Les cannelés inratables de Cyril Lignac

Rhalalaaa c’est assez terrible quand même les cannelés.

Une coque croustillante et caramélisée, un intérieur moelleux et parfumé.

Il y a quelques règles à respecter pour obtenir ce rendu.

Une cuisson en deux températures et une réfrigération au moins de 12h de la pâte.

Ainsi les arômes de rhum et de vanille se diffuse au maximum.

J’avoue avoir un peu augmenter la dose de rhum 😁…j’ai mis 3 cuillères à soupe au lieu d’une dans la recette initiale.

Le résultat était parfait à notre goût.

Ce sera donc 3 pour nous !

Au goûter, au petit déjeuner, au dessert avec un bon café ou juste parce qu’il y en a un qui vous fait de l’œil ils sont toujours appréciés.

Je les fais dans des moules en silicone que je beurre légèrement, apparemment les moules en laiton donnent un rendu extraordinaire…

Petit Papa Noël si tu lis cet article..,,

Pour 12 cannelés :

1 gousse de vanille

500 ml de lait entier

25g de beurre (pour le moule)

2 œufs

200g de sucre

1 pincée de sel

3 cuillères à soupe de rhum (hic)

100g de farine

Faire chauffer le lait avec la gousse de vanille fendue et grattée.

Ne pas le faire bouillir.

Laisser infuser 15 mn.

Fouetter les œufs, ajouter le sel et sucre.

Ajouter la farine.

Mélanger.

Ajouter le lait infusé et remuer.

Une fois la préparation refroidie, ajouter le rhum.

Couvrir d’un film et réfrigérer au moins 12h.

Le lendemain, préchauffer le four à 200 degrés.

Beurrer les moules et verser la préparation à 1/2 cm du bord.

Enfourner pour 10mn.

Baisser ensuite la température à 190 degrés et laisser cuire entre 45 mn et 1 heure.

Surveiller bien la cuisson, il faut qu’ils soient bien caramélisés.

Laisser refroidir avant de démouler.

Déguster tiède ou froid.

Et maintenant …bon courage pour résister !

A vos tabliers !!!

Savarins aux morilles et parmesan

C’est sur un cuisine gourmande de Décembre 2005 que j’ai pris cette recette.

Je l’ai réalisée une bonne dizaine de fois, et elle a toujours fait son petit effet.

Ils accompagneront votre viande pour les fêtes de fin d’année.

Le goût est généreux et la présentation amène une touche originale dans l’assiette.

Je les réalise sous la forme de cannelés habituellement, pour les fêtes le savarin me semblait plus chics 😁

Mes moules sont en silicones avec particules de métal, je les ai achetés chez Tompress Ici, inutile de beurrer le moule, la cuisson est parfaite !

Peu importe des moules à muffins ou madeleine peuvent tout aussi bien convenir.

La préparation est simple et rapide.

J’utilise des morilles sèches, là aussi n’hésitez pas à y mettre votre grain de sel, tout les champignons peuvent convenir c’est une histoire de goût.

Idem pour le fromage.

Le résultat est riche en goût, moelleux à l’intérieur, le mélange parmesan / morilles est un beau combo.

Ingrédients pour 8 personnes :

120g de farine

50g de beurre + 30g pour les morilles

2 oeufs+ 2 jaunes

50cl de lait

140g de parmesan en bloc.

40g de morilles séchées

1 gousse d’ail

Sel et poivre

Pour la pâte :

Faire fondre le beurre dans le lait.

Hors du feu ajouter le parmesan râpé en fouettant.

Dans un saladier mélanger les œufs, les jaunes et la farine.

Ajouter le lait chaud en mélangeant au fouet.

Laisser refroidir et mettre au frais 1h.

Réhydrater les morilles dans de l’eau tiède, les égoutter.

Faire étuver 10 mn dans 30g de beurre.

Ajouter la gousse d’ail hachée, sel et poivre.

Préchauffer le four à 180 degrés.

Hacher les morilles et les intégrer à la pâte.

Verser dans les moules à cannelé ou autres bien beurrés et enfourner pour 40 mn.

Servir chaud à la sortie du four ou réchauffer au micro onde.

A vos tabliers !!!