Parmentier de cabillaud aux épinards

Toujours avec mes épinards d’hiver de mon jardin un 3 mai…incroyable !!!

Cette fois ci un plat complet mêlant féculents, poisson et légumes, qui dit mieux ?

J’ai réalisé ce plat avec un dos de cabillaud, cuit à cœur au four, une fondue d’épinards à la crème et une purée grossièrement écrasée de pomme de terre.

Un plat simple et une autre façon de consommer du poisson.

Pour parfumer mon poisson et donner un peu de peps à mon plat j’ai utilisé le moulin à graines de moutarde du Domaine des terres rouges .

En vente Ici

Ingrédients pour 4 personnes :

4 portions de dos de cabillaud épais

4 grosses pommes de terre

40g de beurre

15cl de lait

20cl de crème liquide

1 gousse d’ail hachée

3 grosses poignées d’épinards frais

Emmental râpé

Sel et poivre

Huile d’olive

Noix de muscade

Moulin à graines de moutarde

Peler et couper en rondelles épaisses les pommes de terre.

Les placer dans le panier du cuit vapeur et cuire 25 mn.

Préchauffer le four à 180 degrés en position grill.

Arroser d’un filet d’huile d’olive le fond du plat.

Déposer le poisson.

Et l’arroser d’un filet d’huile d’olive, saler, poivrer et parsemer généreusement de graines de moutarde concassées.

Enfourner pour 10 mn.

Laver les épinards.

Les faire fondre dans une sauteuse avec un filet d’huile.

Lorsqu’ils sont bien réduits, ajouter l’ail et la crème.

Cuire quelques minutes et couper le feu.

Dans une casserole, faire fondre le beurre dans le lait.

Une fois les pommes de terre cuites, les écraser à la fourchette avec le lait et le beurre chaud.

Saler, râper un peu de noix de muscade et poivrer.

Une fois le poisson juste cuit, l’écraser grossièrement à la fourchette en le répartissant dans tout le plat.

Étaler la fondue d’épinards dessus.

Terminer par la purée.

Parsemer de fromage râpé et enfourner pour 15-20 mn.

Déguster chaud.

A vos tabliers !!!

Poulet aux épinards et à la moutarde

Pour honorer ma dernière récolte d’épinards de mon petit jardin (je vous conseille vivement les épinards géants d’hiver, j’ai fait 9 récoltes !!!)

Il faut simplement couper les feuilles dont vous avez besoin et d’autres repoussent, nous en avons eu tout l’hiver jusqu’au printemps.

Bon fin de la minute jardinage, mais sait-on jamais des jardiniers amateurs peut-être….

Pour mon plat j’ai privilégié des cuisses de poulet, mes superbes épinards et une sauce légèrement crémé, j’ai rallongé avec un bouillon de poule pour l’alléger.

J’ai choisi la moutarde provençale du Domaine des terres rouges pour dynamiser tout ça.

Une moutarde légèrement piquante, relevée de tomates, basilic et origan.

En vente Ici

Un plat familial, facile, qui se réchauffe très bien, et qui une fois sur le feu ne demande plus de travail.

Un simple riz blanc était parfait pour accompagner ce plat.

J’aime beaucoup cuisiner dans ma cocotte en fonte, mais une simple sauteuse fera l’affaire.

Pour 4 personnes :

4 cuisses de poulet

1 échalote

1 gousse d’ail

1 cuillère à soupe d’huile d’olive

50cl de bouillon de poule

10cl de crème fraîche

4 grosses poignées d’épinards frais

2 cuillères à soupe de moutarde provençale

1 brin de thym

Sel et poivre du moulin

Peler et hacher l’ail.

Peler et tailler finement l’échalote.

Dans une cocotte, faire chauffer l’huile d’olive.

Mettre les cuisses côté peau à dorer.

Retourner et ajouter l’ail et l’échalote.

Remuer en décollant les sucs de cuisson.

Lorsque les cuisses sont dorées, ajouter le bouillon qui doit à peine recouvrir les cuisses.

Poser les épinards lavés et essorés dessus et fermer le couvercle.

Une fois fondus, remuer pour les intégrer à la sauce.

Ajouter la crème, la moutarde, le thym, le sel et le poivre.

Cuire à découvert 40 mn que la sauce épaississe un peu.

Le résultat une sauce ultra parfumée, et généreuse malgré le fait qu’elle soit légère, un plat complet servi avec du riz blanc.

A vos tabliers !!!

Lasagne aux choux verts

Novice en jardinage, je me suis lancée il y a 1 an dans un potager.

Jour de récolte, jour de fête, j’étais trop contente, un beau chou vert bien paumé.

Il faut dire que je l’ai soigné mon chou, 2 au total ont magnifiquement bien paumé.

Soyons honnête, il est loin d’avoir sa place au Guinness des records… je n’avais pas de feuilles assez grandes pour les farcir avec du poisson (une de mes recettes fétiches) La recette ici.

Aussi j’ai décidé que ce petit cadeau aller agrémenter mes lasagnes à la bolognaise.

Préalablement cuit à la vapeur, j’ai intercalé les feuilles dans la préparation, le goût était discret mais présent, un plat équilibré c’était parfait.

