Pâté en croûte au canard, figues et noix

Une idée pour vos fêtes de fin d’année ou pour un repas festif.

L’idée m’est venue en ramassant mes figues du verger en vue d’une traditionnelle confiture.

Sans transition aucune ahhh tiens et si je faisais un pâté en croûte ????

Bam sitôt dit sitôt fait !

Je vous recommande grandement les moules démontables ou comment se simplifier la vie.

Je l’ai découvert chez mes chouchous Tompress

Vous l’avez en vente Ici

Il facilite bien entendu l’étape du démoulage mais il sert aussi d’emporte pièce pour la pâte….c’est tout bon!

Vous l’avez en 2 dimensions pour ma part j’ai le 35cm, à faire un pâté en croûte je distribue aux copines.

Il m’est resté un peu de farce, aucun gâchis dans une petite terrine et au four.

Je vous avez proposé une recette de pâté en croûte traditionnel Recette ici, j’ai enlevé le chapeau de pâte qui ajoute une lourdeur à ce plat.

Dans l’optique d’un repas festif, le rendu est du coup plus léger.

J’ai remplacé la traditionnelle gelée par une confiture de figues gélifiée et elle a toute sa place, la note sucrée salée accentuée par l’ajout de noix grossièrement hachées est très agréable avec le canard.

Ingrédients pour 1 moule de 35 cm

Pour la pâte: (à faire la veille)

500g de farine

250g de beurre pommade

10g de sel

2 oeufs

100g d’eau froide

Pour la farce:

250 de poitrine de porc désossée

250g de sauté de veau

500g de magret de canard

250g de foie gras mi cuit

2 blanc d’œufs

125g de cerneaux de noix

1 bonne cuillère à soupe de porto

350g de confiture de figue

2 feuilles de gélatine

13g de sel/kg de farce

4g de poivre/kg de farce

La veille :

Préparer la pâte :

Dans la cuve du robot placer la farine et le beurre pommade, pétrir doucement pour sabler la préparation.

Ajouter le sel et les œufs.

En augmentant la vitesse, ajouter l’eau froide jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Filmer au contact et garder 24h au frais.

Préparer également la farce la veille :

Débarrasser les magrets de leurs couches de gras tout en la conservant.

En vous aidant d’un couteau fin et en tirant dessus c’est assez facile.

Couper le maigre du magret en dés d’1cm environ.

Réserver dans un saladier.

Hacher au hachoir le veau, la poitrine désossée et le gras des magrets, je privilégie la grosse grille personnellement.

Réunir les viandes dans le saladier.

Peser et saler, poivrer et mélanger intimement.

Il est important de peser la viande une fois hachée, il reste toujours un peu dans le hachoir, ainsi l’assaisonnement sera parfait !

Ajouter les blancs d’œufs.

Mélanger.

Hacher grossièrement au couteau les cerneaux de noix et les ajouter à la préparation.

Ajouter le porto, mélanger et placer au frais 24h.

Le lendemain, sortir la pâte du frigo, la débarrasser sur un plan de travail fariné.

L’étaler sur une épaisseur de 5-8 mm environ.

Ouvrir le moule et découper à 1cm du bord.

Idem avec le papier sulfurisé.

Placer le papier avec la pâte dans le moule.

Veiller à ce que les bords soient bien soudés.

Remplir de la farce préparer la veille jusqu’au 1/3.

Couper le foie gras en gros tronçons et le déposer au centre sur toute la longueur.

Ajouter le reste de farce en tassant bien autour du foie gras.

Jusqu’à 1 cm du bord.

Rouler la pâte pour former un petit boudin autour.

Préchauffer le four à 180 degrés.

Enfourner pour 1h.

Laisser refroidir.

Placer au frais.

Le lendemain

Faire tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide 5mn.

Verser la confiture de figues dans une casserole et faire chauffer.

À ébullition, éteindre le feu, essorer la gélatine dans vos mains et la dissoudre dans la confiture chaude.

Remuez bien.

Passer au chinois afin d’éliminer les bouts et graines de figues.

Laisser refroidir une vingtaine de minutes et couler le jus de figues sur le pâté froid.

Replacer au frais et déguster idéalement le lendemain voir le surlendemain.

La recette peut paraître longue mais elle comprend beaucoup de temps de pause.

