais je suis évidemment convaincue par le fait que les produits de qualité en font un mets excellent .

Pour commander l’ail des ours à tartiner c’est Ici.

Un brie de qualité, pas trop coulant, il faudra le découper dans la largeur.

Je vous conseille de réaliser cette recette 48h avant, les arômes se seront ainsi développés.

Ingrédients :

1 pointe de brie

130g de mascarpone

2 cuillères à soupe d’ail des ours à tartiner

2 pincées de fleurs de sel

Poivre au moulin

Dans un saladier, mélanger le mascarpone, l’ail des ours, le sel et le poivre.

Bien mélanger avec une fourchette.

Débarrasser dans une poche sans douille.

Vous pouvez très bien l’étaler à la cuillère.

Sortir le brie bien froid du frigo.

Le partager dans l’épaisseur.

Pocher de manière homogène la farce sur la moitié du brie.

Le refermer.

Filmer et réserver 2 jours au frais.

J’aime servir le fromage avec quelques feuilles de salade aromatisée à L’huile de noix et une pincée de fleur de sel.

Parceque je suis un bec salé je préfère 100 fois finir mon repas sur ce genre d’assiette.

Je vous le conseille vivement.

A vos tabliers !!!

Patidou à la fondue de camembert

Le patidou honnêtement je ne connaissais pas du tout, je l’ai découvert chez ma maraîchère fétiche.

C’est tout mignon, même le nom est chou je trouve.

L’idée d’une farce classique m’a traversé l’esprit, sauf que ce jour là, la pluie et le vent était de mise et le réconfort l’a emporté.

Je ne savais pas encore quel fromage allait intégrer ce patidou mais ce serait du fondant c’est sûr !

Comme une fondue, y tremper du pain frais et racler la chair avec le fromage…

C’était tout décidé que je n’étais même pas passer en caisse .

Le résultat était réconfortant, en effet, le patidou a une chair un peu fade et heureusement j’ai misé sur un fromage de caractère qui a équilibré le tout.

C’était parfait !!!

Et j’adore le visuel avouons-le.

Ingrédients pour 4 personnes :

4 patidous

1/2 camembert cru AOP de Normandie

3 cuillères à soupe de crème fraîche allégée / patidou

Sel et poivre

Préchauffer le four à 200 degrés.

Ôter le chapeau de chaque patidou et évider les graines à l’intérieur à l’aide d’une cuillère à café.

Poser le dans un plat à gratin.

Saler et poivrer l’intérieur.

Découper des cubes de camembert.

Les repartir dans chacun.

Mettre la crème fraîche.

Poivrer à nouveau.

Mettre les chapeaux.

Enfourner pour 45 mn.

Au bout de 30mn enlever les chapeaux pour gratiner le dessus.

Les remettre 5 mn avant la fin pour servir.

Manger chaud.

A vos tabliers !!!

Moussaka

La moussaka: une recette que je tire du livre « le grand livre de la cuisine du monde  » aux éditions Hachette, je vous le recommande grandement c’est une mine d’or à un prix absolument raisonnable pour la quantité de recettes y figurant.

400 pages de recettes pour un grand livre à 30€.

La recette est un peu longue, il faut cuire les tranches d’aubergines et faire la sauce à part…ajouter à ça 45 mn de cuisson.

Une moussaka ne se décide pas le soir à 19h30…qu’est ce que je vais faire à manger??? non oubliez la moussaka, faites des pâtes!!!

Mais quand on l’a anticipé ce plat est un pur délice!!!

Parfumé au cumin et à la cannelle c’est le voyage assuré.

Décollage immédiat pour la Grèce.

Je la cuit toujours dans un plat en terre, si vous avez tant mieux sinon un plat à gratin fera l’affaire.

J’ai innové cette fois-ci j’ai utilisé 1 bocal de sauce tomates burrata reçu dans le cadre de mon partenariat avec la maison SACLA.

Qui plus est BIO, tout pour me plaire.

Et comme à chaque fois avec leur produit le goût est présent et généreux.

Vraiment cette sauce a apporté une vraie onctuosité et un goût qui a dynamisé mon plat sans le dénaturé, je vous la conseille grandement.

Ingrédients:

Pour 5 personnes:

5 belles aubergines

1 petit bocal de Tomata

1 bocal de sauce tomates et burrata bio SACLA

1 oignon

2 gousses d’ail

500g d’agneau haché

1/2 bouquet de persil

1 cuillère à soupe de cumin moulu

1 cuillère à café de cannelle moulue

100g de gruyère râpé

Huile d’olive

40g de beurre

40g de farine

50cl de lait

Sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 200 degrés

Couper les aubergines en tranches de 1 cm d’épaisseur.

Les placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé allant au four.

Les arroser d’huile d’olive et enfourner jusqu’à ce qu’elles soient tendres.

Environ 20mn.