Ingrédients pour 6 personnes :

1 paquet de feuilles de lasagnes

1 petit chou vert

400g de viande de bœuf hachée

200 de chair à saucisse

300g de purée de Tomata

1 branche de thym

1 branche de romarin

1 feuille de laurier

1 gros oignon

2 gousses d’ail

1/2 verre de vin rouge

1 carotte

1 branche de céleri

200g de gruyère râpé

50g de beurre

2 cuillères à soupe de farine

1/2 litre de lait

1/2 cuillère à café de muscade moulue

Sel et poivre

Séparer les feuilles du chou et les faire cuire 15 mn au cuit vapeur.

Préparer la sauce:

Râper l’oignon, la carotte et le céleri.

Éplucher et hacher l’ail.

Dans une sauteuse, mettre un filet d’huile d’olive.

Faire revenir l’ail, l’oignon et les légumes.

Bien laisser colorer, ajouter les viandes.

Ajouter les aromates.

La pulpe de tomate et le vin rouge.

Saler et poivrer.

Laisser réduire 1heure à feu modéré.

Retirer les aromates une fois la sauce prête.

Préparer la béchamel :

Faire fondre dans une casserole le beurre.

Lorsqu’il est bien fondu, ajouter la farine d’un coup et bien remuer à la cuillère en bois.

Laisser légèrement épaissir et ajouter le lait.

Saler, poivrer et parfumer avec la muscade.

Laisser épaissir en remuant à feu doux.

Réserver.

Préchauffer le four à 200 degrés.

Dans un plat allant au four :

Verser une louche de béchamel.

Placer une rangée de pâte à lasagnes.

Verser une louche de bolognaise afin de recouvrir les pâtes.

Placer les feuilles de choux verts.

Parsemer de béchamel et de fromage râpé.

Renouveler l’opération en finissant par des pâtes à lasagnes.

Les recouvrir de béchamel et de fromage râpé.

Enfourner pour 30 mn.

Déguster chaud.

A vos tabliers !!!

Gratin de poireaux au camembert

Un peu comme une tartiflette…mais plus light, avec une fondue de poireaux pour diminuer la quantité de pomme de terre et de la crème d’avoine à la place de la crème fraîche.

Le résultat reste gourmand avec un bon camembert de caractère.

Un plat complet d’hiver bien réconfortant.

Depuis que je fume la poitrine de porc maison, je n’achète plus de lardons.

Je vous remets la recette Ici

Ingrédients pour 5 personnes :

4 beaux poireaux

6 pommes de terre vapeur

1 camembert de caractère

200g de lardons fumés

1/2 verre de vin blanc sec

20cl de crème d’avoine

Sel et poivre

Préchauffer le four à 180 degrés.

Faire cuire les pommes de terre lavées à la vapeur pendant 15 mn.

Laver et émincer les poireaux.

Placer les dans une sauteuse, légèrement recouvert d’eau pour les cuire sur feu vif.

A évaporation, ajouter les lardons.

Bien remuer.

Lorsque les lardons sont dorés, ajouter le vin blanc.

Porter 5 mn à ébullition et couper le feu.

Ajouter la crème, le sel et le poivre.

Une fois les pommes de terre cuites, les peler et les couper en rondelles.

Dans un plat en terre mettre une couche de pommes de terre et une louche de poireaux.

Continuer jusqu’à épuisement des ingrédients.

Terminer par le camembert en appuyant légèrement.

Enfourner 30 mn.

Déguster chaud.

A vos tabliers !!!

Canette à l’orange

Une recette inspirée par une vidéo « C’est meilleur quand c’est bon »

J’avais vu cette vidéo sur les réseaux sociaux, ayant une cannette au congélateur, cette recette m’a servie de base, fourrée au confit de canard initialement, j’ai préféré une farce plus traditionnelle.

D’autant plus que la copine qui me fournit, a de magnifiques volailles bien dodue et déjà bien grasses.

Évidemment l’association canard / orange est un classique, pas de prise de risque je vous l’accorde mais c’est inévitablement bon!

J’ai glissé dans le plat, comme dans la vidéo des patates douces bien brossées avec leurs peaux, des pomme de terre grenailles bien lavées, un plat complet à poser sur la table.

Ma canette était assez grosse, adaptez le temps de cuisson en fonction de la coloration de la peau.

Il faut qu’elle soit bien bien dorée pour garantir une farce cuite à cœur.

Ingrédients :

1 belle canette

3 oranges

2 cuillères à soupe de miel

300g de chair à saucisse

1 oeuf

5 brins de coriandre

400g de pommes grenailles

2 patates douces

Sel et poivre

Préchauffer le four à 200 degrés.

Prélever le zeste de 2 oranges et presser le jus.

Couper l’autre orange en tranches.

Dans un saladier, mélanger intimement la chair à saucisse, l’œuf, les zestes, la coriandre, saler et poivrer.

Farcissez la canette et fermer avec des cures dents.

Faire chauffer le jus d’orange avec le miel pour bien le délayer.

Placer la canette farcie dans un plat à four.

Déposer les tranches d’orange dessus.

Repartir les pommes grenailles et la patate douce coupée simplement en gros morceaux avec sa peau.

Arroser le tout du jus d’orange au miel.

Saler et poivrer.

Enfourner 45 mn.

Retourner les légumes et enfourner pour 45 mn supplémentaires.

Servir bien chaud.

A vos tabliers !!!