Moules à la moutarde

Les petites moules de Bouchot sont un de mes péchés mignon.

A la plancha, à la marinière, à la crème ou comme ici à la moutarde je les trouve absolument délicieuses.

Rapide et hyper simple, cette idée m’est venue il y a quelques années alors que j’avais un fond de pot de moutarde à l’ancienne qui traînait au fond du frigo.

Depuis je les prépare très souvent comme ça.

Avec un bon vin blanc sec, on est pas loin du bonheur !!!

A déguster à l’apéro en guise de tapas, ou au repas avec des frites par exemple.

La saison des moules de Bouchot est de mi juillet à février, profitez en!!!

Ingrédients pour 2 personnes :

1 kg de moule de Bouchot

1 oignon

1 verre de vin blanc sec

1 grosse cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne

2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse

1/2 gousse d’ail hachée

Persil

Huile d’olive

Poivre du moulin

Nettoyer bien les moules (sachant que les bouchots ont aussi l’avantage d’être souvent nettoyées )

Éliminer celles ouvertes ou abîmées.

Dans une cocotte, verser un filet d’huile d’olive, y faire revenir l’oignon coupé.

Lorsqu’il est translucide, ajouter les moules et l’ail.

Mouiller avec le vin blanc et couvrir.

Remuer les moules, une fois ouverte ajouter la moutarde dans le jus, un tour de moulin à poivre et la crème.

Remuer, couvrir pour finir la cuisson en remuant les moules.

Parsemer de persil et déguster chaud ou tiède.

Une copine me disait il y a peu : les choses les plus simples sont souvent les meilleures…..illustration parfaite!

A vos tabliers !!!

Falafel et sa sauce au tahin

Picorer du bout des doigts fait parti de mes instincts primaires qui n’ont pas évolué, je suis resté à l’homme de cromagnon pour ça…

Je préfère de loin des tapas posés sur la table qu’un repas structuré…allez savoir pourquoi…

Je m’éloigne un peu de mon Espagne chérie et au milieu de ma table pleine de tapas figure souvent les falafels.

Les saveurs différent, mais j’aime leurs goûts généreux en épices, légèrement pimentés, croquant en bouche.

Le tout trempé dans une sauce au tahin c’est sublime.

Ma recette est libanaise et s’inspire largement du livre « Julie cuisine le monde  » de Julie Andrieu.

Je tire beaucoup de recette de ce livre que je trouve particulièrement bien fait.

Je les fait exclusivement aux pois chiches, dans sa recette originale elle y rajoute des févettes séchées.

Ingrédients pour 15 falafels:

450g de pois chiches secs

1 bouquet de persil plat

2 gousses d’ail

2 oignons verts avec leurs tiges

1/2 oignon jaune

1 cuillère à café de sel fin

1 cuillère à café de graines de coriandre

1 cuillère à café de graines de cumin

1 cuillère à café de cannelle moulue

1 petit piment doux

poivre du moulin

1 cuillère à soupe de farine

1 cuillère à café de bicarbonate

Huile de friture

Pour la sauce:

80g de tahin

1/2 jus de citron

10 feuilles de menthe

2 cuillères à soupe de feuilles de coriandre hachées

3 cuillères à soupe de crème d’avoine ou de soja

sel et poivre

La veille faire tremper les pois chiche dans un grand saladier d’eau avec 1 cuillère à soupe de bicarbonate.

Compter au moins 12h.

Au maximum 48h.

Si l’eau se trouble, changez-la.

Le jour même rincer et égoutter soigneusement les pois chiches, dans une passoire puis dans un torchon pour bien les sécher.

Dans le bol du mixeur, dans un premier temps hacher l’ail, le persil et les oignons.

Ajouter les pois chiches, le piment et les épices.

Débarrasser dans un saladier et ajouter la farine et le bicarbonate.

Saler et poivrer.

Bien mélanger.

Le mélange doit être sec.

Laisser reposer 1 h au frais.

Pendant ce temps préparer la sauce:

Placer le tahin dans un bol avec le jus de citron, le persil et la coriandre hachés.

Mélanger avec la crème d’avoine pour avoir plus d’onctuosité.

Saler et poivrer.

Réserver au frais.

Au moment de passer à table, faire chauffer l’huile de friture.