Et elle peut être faite plusieurs jours avant et oubliée dans le frigo…c’est un sacré avantage.

À vos tabliers !!!

Ceviche de saumon et thon au lait de coco et citron caviar

Les tartares et ceviches nous adorons ça à la maison.

C’est frais, plein de saveurs et sans aucune difficulté.

Ici j’ai misé sur un ceviche à la tahitienne et j’ai utilisé un de mes citrons caviar qui poussent sur ma terrasse.

Les petites billes des citrons caviar explosent en bouche avec un parfum incroyable sans l’acidité du citron.

Je vous avais déjà parlé de ce citron dans ma recette de Tartare de daurade

Essayer c’est adopté c’est un agrume qui vaut le détour.

J’ai laissé reposer ma préparation 1h au frais pour un résultat canon.

J’ai choisi le lait de coco léger de chez Bjorg, et des feuilles de coriandre fraîches très finement ciselées.

Ingrédients pour 4 personnes

200g de dos de saumon

200g de cœur de thon rouge

1 petite échalote ciselée

1/2 botte de coriandre frais ciselé fin

Le jus d’1/2 citron vert

1 citron caviar

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

15cl de lait de coco

Fleur de sel et poivre du moulin

Détailler le poisson en cubes et les placer dans une boîte hermétique.

Ajouter le lait de coco, l’huile d’olive, la coriandre, le demi jus de citron vert, les billes du citron caviar, l’échalote, le sel et le poivre.

Mélanger bien.

Goûter pour rectifier en sel et poivre comme pour un tartare l’assaisonnement est primordial !

Réserver au frais au minimum 1h.

Déguster frais

A vos tabliers !!!

Salade de tagliatelles de courgettes à la fêta

Des tagliatelles de courgettes justes snackées à la plancha, des dés de fêta, un plat qui met tout le monde d’accord.

Alors que la même courgette coupée en cube rapide…j’ai droit à un j’aime poooo la courgette comme ça !!!

Ça fait partie de l’affirmation….bla-bla-bla

Ça fait parti des affirmations qui me font monter la tension, surtout quand du haut de ses 15 ans elle enfonce le clou avec « non mais le goût rien à voir, j’aime pooo en cube »

Voilà voilà…

Je prends une grande respiration, je vais chercher mon économe et je découpe la fameuse courgette en tagliatelles pour m’éviter un débat stérile pas très bon pour le cardio 😁

Et avouons le ici pour les photos c’est plus sympa.

J’ai mixé courgettes vertes et jaunes pour le visuel également.

Ingrédients pour 4 personnes :

2 belles courgettes

1 gousse d’ail

Un pot de fêta marinée à l’huile d’olive

1 pincée de pimenton

Huile d’olive

Crème de vinaigre balsamique

Quelques feuilles de basilic

Tailler les courgettes avec un économe afin d’obtenir de belles tagliatelles.

Éviter d’arriver jusqu’ au cœur de la courgette pour éviter les pépins.

Placer dans un saladier avec un trait d’huile d’olive, la gousse d’ail dégermée et hachée et la pincée de pimenton.

Laisser mariner 15 mn.

Chauffer la plancha et verser le contenu du saladier.

Remuer avec une pince afin de ne pas casser les tagliatelles.

Cuire 5 mn et débarrasser dans un plat.

Laisser tiédir.

Saler, poivrer, parsemer de dés de fêta et arroser de crème de vinaigre balsamique.

Ciseler le basilic et décorer.

Servir tiède ou froid.

A vos tabliers !!!

Tarte aux légumes grillés à la tapenade

Alors si ce n’est pas la recette estivale par excellence, je ne m’y connais pas !

Ultra simple à réaliser, cette tarte accompagnera à merveille vos grillades.

Je réalise habituellement ma tapenade maison Recette ici, mais des amis m’ont offert un pot de leur tapenade artisanale.

Et franchement les jours de flemme ou un apéro à l’improviste je vous la conseille !

Leur site Ici vous pouvez commander en ligne.

Pour la recette j’ai utilisé une pâte feuilletée, je l’ai testé avec une pâte pizza c’était très bien aussi.

Une recette express, sans difficulté et pleine de saveurs.

