Paté en croûte

Je vois passer sur les réseaux sociaux de plus en plus de paté en croûte en tout genre.

Voilà quelques temps que cette idée me trotte dans la tête, mais je n’ai pas de moule spécifique, un petit coup de fil à mon partenariat chouchou Tompress.

Réponse immédiate : bien sûr nous avons ça ! (Le temple du fait maison je vous dis) je te l’envoie !

Vous le trouverez en vente Ici, il est robuste et ultra pratique les bords se démontent grâce à des charnières sur le côté.

Il peut ainsi servir une fois déplié de gabarit pour la pâte.

Mon moule devant le nez, ben il n’y a plus qu’à !!!

Pour le premier, j’ai misé sur un basique, pas d’étage en vue, une farce classique parfumée aux cèpes, à l’armagnac avec des pistaches.

Nous avons beaucoup aimé le résultat et surtout la recette de la pâte qui forme la croûte est top.

J’ai trouvé la recette sur le site meilleur du chef, j’ai rajouté de la poudre de cèpes séchés, la présence de gélatine achetée me chagrinait un peu, je n’ai pas l’habitude d’en consommer mais j’avoue elle m’a manqué à la dégustation.

J’ai testé de congeler mon restant de pâte…verdict au prochain.

Ingrédients :

Pour la pâte (à faire la veille)

500g de farine

250g de beurre pommade

10g de sel

2 oeufs

100g d’eau froide

Pour la farce: (il m’en ai resté je l’ai congelée)

500g de magret de canard

100g de foie de volaille

800g d’échine de porc

800g de poitrine de porc désossée

40g de sel fin

5g de poivre

50g de pistache émondées non salées

10cl de cognac

20g de poudre de cèpes

Pour la pâte brisée à faire la veille :

Dans la cuve du robot munie de l’accessoire feuille, verser la farine et le beurre.

Pétrir à vitesse lente pour sabler la préparation.

Ajouter le sel et les œufs.

Ajouter petit à petit l’eau froide jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Filmer au contact et laisser reposer idéalement 24h mais une nuit suffit.

Pour la farce (à faire la veille également)

Dégraisser les magrets de canard et tailler les en petits morceaux (pour le hachoir)

Enlever la couenne et les cartilages de la poitrine.

Tailler en grosses lanières.

Tailler l’échine en morceaux également.

Détailler les foies de volaille en dés.

Pour le hachoir, j’ai choisi ma plus grosse grille.

Passer les viandes: le canard, l’échine et la poitrine.

Saler et poivrer en pesant bien les quantités.

Ajouter le cognac.

Bien repartir l’assaisonnement de façon homogène.

Ajouter les pistaches, le foie en dés et mélanger à nouveau.

Filmer au contact et réserver 12h au frais.

Le lendemain :

Étaler la pâte brisée sur un plan de travail légèrement fariné.

Se servir du moule déplié comme gabarit, découper 1 cm en plus autour.

Faire de même avec le papier sulfurisé.

Placer le papier puis la pâte dans le moule.

Laisser dépasser 1 cm de pâte sur les bords du moule.

Avec le restant de pâte, l’étaler à la dimension du socle, ce sera le chapeau.

Garnissez en tassant bien le moule, jusqu’au bord.

Fermer en posant le chapeau.

Rabattre les bords en soudant avec un jaune d’œuf battu.

Cranter au couteau.

Préchauffer le four à 200 degrés.

Pratiquer 2 incisions sur le chapeau et réaliser 2 cheminées avec de l’aluminium pour éviter qu’elles ne se ferment.

Dorer au jaune d’œuf battu et enfourner pour 35-40mn.

Il faut une belle couleur dorée.

Laisser refroidir.

Découper le pâté en croûte avec un couteau à pain pour un joli rendu.

A vos tabliers !!!

Salade de pâtes à la sicilienne

Dans la vie il y a salade de pâte et salade de pâte.

Le souvenir de salade de pâte de la cantine dégoulinante de mayonnaise industrielle… non merci j’ai assez donné.

Aucun goût, aucune texture, juste une mayonnaise ultra présente en bouche.

D’accord j’exagère un peu, mais il faut que je vous la vende ma salade de pâte.

Moi la première quand on m’annonce une salade de pâte je me vois lever les yeux aux ciel..

Mais tout réside en un mot: SICILIENNE!!!

Quand vous voulez du goût, de la texture, de la générosité c’est en Italie et en Sicile qu’il faut aller piocher les recettes.

Que j’aime leur cuisine!!!

Je disais souvent à mamie Adeline en Espagne en voit que les femmes aiment faire la fête, elles ne restent pas des heures aux fourneaux.

