Salade d’orange marocaine

Je ne suis pas très dessert et je préfère largement finir mon repas par un bon fromage qui pue.

C’est bien connu fille de boulanger j’étais entourée de gâteau en tout genre tous les jours…je ne suis pas très gourmande.

Mais jamais jamais je ne passerai sur ce dessert là.

C’est je pense mon dessert préféré, frais, très parfumé et qui plus est à la fleur d’oranger…c’est tout bon!!!

Je tire cette recette d’un livre que je vous ai déjà présenté

Simple à réaliser il peut se préparer à l’avance et patiente gentiment au frigo.

Pour 4 personnes :

1 orange pour son jus

6 oranges

1 bâton de cannelle

Cannelle moulue pour la decoration

Sucre glace

Feuille de menthe

2 cuillères à soupe de sucre en poudre

2 cuillères à soupe d’eau de fleurs d’oranger

Presser l’orange.

Récupérer le jus dans une casserole.

Ajouter le sucre et faire fondre sur feux doux avec le bâton de cannelle.

Laisser refroidir.

Ajouter la fleur d’oranger.

Peler les oranges à vif.

Et faire des tranches assez fines.

Les disposer dans un plat creux et les arroser du jus refroidi.

Placer au frais.

Avant de servir parsemer de cannelle moulue, de sucre glace et d’un brin de menthe.

C’est mon dessert après un tajine ou le couscous de ma moitié.

Une façon fraîche et légère de clôturer un repas.

A vos tabliers !!!

Crème cappuccino

Entre les yaourts et les crèmes dessert il faut dire que ma multidelice elle chauffe au moins une fois/semaine.

Nous ne consommons pas de sticks de cappuccino (je suis une névrosée et anti mal bouffe) mais lors d’un we à Bruxelles pour des facilités de petits déjeuners nous en avions pris.

Et il me restait 2 sticks au fond de mon placards.

J’ai eu l’idée d’en faire des crèmes desserts et vraiment c’était très onctueux et le goût (je l’accorde de bonne foie) était vraiment bon!!!

J’ai bidouillé la recette en fonction de crème que j’ai l’habitude de faire.

Ingrédients pour 6 pots:

500g de lait

50g de crème fraîche

40g de sucre

2 sticks de cappuccino

15g de fécule de maïs

2 oeufs

Faire chauffer le lait et la crème.

Dans un saladier mélanger les œufs, le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter la maïzena et mélanger.

Verser le lait chaud dessus et remettre sur feu doux quelques minutes.

Ajouter les sticks de cappuccino et bien mélanger.

Repartir dans les pots et lancer le programme 3 pour 20 mn.

Une fois refroidies, placer les crèmes au frais au moins 3h.

Le dessert est tout trouvé !!!

A vos tabliers !!!

Pomme Tatin au mascarpone

Voilà une vidéo marmiton qui a sauvé mon dessert de la Saint glinglin !!!

Présenter sous forme de verrines j’ai aimé l’association des pommes caramélisées avec le crémeux du mascarpone.

Et surtout j’avais tout dans mon frigo!!!

Cette recette était pour moi !!!

J’ai diminué la quantité de beurre qui était de 80g initialement j’en ai mis seulement la moitié et c’était très bien.

Un dessert frais qui finit agréablement le repas.

Bien sûr j’y ai rajouté mon grain de sel 😁

Ingrédients pour 4 verrines:

4 pommes

40g de beurre

1+1 sachets de sucre vanillé

60 g de sucre en poudre

30 g de sucre en poudre pour le mascarpone

2 oeufs

250g de mascarpone

25cl de crème fraîche

2 cuillères à soupe de rhum

Peler et couper les pommes en petits dés.

Faire fondre le beurre dans une poêle.

Mettre les dés de pomme dans le beurre fondu et laisser légèrement coloré.

Y ajouter 1 sachet de sucre vanillé et 60g de sucre.

Laisser caraméliser.

Flamber au rhum.

Dans la cuve de votre robot equipé du fouet mettre : les œufs, la crème, le mascarpone, 1 sachet de sucre vanillé et 30g de sucre.

Battre à grande vitesse pour avoir une texture onctueuse.