Ingrédients pour 1 tarte:

1 pâte feuilletée

2 petites aubergines

2 petites courgettes

3 cuillères à soupe de tapenade noire

Quelques olives noires

1 brin de thym frais

1 brin de romarin

1 gousse d’ail

Huile d’olive

Sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 200 degrés.

Couper les courgettes et aubergines en dés.

Les faire revenir une dizaine de minutes dans 2 cuillères à soupe d’huile d’olive avec la gousse d’ail pressée, le thym et le romarin.

Saler et poivrer

Dérouler la pâte feuilletée.

Tartiner généreusement le fond de tapenade.

Déposer les légumes dessus.

Ajouter les olives noires et un filet d’huile d’olive.

Enfourner 25 mn.

Déguster tiède ou froid

A vos tabliers !!!

Taboulé sans cuisson

Voici venu le temps des grillades, du rosé frais et des salades en tout genre.

Le taboulé c’est simple et efficace, les possibilités sont infinies.

C’est souvent très apprécié autant par les petits que les grands.

Beaucoup de recettes proposent une cuisson de la semoule suivie de l’ajout des différents ingrédients selon les envies.

Pour ma part je n’ai jamais cuit la semoule, le jus de citron, l’huile d’olive et le jus des tomates cuisent et font gonfler la semoule.

Bien sûr je le réalise la veille pour le lendemain ou le matin pour le soir.

Le résultat est beaucoup moins pâteux je trouve, et les saveurs plus marquées.

Ici je vous propose la recette de base, à agrémenter selon vos envies.

200g de semoule moyenne

4 tomates

Le jus d’un citron

100 ml d’huile d’olive

1/2 oignon doux haché

150g de pois chiche égouttés

10 feuilles de menthe

Sel, poivre

Verser la semoule dans un saladier.

Ajouter le jus de citron, l’huile d’olive, le sel et le poivre.

Bien égrener à la fourchette.

Couper les tomates en dés.

Les ajouter avec les pois chiches, l’oignon et la menthe ciselée.

Placer au frais.

Égrener souvent à la fourchette en ajoutant un peu d’huile d’olive si la semoule vous semble sèche.

Servir frais.

A vos tabliers !!!

Foie gras à la truffe

Je vous donnais l’astuce du foie gras poché que j’avais réalisé à Noël Ici, honnêtement je ne le réaliserai qu’avec cette méthode désormais.

Il est parfaitement cuit.

J’ai eu la chance de recevoir un cadeau précieux… une truffe sauvage, il m’a fallu déjà me retenir pour ne pas y mettre un croc (si si je vous assure j’en suis à ce point)

Une vraie fada devant une truffe!!!

J’ai calmé quand même mes ardeurs car j’avais dans l’idée d’un foie gras farci aux lamelles de truffe.

A avoir un produit d’exception autant le sublimer.

Et Mamamiaaaa il était juste terrible…

Ingrédients pour 1 foie déveiné de 500g

6g de fleur de sel

1g de poivre

1cl d’armagnac

1 truffe sauvage (la quantité dépend vraiment du goût de chacun)

Assaisonner de façon uniforme le foie gras, sur toutes les faces avec sel, poivre et armagnac.

Trancher la truffe brossée en fine lamelles.

Dérouler le papier film, placer la moitié du foie.

Parsemer de façon homogène les lamelles de truffe et recouvrir de l’autre moitié.

Serrer bien en roulant le film, comme une papillote.

Percer 2 trous pour chasser l’air.

Serrer dans 2 autres morceaux de film pour garantir une étanchéité.

Nouer les extrémités.

Porter une grande quantité d’eau à ébullition dans une casserole assez grande pour pocher le foie gras.

Lorsque l’eau bout, plonger le foie en le maintenant sous l’eau avec un couvercle immergé.

Couper le feu et cuire 12 mn.

Préparer un grand bain d’eau froide et plonger immédiatement le foie à la fin de la cuisson.

Une fois refroidi, placer au frais au moins 24h.

Penser à le sortir 15mn avant la dégustation.

Et vraiment vous m’en direz des nouvelles.

Merci Nils et Anna pour ce joli cadeau (j’en avais juste manger un petit bout 😁)

A vos tabliers !!!

Moules gratinées de Cyril Lignac

Les coquillages crus à la maison personne n’est vraiment fan, par contre des huîtres gratinées, des moules ou autres coquillages en persillades on est preneur!