Façonner entre vos mains de petites boulettes et les plonger dans l’huile chaude.

La cuisson est très rapide 4-5 mn.

Égoutter le surplus d’huile et déguster chaud accompagner de la sauce au tahin.

Vous pouvez les déguster avec des pains pita et une bonne salade verte, en apéro ou en accompagnement.

Rien à voir avec les falafels sous plastique de votre supermarché.

C’est un peu laborieux mais le goût est extra!!!

A vos tabliers!!!

Salsa de tomates à la pêche

J’aime beaucoup les salsas, sous toutes leurs formes.

Pleines de saveurs, colorées à souhait, j’aime les servir en apéro avec des chips mexicain ou en accompagnement de poisson grillés.

C’est mon amie mexicaine Noah pour qui j’avais réalisé mes Pan de muerto qui m’a fait découvrir les salsas.

Depuis je les agrémente au grès de mes envies et du contenu de mes placards.

Je l’avais servi avec une tranche d’espadon mariné à L’huile citronnée et cuite à la plancha.

Sincèrement c’est un délice !!!

Ingrédients pour un bol:

1 tomate

1 petit piment jalapeño

1/2 cuillère à café de cumin

1 cuillère à soupe de coriandre ciselée

1 cuillère à soupe de persil haché

1/2 cuillère à café de gingembre râpé

1 échalote hachée

2 petites pêches ou brugnons

Sel et poivre

Laver, sécher et couper la tomate en dés.

Épépiner et couper en petit dés le piment (le doser selon vos goûts).

Peler et couper les pêches en dés également.

Dans un bol mélanger le tout et ajouter l’ensemble des ingrédients.

Saler et poivrer.

Garder au frais.

Servie avec un steak d’espadon grillé, ma maman qui découvrait la salsa a adoré et en a repris.

Elle m’en reparle à chaque fois.

A vos tabliers !!!

Tzatziki de concombre au sésame

Voilà une de mes recettes découpées et agrafées dans la marge de mon grimoire:

J’aime l’association concombre, sésame et menthe.

Voilà une tartinade fraiche et toujours appreciée pour les apéritifs estivaux.

La saison des concombres débutant j’ai réalisé ce mezze lors d’un barbecue dominical…

Le tahin ou tahini est une pâte de sésame, c’est un des ingrédients qui entre dans la composition du houmous.

Il s’achète en magasin bio assez facilement, il y a quelques années trouver du tahin relevait du parcours du combattant.

Lorsque j’en trouvais j’en prenait 3 pots, aujourd’hui même ma petite épicerie bio du coin en vend.

Idem pour l’huile de sésame que l’on trouve même en supermarché au rayon asiatique.

C’est personnel mais je rape mes concombres assez gros pour avoir un peu de texture, vous pouvez bien sur les râper beaucoup plus fin voir même les mixer pour avoir une texture lisse.

Si tel est votre choix, n’oubliez pas de faire dégorger vos concombres au sel, dans un chinois ou un linge, sinon votre préparation sera gorgée d’eau.

Ingrédients pour un grand bol:

2 concombres

1 gousse d’ail hachée

1 cuillère à café d’aneth

5 feuilles de menthe fraîche hachées

2 cuillères à soupe de fromage blanc

1 cuillère à café de tahini

1 cuillère à soupe d’huile de sésame

Sel et poivre

Râper les concombres et les placer dans le bol.

Saler et laisser dégorger 1 heure.

Vider l’eau rendue en pressant bien le concombre.

Ajouter l’ail, la menthe, l’aneth.

Dans un autre récipient mélanger le tahin et le fromage et l’intégrer aux concombres.

Finir par l’huile de sésame.

Rectifier le sel et le poivre.

Réserver au frais.

Servi avec des tartines de pain grillés ou des gressins.

A vos tabliers!!!

Tarte soleil au saumon

Il fallait que je teste mon dernier joujou: la planche de cuisson de chez Emile Henri reçue dans le cadre de mon partenariat avec Tompress.

Du monde dimanche midi, je m’oriente desuite vers une version salé de la tarte soleil.

J’aime beaucoup ces tartes, posées au centre de la table chacun se sert, elles font toujours leur petit effet, et si en plus le goût est là c’est le combo parfait.