Dans la verrine mettre une couche de pommes et finir par la crème au mascarpone.

Placer au frais.

Un dessert vite fait qui plus est qui peut être préparé à l’avance.

A vos tabliers !!!

Galette à la frangipane

Voilà une des rares recettes où je fais faux bond à la recette ancestrale de mon papa.

D’ailleurs pas si ancestrales que ça puisque les galettes à la frangipane papa ne les a faites que tardivement.

Il a proposé la majeure partie de sa profession que des royaumes briochés.

Pour faire la frangipane il partait sur une crème pâtissière à laquelle il ajoutait de l’amande.

J’ai une recette que je trouve plus goûteuse à mon sens.

Mais que je tire d’un de ses vieux livres de pâtisserie et la recette s’intitule crème d’amande pour garnissage.

Ingrédients pour 1 galette :

2 pâte feuilletée

250g de sucre

250g de poudre d’amandes

250g de beurre mou

5 oeufs

Sel

2 cuillères à soupe de rhum

Sortir 1 h avant le beurre du frigo.

Préchauffer le four à 180 degrés

Dans un saladier battre les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter le beurre et la poudre d’amandes.

La pincée de sel et le rhum.

Étaler la première pâte sur la plaque du four.

Verser le mélange au centre, étaler jusqu’à 1 cm du bord.

Personnellement je préfère le pocher à la poche à douille pour jouer sur l’épaisseur.

D’ailleurs les proportions peuvent sembler énorme mais en pochant c’est parfait !

Badigeonner le bord avec l’œuf battu

Déposer la fève et recouvrir de la deuxième pâte feuilletée.

Cranter le bord.

Badigeonner la galette avec l’œuf battu.

Décorer à votre guise avec le revers du couteau sans entailler la pâte.

Enfourner pour 20- 25 mn.

A déguster tiède.

A vos tabliers !!!

Paris Brest inspiré de Mr Conticini

Cette recette m’a été demandé sur le blog et les réseaux sociaux…j’ai profité d’une invitation chez des amis pour le proposer.

J’aime le proposer en version à partager, un gros et grand Paris Brest qui fait toujours son petit effet quand il arrive sur la table.

Largement inspiré de la recette originale de Philippe Conticini pour son côté généreux avec cet insert de pralin, bien sûr j’y rajoute mon grain de sel, terrible cette fille du boulanger !!!

Je mélange donc à la crème au praliné une chantilly bien ferme pour l’assouplir un peu j’aime le côté aérien que le mélange apporte et ça allège un peu en sucre.

Pour la pâte à choux impossible pour moi d’en faire une autre que celle de mon papa 😉 (Recette ici)

Je vous propose une recette pour 6 personnes

Ingrédients :

Pour la crème pralinée:

155g de lait entier

2 jaunes d’œufs

30g de sucre

15g de maïzena

1 feuille de gélatine

90g de praliné ( je le trouve sur le site http://www.meilleurduchef.com)

60g de beurre froid

20cl de crème fraîche entière froide

Pour l’insert :

100g de pralin

Préparer votre crème au praliné :

Mettre la feuille de gélatine dans l’eau froide

Dans une casserole porter le lait à ébullition et retirer aussitôt la casserole du feu.

Dans un saladier battre les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et ajouter la maïzena.

Ajouter le lait chaud au mélange et remettre dans la casserole, 2-3 mn que le mélange épaississe sur feu doux.

Couper le feu et y ajouter la feuille de gélatine essorée, le pralin et le beurre froid.

Mélanger le tout et mettre au frais

Une fois votre pâte à choux cuite et refroidie.

Couper votre Paris Brest en deux avec un couteau à pain.

Placer l’insert au praliné

Battre la crème entière en chantilly bien ferme et la mélanger délicatement à la crème pralinée.

Mettre dans une poche à douille et dresser.

Je saupoudre le chapeau de sucre glace et je le replace dessus.

Cette recette est absolument parfaite, je l’ai réalisé à plusieurs reprises si bien qu’elle est devenue un peu ma marque de fabrique.

Je vous livre ma recette fétiche 😉

Vous pouvez bien sûr le proposer en part individuelle.

A vos tabliers !!!!