Et elle râlait toujours, c’était du taquinage bien sûr !

Mais la cuisine des mamas italiennes ont, à mon sens, une bonne longueur d’avance sur nous!

Une simple salade de nouilles sera agrémentée de câpres, de basilic, de thon frais et d’ail..

La générosité des saveurs, tout est préparé, revenus dans de l’huile d’olive pour aller chercher le meilleur de chaque aliment.

J’aime!!!

A la maison quand j’annonce une salade de pâte, aucune autre recette n’est tolérée sur la table…c’est LA recette !!!

J’ai utilisé les Eliche tricolore bio reçu dans le cadre de mon partenariat avec la maison Sacla.

J’ai été agréablement surprise de la tenue parfaite à la cuisson de ces pâtes, la texture était idéale pour cette salade.

Pour 4 personnes:

300g de thon rouge

320g de pâtes Eliche tricolore bio de chez Sacla

15 tomates cerises

1 gousse d’ail

une dizaine d’olives noires

une dizaine d’olives vertes

1 cuillère à café de câpres

1/2 bouquet de persil ciselé

4 feuilles de basilic hachées

Huile d’olive

Vinaigre balsamique

Sel et poivre

Faire cuire les pâtes al dente conformément aux indications du paquet.

Couper les olives en tranches, les tomates en deux.

Couper le thon en cube assez petit.

Hacher l’ail et le faire revenir dans une cuillère à soupe d’huile d’olive.

Ajouter les tomates quelques minutes, les olives et les câpres.

Ajouter le thon et le persil pour 3 mn de cuisson il faut que le poisson soit encore rosé à coeur.

Égoutter les pâtes, garder un peu d’eau de cuisson.

Mélanger à la garniture.

Arroser d’un filet d’huile, un trait de balsamique, sel et poivre.

Si c’est trop sec ajouter un peu d’eau de cuisson pour lier.

Parsemer de basilic.

Servir froid ou tiède.

Idéale pour un pique nique ou un apéro dînatoire..

A vos tabliers!!!

Pâte maison

Les pâtes c’est simple vraiment.

Ma fille me dit l’autre jour mais tu n’as jamais mis ta recette de pâte maman ???

Et non c’est vrai !!!

C’est une recette basique de la maison et je ne vous l’ai jamais partagé.

Faute réparée !!!

Pour les pâtes il faut le matériel, c’est évident j’ai longtemps fait avec une machine manuelle, mais le papa Noël avait eu la bonne idée de m’apporter l’accessoire kitchenaid il y a quelques années.

J’ai testé plusieurs recettes, j’ai gardé celle mi-farine, mi-semoule fine qui a mon sens est top!!!

J’ai la chance d’avoir mes poulettes qui me fournissent en oeufs, sinon privilégiez les extra frais.

La règle est 1 oeuf pour 100g (50 de farine + 50 de semoule) et 100g / personne.

Vous avez tout !!!

Ingrédients pour 5 personnes :

250g de farine

250g de semoule fine

5 oeufs

Dans la cuve de votre robot placer l’ensemble des ingrédients.

Pétrir 10 mn.

Sur votre plan de travail mettre 1 cuillère à soupe de farine.

Pétrir à la main en incorporant la farine du plan de travail.

Former une boule et placer au frigo pour 1h.

Passer au laminoir et former selon la forme désirée.

Nous sommes partis sur des tagliatelles cette fois ci.

N’hésitez pas à fariner si la pâte est trop collante, à l’inverse si trop sèche mouiller légèrement.

Je les mets à sécher 20 mn et je les cuits 3 mn dans une eau bouillante salée avec un trait d’huile d’olive.

A vos tabliers !!!

Pâte crémeuse à l’ail et aux champignons

Une bonne sauce onctueuse aux goûts généreux qui vient napper vos Pasta maison et vous pouvez flamber à dire c’est moi qui l’ai fait !!!

Une sauce ultra simple au goût prononcé en ail, si vous n’aimez pas ça cliquez sur l’article suivant 😂😂😂.

C’est une sauce qui ne demande que peu d’ingrédients.

N’ayant plus de champignons frais j’ai utilisé un sachet de champignons surgelés qui me dépanne bien souvent pour mon Velouté de champignons.

Ingrédients pour 4 personnes :

400g de tagliatelles

4 gousses d’ail pelées et dégermées

1 bouquet de persil

20cl de crème fraîche ( pour moi crème de soja )

300g de champignons surgelés

Parmesan

Sel-poivre

Dans une sauteuse faire revenir les champignons décongelés.

Hacher les gousses d’ail et le persil.

Une fois les champignons colorés ajouter l’ail.

Ne pas faire roussir pour garder le goût de l’ail.