A mon sens il faut une vraie garniture, bien présente et aux goûts généreux pour que les saveurs au final ne soient pas oubliées dans le feuilletage.

J’ai voulu faire plaisir à ma fille avec une version au saumon fumé.

Au final elle a été très appréciée et l’ajout de crème apportait une touche d’onctuosité intéressante.

Elle n’était absolument pas sèche et le goût était là.

Ingrédients :

2 cuillères à soupe de fromage ail et fines herbes

2 cuillères à soupe de crème légère semi épaisse

1/2 cuillère à café d’origan ciselé

1 cuillère à café d’aneth ciselé

6 tranches de saumon fumé

10 tranches d’emmental pour sandwich

Poivre du moulin

2 pâtes feuilletées

Pour la dorure: un jaune d’œuf battu et graine de sésame

Préchauffer le four à 180 degrés

Préparer dans un bol la sauce en mélangeant le fromage et la crème.

Saler très peu, poivrer bien.

Y incorporer l’estragon et l’aneth et bien mélanger.

Réserver.

Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, pour moi sur ma planche de cuisson; déposer un premier disque de pâte feuilletée.

Y étaler la crème aux herbes bien jusqu’au bord.

Placer le saumon pour qu’il recouvre toute la pâte.

Et recouvrir avec les tranches de fromage.

Recouvrir du second disque de pâte.

Poser un verre au centre du rond.

Tout autour avec un couteau bien aiguisé faire vos rayons de soleil en étant régulier.

Tourner ensuite 2 fois chaque parties découpées.

Retirer le verre.

Badigeonner d’un jaune d’œuf battu et parsemer de graines de sésame.

Enfourner pour 30 mn en surveillant la couleur.

Déguster de préférence chaud.

A vos tabliers !!!

Sangria de mamie Adeline

Il existe aujourd’hui beaucoup de variante de la traditionnelle sangria: on y ajoute aujourd’hui du vin blanc, des framboises, du melon.

Et je les apprécie aussi mais mon cœur va ,bien sûr ,vers la recette de ma mamie cherie…recette qu’elle avait griffonné chez les cousins en Espagne.

Elle me l’avait transmise pour mes fiançailles, il y a 22 ans de ça ,afin que je la réalise pour mes invités.

Je revois ce bout d’enveloppe que j’avais recopié sur mon fameux grimoire et c’est dans ces moments que ce blog prend tout son sens…

Ce bout d’enveloppe vient de l’Espagne profonde …eux la tenaient d’une tante et ce bout d’enveloppe continue de régaler nos soirées grillades.

C’est comme quand je vous transmets une recette de papa vieille de 50 ans…

Je ne dis pas que ce sont les meilleures recettes du monde, je vous livre un bout de mon histoire.

Je vous partage mon bout d’enveloppe….

Ingrédients pour un grand saladier :

2 verre de rhum

3 litres de vin rouge

1 bouteille de limonade

500g de sucre en poudre

1 litre de jus d’orange

1 citron planté de 3 clous de girofle

1 orange tranchée

La veille:

Mélanger le sucre et le vin afin de le dissoudre.

Ajouter le rhum et le jus d’orange.

Y plonger le citron entier.

Au moment de servir trancher une orange pour la deco et verser la limonade.

Je n’ai jamais rien changé à la recette.

Moi qui ajoute toujours mon grain de sel je n’y ai jamais touché.

L’été n’étant pas la saison des oranges, je tranche au dernier moment une pêche ou un abricot.

Pratique lorsque la table est pleine, elle se conserve 1 mois au frais.

Bien sûr à consommer avec modération.

A vos tabliers !!!

Blinis maison

Qui dit Tarama maison dit blinis tout pareil… forcément on y va, on y va !!! Même pas peur 😁

Et plus jamais je n’achèterais des barquettes, c’est très simple et hormis le temps de pause très rapide à réaliser vraiment.

Ils se conservent très bien dans une boîte hermétique au frigo, ils gardent leurs moelleux et leurs saveurs.

Ingrédients pour environ 50 mini-blinis:

40cl de lait tiède

1 sachet de levure chimique

175g de farine T55

50g de farine de sarrasin

2 oeufs

2 pincées de fleurs de sel

Dans un saladier mélanger les 2 farines, ajouter le sel, les jaunes d’œufs, la levure et le lait tiédi.