Petit pot de crème au chocolat de Christophe Felder

J’élargis aujourd’hui l’éventail des grimoires dans lesquels je pioche et forcément Christophe Felder c’est non seulement du sûr mais surtout du bon!!!

En effet elles ne sont pas restées longtemps dans le frigo, un vrai goût de chocolat, une texture d’une onctuosité à tomber…elles sont parfaites pour faire oublier les desserts chocolatés du commerce.

J’ai utilisé les pots de ma yaourtière et j’ai eu 8 pots avec les ingrédients suivants :

240g de chocolat noir

6 jaunes d’œufs

30cl de lait entier

30cl de crème allégée liquide pour moi

60g de sucre

Hacher le chocolat au couteau .

Porter le lait et la crème à ébullition.

Dans un bol mélanger le sucre et les jaunes d’œufs sans les faire blanchir

Lorsque le mélange lait/crème commence à bouillir verser le lait en filet sur les œufs en remuant constamment

Une fois le mélange homogène remettre l’ensemble dans la casserole.

Remettre sur feu doux en remuant doucement avec une cuillère en bois, un peu comme une crème anglaise il faut une consistance épaissie qui nappe la cuillère.

Ajouter le chocolat dans le mélange chaud, remuer pour avoir une consistance lisse et homogène

Repartir dans les pots et réfrigérer 3 h avant de consommer.

Je vous conseille un chocolat à dessert doux, ne tablez pas sur un fort pourcentage de cacao pour cette recette qui appelle la douceur et la rondeur du goût

A vos tabliers !!!!

Mousse au chocolat de Mr Conticini

Il suffit de monter son blog de cuisine pour se rendre compte que faire une photo de mousse au chocolat aussi succulente soit-elle … ben ce n’est pas de la tarte (humour de patissier ;-))

La photo vous l’aurez compris n’est pas à la hauteur du goût de cette mousse

Elle fond en bouche avec des arômes marqués bref quand on pioche dans le grimoire du maître Conticini on est jamais déçu

Taaadaaaaaam la photo!!!!

Ingrédients:

7 blancs d’oeufs

230g de chocolat noir

150g de crème fraîche liquide

70g de lait

35g de sucre roux

1 pincée de fleur de sel

Faire fondre le chocolat au bain marie

Dans une casserole, porter à ébullition le lait et la crème fraîche et verser le contenu sur le chocolat en mélangeant au fouet

Laisser tiédir le mélange.

Monter les blancs en neige avec le sucre roux que l’on incorpore d’emblée

Battre à vitesse moyenne lorsque qu’ils sont mousseux les serrer à vitesse maximum une quinzaine de seconde pas plus

Mélanger délicatement les blancs au chocolat jusqu’à complète absorption des blancs

Laisser reposer 2h minimum au frais et au moment de servir ajouter simplement quelques cristaux de sel….si si vraiment vous m’en direz des nouvelles

Merci Mr Conticini

Far pas tellement breton

J’avais recopié il y a des années une recette de far breton traditionnel aux pruneaux que je n’avais d’ailleurs jamais fait … personne n’est fan de ce fruit à la maison

Mon mari m’ayant ramené hier un petit saladier de figues l’idée m’est venu de revisiter cette spécialité bretonne avec des figues

Le résultat est vraiment succulent et change de l’éternelle tarte ou clafoutis aux figues

Ingrédients:

200g de farine

200g de sucre

4 œufs

1 cuil à café de vanille en poudre

12 figues noires

1 litre de lait

3cuil à soupe de rhum

Commencer par prechauffer votre four à 200 degrés

Chauffer le lait (je le préfère entier pour les dessert) sans le laisser bouillir (si vous utilisez une gousse de vanille fendez la en deux, gratter les graines et mettez la à infuser dans le lait)

Melanger le sucre, les oeufs, et la farine puis ajouter le lait chaud

Bien remuer et ajouter le rhum

Beurrer un plat allant au four

Disposer vos figues et ajouter la préparation

Enfourner pour 1h

Laisser le bien brunir

Déguster froid

Ici ce dessert à gagner sa place dans mes desserts désormais fétiches tout ce que j’aime simple et bon!