Ajouter la crème, le persil, le sel et le poivre.

Je rajoute 2 cuillères à soupe de parmesan dans la sauce.

Je fais cuire mes pâtes al dente et je termine la cuisson dans la sauce.

J’allonge le tout d’une louche d’eau de cuisson des pâtes.

Avec des pâtes fraîches vraiment cette sauce vous dépannera des repas improvisés.

A vos tabliers !!!

Conchiglioni farcis

Maman tu peux me faire les pâtes imprononçables ?

Comprenez conchiglioni.

Ma fille en raffole et c’est vrai que c’est délicieux.

C’est tout à fait un plat de saison complet et gratiné.

J’ai fait aujourd’hui une farce classique mais j’aime beaucoup inventer des farces au gré des tiroirs de mon congélateur, du veau, du canard, des champignons, du butternut à vous de voir.

Pour un grand plat à gratin :

250g de conchiglioni

500 g de chair à saucisse

1 paquet de lardons fumés

1 oeuf

3 tranches de pain de mie trempées dans du lait

1 gousse d’ail

Persil

Un pot de Tomata

1 oignon

2 gousses d’ail

1 Bouillon de légumes

Hacher l’oignon et 3 gousses d’ail et les faire revenir dans un peu d’huile d’olive.

Une fois coloré ajouter le tomata, un peu de sel et de poivre et laisser réduire 15 mn.

Réserver.

Faire revenir les lardons dans une poêle et réserver.

Porter à ébullition un grand volume d’eau avec le bouillon de légumes.

Plonger 10 mn vos pâtes pour les precuire.

Les égoutter et réserver

Préchauffer le four à 200 degrés

Dans un saladier mélanger la chair à saucisse, les lardons, l’œuf, le pain de mie, la gousse d’ail et le persil.

Saler et poivrer.

Bien mélanger et en garnir vos pâtes.

Dans votre plat à gratin repartir votre sauce tomate et déposer les pâtes farcies.

Parsemer de gruyère râpé et enfourner pour 30 mn.

Un plat délicieux et réconfortant, certes imprononçables mais vraiment délicieuses !!!

A vos tabliers !!!!

Pain à hot-dog

Vous connaissez maintenant nos habitudes de vie: le dimanche soir mal bouffe!!! Bon la fille du boulanger reste dans le home made hein!!! Pas question de tomber dans de l’industriel insipide .

Et un plat que la petite fille du boulanger affectionne c’est le hot-dog mais attention avec Confit d’oignon, crème poivrée au cheddar et de bonnes saucisses alsaciennes …ah ben oui elle a été à bonne école !!!

Je vous donne ici la recette des pains qui me satisfait depuis plusieurs années

Donc pour 6 pains:

500g de farine

2 oeufs

200 ml de lait entier

25g de beurre mou

20g de levure fraîche

1 cuil à café de sucre en poudre

1 cuil à café de sel

Graine de sésame ou de pavot pour décorer

Mélanger dans un récipient le lait juste tiédi, le sucre et la levure.

Laisser reposer 30 mn.

Dans la cuve du robot mettre le sel, la farine et ajouter dessus le levain précédent.

Pétrir à vitesse moyenne en ajoutant les œufs et le beurre mou .

Pétrir 10 mn la pâte doit être élastique et souple.

Laisser pousser 2 h.

Dégazer la pâte et former 6 pâtons.

Façonner en forme allongée et les poser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Couvrir et laisser pousser à nouveau 1h.

Préchauffer le four à 180 degrés

Badigeonner d’un peu de lait au pinceau et décorer de sésame ou de pavot.

Enfourner pour 15mn .

Garnir selon vos goûts et convenances.

A vos tabliers !!!!

Paté de campagne au foie de volaille de mami Adeline

Voilà LA recette familiale par excellence !!!!

Toujours présent dans mon cellier, et quand il n’y en a plus j’en refais !!!!

Faire soi-même sa charcuterie ça peut faire peur mais vous allez voir à quel point c’est simple et terriblement bon, le matériel indispensable est un hachoir à viande et feu !!!

J’en ai toujours pour les apéros ou repas à l’improviste et chaque fois c’est un succès.

Ils m’ont plus d’une fois sauvé la mise…Il m’est arrivé plus d’une fois quand on est invité et que je propose de porter le vin de m’entendre dire Ohhh un de tes pâtés ferait l’affaire 😁

Je vous donne les proportions pour 1 kg qui selon la taille de vos pots feront 2 ou 3 pots.

Je préfère les terrines un peu grosse le pâté est moins sec je trouve, et puisque j’en suis aux préférences je passe ma viande à la grosse grille pour un aspect rustique, libre à vous de le haché fin pour un aspect pâté du commerce.