Pendant ce temps, mettre 2 cuillères à soupe d’huile d’olive dans une sauteuse à chauffer.

Faire revenir l’oignon émincé, y ajouter les gousses d’ail hachées.

Avant que l’ail colore ajouter la viande.

Laisser cuire.

Une fois la viande saisie, ajouter les sauces tomates et les épices.

Rectifier en sel et poivre.

Reserver.

Préparer la béchamel:

Faire fondre le beurre dans une casserole.

Une fois légèrement coloré noisette, ajouter la farine.

Remuer au fouet pour bien la dissoudre.

Ajouter le lait et remuer jusqu’à épaississement.

Saler et poivrer.

Huiler un plat à four.

Disposer une première couche de tranche d’aubergines.

Mettre une deuxième couche avec la sauce à la viande.

Quelques cuillères à soupe de béchamel.

Et recommencer.

Finir avec une couche d’aubergine et la béchamel.

Parsemer de gruyère râpé et enfourner à 200 degrés pendant 40mn.

Servir immédiatement.

Un peu long dans la réalisation mais que c’est bon, vous pouvez prévoir un grand plat c’est encore meilleur le lendemain.

A vos tabliers!!!

Aubergines à la sarde

Ma maraîchère bio fétiche a un étal absolument magnifique, coloré à souhait.

La pleine saison des aubergines est là !!!

Et vraiment j’adore ça, à toutes les sauces: grillées, tatin, en caviar c’est toujours bon!!!

Vous connaissez l’affection que je porte à faire manger des légumes aux enfants, ben l’aubergine je n’y arrive pas.

Je ne désespère pas et je vais trouver un moyen de l’inclure dans une recette.

Pourtant les aubergines à la sarde sont parfumées avec une persillade, agrémentées de dés de tomates et de tranche de mozzarella pour le côté gratiné.

Mais je pense que le visuel de dessous fait trop…aubergine!!! 😁 elle n’a mangé que le dessus.

Petite astuce la cuisson de l’aubergine est longue, je rajoute la mozzarella à mi cuisson pour avoir un gratin moelleux.

Nous nous sommes régalés malgré l’air dégoûté de notre ado.

Pour 4 personnes :

2 aubergines

1 tomates

2 gousses d’ail

1 bouquet de persil

1 boule de mozzarella

Huile d’olive

Sel et poivre

Préchauffer le four à 200 degrés.

Laver et couper les aubergines en 2.

Les placer dans un plat allant au four.

Entailler la chair en réalisant un quadrillage afin que les arômes parfument bien l’aubergine.

Peler, dégermer et hacher l’ail.

Ciseler le persil.

Bien mélanger, la persillade est prête.

Huiler chaque moitié avec 1 cuillère à soupe d’huile d’olive.

Parsemer de persillade en appuyant pour l’intégrer dans le quadrillage.

Saler et poivrer.

Enfourner pour 30 mn.

Couper la tomates en dés.

Les déposer dessus.

Recouvrir de tranches de mozzarella.

Poivrer et direction le four pour 20mn de plus.

C’est prêt !!!

Servir chaud

A vos tabliers !!!

Croustillant de fêta à la menthe et au sésame

Je vous le disais dans mon article https://lafilleduboulangercuisine.wordpress.com/2019/10/28/bouchees-au-camembert/ les feuilles de brick j’en ai très souvent dans mon frigo.

D’une part parce qu’avec une salade verte, une garniture vite trouvée, elles me sauvent quelques repas; et d’autres part je trouve qu’elles apportent un croustillant toujours apprécié.

Ici par exemple, oui j’aurai pu me contenter d’une salade verte avec un peu de fêta mais enrobé de feuilles de brick il faut l’avouer c’est 100 fois plus sympa.

Pas de grande préparation, en vue…

Il était 19h30 et c’est dans ces moments que les feuilles de brick deviennent mes alliées: un paquet de fêta, de la menthe dans le jardin, pour le sésame l’idée mets venu au dernier moment et sincèrement il apporte un vrai plus.

A 20h nous passions à table!!!

Ingrédients pour 4 personnes:

4 feuilles de brick

1 fêta en bloc

10 feuilles de menthe fraîche

sésame grillé

poivre du moulin

Préchauffer le four à 200 degrés.

Couper chaque feuille de brick en deux.

Couper la feta en bâtonnet, et ciseler la menthe.

Poser un bâtonnet de fêta sur la demi feuille de brick.

Poivrer généreusement.

Parsemer de feuilles de menthe ciselée et de 2 bonnes pincées de sésame.

Fermer la feuille de brick comme vous le feriez pour un nem.

Placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Badigeonner chaque nem d’huile d’olive et parsemer de sésame le dessus.

Enfourner pour 20 mn, il faut que les croustillants soient bien dorés.

Servir chaud avec une bonne salade verte.

A vos tabliers!!!