Ici je vous présente ma recette pour les moules, je les sert souvent pour mes apéritifs dînatoires mais elle sont parfaites en entrée.

Je fais ouvrir les coquillages à couvert dans un filet d’huile d’olive et un bouquet aromatique et je ne garde que la coquille pleine pour la garnir.

Ne cherchez pas à transvaser dans un plat, les meilleurs apéros c’est quand chacun tape dans le plat à la bonne franquette 😁

Je suis allée piocher dans le grimoire de Mr Lignac, les proportions sont parfaites, en guise de chapelure comme d’habitude je privilégie la chapelure panko pour son croustillant.

Cette chapelure japonaise est très croustillante et maintenant j’arrive à en trouver facilement.

Ingrédients pour 5 personnes :

1 kgs de moules nettoyées

300g de beurre demi-sel pommade

1 brin de thym frais

1 verre de vin blanc sec

1/4 de botte de persil haché

1/2 échalotes hachée

75 g d’ail dégermé et haché

100g de chapelure

Huile d’olive

Placer une cocotte sur feu vif, verser un filet d’huile d’olive et les moules nettoyées.

Ajouter le vin blanc, le thym et l’échalote couvrir et laisser ouvrir les moules.

Dans un saladier, mélanger le beurre pommade, l’ail, le persil, la chapelure et le poivre du moulin.

Décortiquer chaque moule et garder uniquement la coque pleine.

Placer une noix de beurre persillé dans chaque moule et les placer sur une feuille de papier alu froissée afin de toutes les caler.

Préchauffer le four à 220 degrés en position grill.

Faire cuire 5-8 mn.

Servir immédiatement.

Une petit verre de blanc bien frais et à la vôtre.

A vos tabliers !!!

Boudin blanc maison aux cèpes

Cette recette fait partie de la catégorie rien à voir fait maison.

Vraiment, il n’y a pas le côté laiteux parfumé des boudins du commerce.

Je me suis servie de film alimentaire, pas besoin de boyaux pas toujours facile à trouver.

Ils ont été cuit au cuit-vapeur puis j’ai choisi de faire colorer les tranches dans un filet d’huile d’olive.

Mes boudins sont un peu épais je l’avoue, je plaide coupable mais le résultat gustatif est vraiment parfait !

En tranches à l’apéritif ou avec une bonne salade verte c’est le succès garanti.

Et pour ceux qui n’aiment pas le boudin blanc, le résultat est tellement loin de ceux du commerce qu’il y a de grandes chances qu’ils l’apprécient.

Et niveau économique, les ingrédients sont simples et absolument abordables, ici j’ai mis des cèpes que j’avais dans mon congélateur mais un trait de porto peut très bien parfumé votre plat.

Le prix de revient sera imbattable !!!

Et le pompom: cette recette peut être réalisée la veille !!!

Ingrédients pour 2 boudins (un peu épais comme moi) ou 4 boudins plus fins:

300g de blanc de poulet

20cl de lait

15g de fécule de maïs

1 petite carotte râpée

1 gousse d’ail hachée

100g de cèpes

1 oeuf

Sel et poivre du moulin

Huile d’olive

Dans une poêle, faire chauffer un trait d’huile d’olive.

Y faire légèrement colorer la carotte et l’ail.

Y ajouter le lait.

Faire bouillir quelques minutes et éteindre le feu.

Laisser infuser à couvert 10 mn et filtrer le lait.

Dans le bol de votre robot, hacher les blancs de poulet.

Ajouter l’œuf, la fécule, le sel et le poivre.

Ajouter le lait encore chaud.

Mixer.

Débarrasser dans un saladier.

Faire revenir les champignons dans un filet d’huile d’olive.

Lorsqu’ils sont légèrement dorés, débarrasser dans le bol du mixeur.

Donner quelques impulsions pour éviter de les réduire en purée.

Mélanger au reste de la préparation.

Couper un rectangle de papier film.

Déposer 4 cuillères de préparation au centre.

Rabattre un côté en collant bien, puis l’autre.

Rouler les extrémités en serrant bien.

Pour ma part j’ai doublé avec un autre papier film.

Cuire au cuit-vapeur 10mn.

A ce stade, après refroidissement vous pouvez entreposez les boudins au frais jusqu’au lendemain.