Bien entendu n’oubliez pas de laver vos terrines sur un cycle à 70 degrés au lave vaisselle et d’avoir les joints en caoutchouc équivalent ( si si ça a son importance je me revois courir en pyjama chez maman ou au supermarché du coin ).

Vous avez tout ? Allez lancer vous vraiment ça vaut le coup !!!

Donc pour 1 kg de pâté :

500g de foie de volaille

500g de lard

20g de sel fin

6 g de poivre moulu

Peser très précisément vos viandes l’assaisonnement est primordial.

Hacher les foies et le lard

Assaisonner le tout et bien bien remuer pour bien repartir l’assaisonnement.

Débarrasser dans les terrines propres avec le caoutchouc placé ( petit coup de pouce placer le caoutchouc avant !)

Et mettre à stériliser 2h pour des petites terrines et 2h30 pour les miennes ( le décompte commence à l’ébullition)

Attendre 1 semaine avant de consommer et c’est certainement le plus difficile.

A vos tabliers !!!!

Pâte et gelée de coing de Tati Carmen

Vous l’aurez compris dans la famille Mme Confiture, gelée en tout genre c’était Tati Carmen.

C’est naturellement dans son grimoire avec son écriture en point et liée que je suis allée chercher la recette de la pâte de coing et gelée.

Quand mon amie Nathaloch m’a téléphoné j’ai des coings pour toi : avant même d’avoir mon cageot plein devant le nez je fouinais dans le grimoire de Tati.

Pour la pâte de coing:

Pour 1 kg de coing ( attention une fois pelés et épépinés)

900g de sucre

1 sachet de sucre vanillé

Laver les coings et les frotter sous l’eau

Couper les coings en 4 laisser les pépins et la peau .

Les placer dans le confiturier et les couvrir d’eau.

Porter à ébullition 40 mn pour blanchir les coings

Laisser refroidir, peler et épépiner en prenant soins de garder les pépins

Conserver bien le jus pour la gelée ( rien ne se perd)

Passer les coings au presse purée ( bon ok j’ai triché j’ai fait au mixeur)

Et peser la purée obtenue c’est sûr cette base que l’on compte 1 kgs de fruit pour 900 g de sucre .

Mettre le sucre vanillé, le sucre poudre et la purée dans la casserole et c’est partie pour la séance de muscu il m’a fallu 1h15 pour avoir la pâte qui se détache de la casserole signe infaillible que votre pâte est cuite .

Étaler chaud dans un plat et patienter 2 jours pour qu’elle durcisse .

Je mets toujours une assiette à part pour que les gourmands de la maison piochent 😉

Pour la gelée :

Récupérer le jus de cuisson des coings, peser le jus et compter pour 1 kg de jus , 900 g de sucre et 1 sachet de sucre vanillé.

Placer le jus, les sucres et les pépins dans une casserole ( je mets les pépins dans une boule à thé)

Compter 45 mn de cuisson

Il faut une consistance de gel

Retirer les pépins et mettre en pots

Pour ma part j’ai stérilisé 30 mn à ébullition

Avec du fromage ou au fond de vos yaourts nature cette gelée parfumée et juste parfaite !

Prêt pour la séance de muscu??? Ben à vos tabliers !!!

Pate à pizza

A la maison les repas sur la table devant la télé c’est une fois par semaine et la pizza est souvent mon alliée

L’idée me vient d’ailleurs de créer un menu mal bouffe du dimanche soir sur le blog tiens….

Je vous livre ici la recette de la pâte à pizza, pour mes garnitures pour la première j’ai fait un Confit d’oignons parfumé au thym frais avec du fromage de chèvre ; la seconde tomate,chorizo et fromage de chèvre

C’est une recette pour 2 grandes pizzas à pâte épaisse et 3 à pâte fine :

Ingrédients:

500g de farine 55

20g de fécule

10g de sucre

10g de sel

25g de levure fraîche

30cl d’eau

4cuil à soupe d’huile d’olive

Mélanger dans la cuve de votre robot le sucre, le sel, la fécule et la farine

Ajouter ensuite la levure émiettée

Pétrir à vitesse moyenne en ajoutant l’eau légèrement tiédie et l’huile

Pétrir 10 mn il faut que la pate se décolle des parois

Laisser pousser 1h sous un torchon

Passer ce temps dégazer la pate avec le poing, l’étaler sur une plaque et garnir selon vos goûts

Petite astuce si vous aimez les pâtes plus épaisses une fois étalée patientez encore 30 mn avant de garnir, la pâte aura pris du volume

Cuire à 220 degrés et surveiller la cuisson en fonction de votre garniture