Laisser reposer 1h30.

Au moment de cuire vos blinis battre les 2 blancs en neige, les incorporer délicatement à la pâte reposée.

Huiler légèrement une poêle et déposer un petit disque de pâte sur la poêle chaude.

La cuisson est rapide, dès que des petites bulles apparaissent, retourner pour cuire rapidement.

Ils peuvent être faits à l’avance et conserver dans une boîte hermétique.

A vos tabliers !!!

Tarama maison

Le tarama pour les fêtes c’est un incontournable avec ses blinis des rayons de nos supermarchés.

Oui mais la fille du boulanger il faut qu’elle teste, et qu’elle mette la main à la pâte…

Les étals de supermarchés sont une vraie source d’inspiration pour réaliser mes recettes home made.

Cette année ce sera donc tarama maison, ma super poissonnière du village d’à côté m’a dégoté des œufs de cabillauds fumés et je me suis lancée.

Le résultat n’a bien sûr rien à voir avec les pots rose insipide du supermarché, d’ailleurs le mascarpone a permis d’adoucir un peu un goût très marqué…peut-être trop marqué pour mes invités.

La texture et le goût étaient exactement ce que je recherchais.

Ingrédients pour 6 personnes :

200g d’œufs de cabillauds fumés

50g de mie de pain trempé dans 4 cuillère à soupe de lait

1 citron pressé

1/2 jaunes d’œuf

130g de mascarpone

Poivre du moulin

Placer dans le mixeur les œufs de cabillauds et la mie de pain essorée de son lait.

Mixer finement en ajoutant le jus de citron et le demi jaune d’œuf.

Poivrer.

Détendre au fouet le mascarpone et l’incorporer à la préparation.

Réserver au frais.

Réalisez cette recette au maximum la veille, les œufs de cabillauds et le jaune d’œuf en font une préparation sensible, réservez bien au frais dans une boîte hermétique.

A vos tabliers !!!

Sapin feuilleté

Soirée fille avant les fêtes, j’ai voulu du simple mais attention du bon et du goût et si en plus le rendu peut être joli ma foi ….

J’ai opté pour 2 sapins feuilletés : un à la tapenade maison et l’autre au pesto.

Vous pouvez varier les plaisirs à l’infini en version salé comme en sucré d’ailleurs.

Il ne faut simplement pas hésiter à être généreux sur la couche de garniture au risque sinon que vos feuilletés soient un peu sec.

J’ai utilisé des pâtes du commerce par manque de temps, la fille du boulanger comme toutes femmes parfois elle a le temps et l’envie et puis parfois le supermarché du coin lui sauve la mise…et c’est très bien comme ça 😁

Pour 1 sapin feuilleté

2 rouleaux de pâte feuilleté rectangulaire

Garniture au choix

1 oeuf battu pour la dorure

Préchauffer votre four à 180 degrés

Étaler la première pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Tartiner généreusement l’ensemble de la pâte de la préparation de votre choix.

Recouvrir de la deuxième pâte.

Découper à l’aide d’une roulette à pizza un grand triangle, retirer les bords.

Découper comme sur la photo des bandes de 1 cm de part et d’autres et les rouler sur elle même.

Badigeonner au pinceau avec l’œuf battu et enfourner 25 mn que votre sapin soit doré mais sans plus sinon il sera sec.

Laisser refroidir avant de le transvaser sur le plat de service.

Pour un apéritif de fêtes la présentation est parfaite !!!

A vos tabliers !!!

Vin de citron

Je vous présente une recette du grimoire paternel ce coup-ci et qui est la coqueluche des amateurs de citron

La recette étant à base de feuille de citronnier il n’y a aucune acidité….juste un parfum et un goût vraiment sympa

Ingrédients:

20 feuilles de citronnier coupées en petit bout

500g de sucre

1 gousse de vanille

5 litres de vin blanc

75cl d’alcool de fruit à 70 degrés

Mettre les feuilles en morceaux, le sucre, la gousse fendue en deux et grattée, le vin et l’alcool dans une bonbonne pendant 1 semaine en remuant quotidiennement

Filtrer avec un entonnoir et un filtre à café et en bouteille

Patienter 10 jours avant de déguster avec modération il va s’en dire…