Au moment de servir, faire revenir les boudins (entier ou en tranches) quelques minutes dans de l’huile d’olive, pour obtenir une légère coloration et servir chaud.

Vous m’en direz des nouvelles !

A vos tabliers !!!

Bûchettes salées au saumon

Voilà une idée de ma fille : des buches au saumon fumé.

En guise d’apéro dînatoire, ou une belle entrée festive pour Noël.

Je les avais réalisé pour Noël l’an dernier, je me suis très largement inspiré de la recette de Macaron été et compagnie

Une entrée fraîcheur avec le fromage frais et les herbes du jardin.

J’ai la chance d’avoir un superbe fumoir, je fume ainsi mon saumon à la maison.

La recette du saumon fumé à froid est Ici

Je l’ai acheté chez mon chouchou Tompress En vente ici

Sinon un saumon fumé tranché fera l’affaire…même si le goût n’a absolument rien à voir.

Cette entrée est simple à réaliser, elle fait son petit effet et le mélange des saveurs est vraiment parfait !!!

Je les avais déposé sur une tranche de pain de mie grillé pour plus de facilité à la dégustation, mais il contrebalance bien le goût du fromage et apporte de la texture.

Il a toute sa place, alors que j’avais hésité à le mettre.

Vous avez la recette du pain de mie de mon papa Ici

J’ai utilisé pour bien mouler les bûchettes, les moules à insert pour bûche, chemisés de film étirable…un jeu d’enfant.

Ingrédients pour 8 bûchettes :

400g de fromage frais

60g de crème fraîche

1 cuillère à soupe d’aneth haché

1 cuillère à soupe de ciboulette hachée

1 cuillère à café d´estragon haché

8 petites tranches de saumon fumé

1 citron

Sel et poivre du moulin

4 tranches de pain de mie

Dans un saladier mélanger le fromage frais avec les herbes, la moitié du jus de citron, la crème, le sel et le poivre.

Découper des carrés de film étirable à la longueur des empreintes à bûchettes.

Bien plaquer le film à l’intérieur.

Déposer une tranche de saumon au fond, en tapissant bien.

Garnir de la préparation au fromage (j’ai utilisé une poche sans douille, c’était beaucoup plus rapide)

Fermer avec le saumon pour former un tube.

Réfrigérer au moins 1h.

Faire légèrement toaster les tranches de pain de mie.

Les découper à la dimension des bûchettes.

Les déposer sur le pain froid.

Décorer à votre guise et servir.

En guise d’apéro ou d’entrée, je vous conseille vivement cette recette ultra simple et rapide à préparer.

A vos tabliers !!!

Mousse de foie de volaille

Voilà quelque chose que je n’achète jamais…les mousses de foie de volaille du supermarché ne m’attirent pas du tout.

Les foies de volaille en promotion chez mon boucher m’ont donné envie d’essayer.

Et fait maison c’est juste terrible !!!

J’ai hésité à y couler de la gelée car je n’ai pas l’habitude d’en consommer.

Mais je voulais un visuel comme au magasin.

La texture est onctueuse, la mousse est parfumée… vous l’aurez compris je vous recommande grandement cette terrine.

En entrée ou en apéro elle est parfaite, elle n’est pas écoeurante et le goût est plus marqué.

Et la recette est ultra facile s’il vous plaît.

Pour 6 personnes :

500g de foie de volaille

200g de beurre à température ambiante

2 cuillères à soupe de Porto

1 cuillère à soupe de cognac

1 cuillère à café de vinaigre de cidre

12g de sel

1 cuillère à café de poivre noir moulu

1/2 sachet de gelée au madère

1 feuille de laurier

Égoutter et retirer les nerfs et les taches qu’il peut y avoir sur les foies.

Les placer dans une terrine avec le porto, le cognac, le vinaigre, le sel et le poivre.

Mélanger et placer au frigo pendant 12h.

Préchauffer le four à 150 degrés et cuire la terrine avec son couvercle 50 mn.

Laisser refroidir et placer le tout dans le mixeur.

Mixer en ajoutant le beurre petit à petit.

Verser dans une terrine et lisser la surface.

Réfrigérer au moins 2 heures.

Préparer la gelée en fonction des instructions sur le sachet.

La verser avec 1 feuille de laurier.

Réfrigérer au moins une nuit.

A vos tabliers !!!