Tapas crevettes à la plancha

La plancha étant opérationnelle, elle chauffe quasiment tous les jours.

Je suis fan de ce mode de cuisson !!!

Une bonne marinade fait toute la différence.

Ici les classiques mais délicieuses crevettes à l’ail et au pimenton pour se croire en Espagne.

Pour 3 personnes

12 crevettes crues

1 gousse d’ail

1 cuillère à café de pimenton en poudre

Coriandre

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Citron

2 heures avant le repas : décortiquer les crevettes en ne gardant que la queue.

Les placer dans un tupp avec la gousse d’ail hachée, l’huile d’olive et le pimenton.

Remettre le couvercle et remuer.

Placer au frais.

Au moment de passer à l’apéritif faire chauffer la plancha.

Déposer l’intégralité de votre tupp sur la plancha bien chaude.

4mn d’un côté.

Retourner et 4mn de l’autre.

Réserver parsemer de coriandre et de jus de citron.

Servir chaud.

A vos tabliers !!!

Croquetas au jambon de Mami Adeline

Les croquetas sont le résultat traditionnellement de la fin du jambon.

Ce jambon pendu dans le cellier qui nous a régalé des mois durant, on le regardait diminuer et nous savions que hormis l’os dans la soupe, les petits bouts qui pourraient être détachés finiraient en croquetas.

J’avoue en faire aussi au chorizo ou au thon mais mami le faisait histoire d’optimiser ce jambon jusqu’au bout.

Mon petit grain de sel est aussi l’ajout de fromage râpé.

Ayant fini mon jambon la tradition c’est la tradition !!!

Bon l’été sur la terrasse avec une sangria ça passe tout à fait aussi, je vous assure 😁

Ingrédients pour 4 personnes :

100g de jambon (ou chorizo)

1/4 litre de lait

1 grosse cuillère à soupe de farine

70g de comté râpé

Poivre

1 oeuf

1 assiette de chapelure

1 assiette de farine

Couper le jambon en petit bout et lui donner quelques coups de mixeur pour le réduire en miette.

Mettre le lait dans une casserole avec le jambon mixé à l’intérieur.

Laisser infuser 30 mn.

Mettre le tout à chauffer sans bouillir.

Une fois chaud poivrer et verser la farine.

Bien faire épaissir sur feu doux.

Ajouter le fromage.

Bien mélanger et laisser refroidir complètement.

Prélever des petites portions que vous façonner en croquettes.

Les passer dans la farine, l’œuf et la chapelure.

Mettre l’huile à chauffer dans une friteuse ou une poêle profonde et les faire frire.

Égoutter sur du papier absorbant.

Et déguster chaud.

A vos tabliers !!!

Créma catalana

La créma catalana fait partie de ces desserts simplissimes qui font voyager.

Une cuillère et vous voilà sur le port de Cadaques à manger des tapas en sirotant une sangria…si si je vous assure!!!

Je trouve ce dessert généreux en saveurs, plusieurs parfums se mêlent sous cette coque caramélisée.

C’est un régal !!!

Pour 4 personnes :

1/2 litre de lait entier

4 jaunes d’œufs

2 cuillères à soupe de maïzena

100g de sucre en poudre

1 gousse de vanille fendue et grattée

2 bâtons de cannelle

Le zeste d’un citron bio

Cassonade

Dans une casserole mettre le lait, les bâtons de cannelle, la vanille et les zestes de citron.

Porter à ébullition.

Étreindre le feu et laisser refroidir.

Dans un saladier battre les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter la maïzena et remuer.

Verser le lait sur la préparation après l’avoir filtrer au chinois.

Mettre le tout sur le feu et remuer jusqu’à épaississement, quelques minutes seulement.

Débarrasser dans des ramequins made in mon pays.

Une fois refroidies placer les crèmes au frigo.

Au moment de servir parsemer de cassonade et caraméliser au fer ou au chalumeau.

Servir immédiatement.

Bon voyage !!!

A vos tabliers !!!!

Sangria de mamie Adeline

Il existe aujourd’hui beaucoup de variante de la traditionnelle sangria: on y ajoute aujourd’hui du vin blanc, des framboises, du melon.

Et je les apprécie aussi mais mon cœur va ,bien sûr ,vers la recette de ma mamie cherie…recette qu’elle avait griffonné chez les cousins en Espagne.

Elle me l’avait transmise pour mes fiançailles, il y a 22 ans de ça ,afin que je la réalise pour mes invités.

Je revois ce bout d’enveloppe que j’avais recopié sur mon fameux grimoire et c’est dans ces moments que ce blog prend tout son sens…

Ce bout d’enveloppe vient de l’Espagne profonde …eux la tenaient d’une tante et ce bout d’enveloppe continue de régaler nos soirées grillades.

C’est comme quand je vous transmets une recette de papa vieille de 50 ans…

Je ne dis pas que ce sont les meilleures recettes du monde, je vous livre un bout de mon histoire.

Je vous partage mon bout d’enveloppe….

Ingrédients pour un grand saladier :

2 verre de rhum

3 litres de vin rouge

1 bouteille de limonade

500g de sucre en poudre

1 litre de jus d’orange

1 citron planté de 3 clous de girofle

1 orange tranchée

La veille:

Mélanger le sucre et le vin afin de le dissoudre.

Ajouter le rhum et le jus d’orange.

Y plonger le citron entier.

Au moment de servir trancher une orange pour la deco et verser la limonade.

Je n’ai jamais rien changé à la recette.

Moi qui ajoute toujours mon grain de sel je n’y ai jamais touché.

L’été n’étant pas la saison des oranges, je tranche au dernier moment une pêche ou un abricot.

Pratique lorsque la table est pleine, elle se conserve 1 mois au frais.

Bien sûr à consommer avec modération.

A vos tabliers !!!