Plancha de seiches à l’espagnole

Avec les beaux jours, ma copine la plancha a repris du service.

Toujours une petite marinade qui va bien, un bon assaisonnement pour le peps et en 10 mn- un quart d’heure le repas est prêt.

Ici des dés de seiche et de chorizo accompagnés d’oignons doux et de poivrons.

La seiche peut-être mise à mariner le matin avant de partir bosser, le soir vous jetez le tout sur la plancha chaude et c’est prêt.

L’été c’est quand même plus simple, avouons-le !

J’adore les saveurs et les couleurs de ce plat, je vous le conseille vivement.

Ingrédients pour 4 personnes :

4 grosses lamelles de seiche

4 poivrons (2 rouges-2 jaunes) pour les couleurs

1/2 chorizo fort en dés

1 oignon doux

1 gousse d’ail hachée

1 cuillère à soupe d’épices espagnole Ducros

Huile d’olive

12h avant : couper les lamelles de seiche en gros dés

Dans un saladier ou un Tupperware, placer la seiche, les épices, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et la gousse d’ail.

Laisser mariner en mélangeant bien.

Tailler les poivrons en lamelles, dans un saladier les arroser avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive.

Allumer votre plancha.

Verser les poivrons.

Faire cuire 5 bonnes minutes en remuant.

Ajouter dessus, la seiche marinée et les dés de chorizo.

Bien mélanger et cuire 5-10 mn selon votre plancha.

Rectifier l’assaisonnement, attention le chorizo apporte du sel.

Servir immédiatement.

A vos tabliers !!!

Flan pâtissier

Un dessert sans aucune difficulté juste il vous faut prévoir de le réaliser la veille.

Il n’en sera que meilleur et surtout la texture sera parfaite.

Pour moi, le flan pâtissier est à base de pâte feuilletée, souvenirs d’enfance oblige !!!

Alors oui multiples recette revendique une pâte brisée, quenini ce sera un feuilletage pour moi.

Et d’ailleurs un feuilletage que j’avais congelé et il manquait d’ailleurs de feuilles pour être honnête 😁.

Personnellement je préfère la forme rectangulaire d’un moule à charnière que la forme ronde c’est plus facile pour la découpe.

Je prends la base de la recette de Christophe Felder car sa texture est vraiment parfaite.

Ingrédients pour 8 parts:

250g de pâte feuilletée

6 œufs frais

1,2 litres de lait entier frais

250g de sucre

300ml de crème liquide entière

2 gousses de vanille

120g de maïzena

Fendre et gratter les 2 gousses de vanille.

Mettre le lait à chauffer dans une casserole avec les graines et les gousses fendues.

Aux premiers bouillons, couper le feu et laisser infuser jusqu’à refroidissement.

Mélanger les œufs et le sucre sans faire mousser la préparation.

Ajouter la maïzena, remuer.

Verser le lait en prenant soin de retirer les gousses.

Mettre le tout à chauffer, remuer constamment jusqu’à épaississement.

Laisser refroidir.

Préchauffer le four à 200 degrés en chaleur statique.

Foncer un cadre pâtissier de 25 * 20cm avec la pâte feuilletée.

Verser la crème refroidie, lisser le dessus.

Enfourner pour 50 mn à 1 h selon votre four afin d’avoir une belle couleur dorée.

Laisser refroidir et placer au frais au minimum une nuit.

A vos tabliers !!!

Fêta rôtie aux petits légumes

C’est LA recette à tester!!!

Hyper simple mais délicieuse, avec ses herbes fraîches, ses petits légumes.

A consommer dés la sortie du four sur des tartines de pains frais ou rajouter des spaghettis égouttées à même le plat pour un repas complet et savoureux.

J’aime bien la convivialité de tartines de pains grillés où chacun pioche ses légumes et son morceau de fêta.

Ça sera sans aucun doute mon plat de l’été.

Ingrédients pour 4 personnes :

1 fêta

300g de tomates cerises

4 champignons de Paris

1 cuillère à soupe d’olive noire

1 cuillère à soupe de persil ciselé

1 cuillère à café d’origan

2 brins de romarin

1 gousse d’ail

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Sel et poivre

Préchauffer le four à 200 degrés

Dans un plat allant au four, placer la fêta.

Entourer de tomates entières, de champignons coupés et d’olives noires.

Arroser d’huile d’olive.

Mélanger la gousse d’ail hachée aux légumes.

Parsemer d’origan, de persil, de sel et de poivre.

Placer le romarin.

Enfourner 30 mn.

Déguster chaud ou tiède.

A vos tabliers !!!

Supions au chorizo

Un petit air de liberté, les beaux jours sont là.

Je vous propose aujourd’hui une assiette de tapas à déguster en terrasse en trinquant avec les pots.

Je vous propose donc un moment de convivialité, de chaleur humaine autour d’un apéro.

De délicieux supions ou petits encornets, revenus dans un filet d’huile d’olive et agrémentés de chorizo et persil du jardin…un régal !!!

Ultra simple et très parfumée une de mes recettes fétiches.

Je prends des encornets nettoyés, histoire de me simplifier la vie.

Ingrédients :

400g de petits encornets nettoyés

150g de chorizo en dés

Un bouquet de persil

Huile d’olive

Sel et poivre du moulin

Le jus d’un 1/2 citron

Faire chauffer un filet d’huile d’olive dans une poêle.

Mettre les encornets à cuire.

Quand ils ont rendu leurs eaux, les égoutter.

Remettre un filet d’huile d’olive à chauffer.

Placer les dés de chorizo et les encornets égouttés.

Faire revenir le tout à feu vif 5-7 mn.

Ajouter le persil haché, le sel et le poivre.

Poursuivre 2-3 mn la cuisson.

Verser le jus de citron et servir aussitôt.

Manger chaud, tiède ou froid.

A vos tabliers !!!

Panna cotta pistache – cerises

Nous sommes en pleine saison des cerises, éphémère plaisir à la chair sucrée.

C’est un peu comme les asperges, je trouve la saison trop courte.

Il faut déjà partager la récolte avec les oiseaux qui sont autant à l’affût que moi.

Alors dès que la maturité est parfaite feu!!!

Cerises sous toutes les formes: Clafoutis , Confiture

J’ai choisi ici une compotée de cerises et pour apporter un plus, mon plan de simple panna cotta à la vanille c’est transformé en saveur pistache.

J’attends les ventes privées sur Veepee pour faire le plein de chocolat à patisser, et autres aide à la pâtisserie.

Ma pâte de pistache était arrivée la veille.

Je vous conseille grandement la pâte de pistache de la Pateliere, c’est vraiment ma chouchou et 100% naturelle.

Le résultat était vraiment délicieux, l’association cerises – pistache c’est une merveille.

Prévoyez de réaliser ce dessert la veille ou le matin pour le soir, il faut que la crème prenne au frigo.

Ingrédients pour 4 personnes :

60cl de crème fraîche

50g de sucre

2 feuilles de gélatine

200g de pâte de pistache

300g de cerises dénoyautées

50g de sucre

Préparer la compotée de cerises :

Placer les cerises et le sucre dans une casserole avec 2 cuillères à soupe d’eau.

Porter à ébullition et laisser cuire 20 mn.

Laisser refroidir et placer au frais.

Réhydrater les feuilles de gélatine dans de l’eau froide pendant 10 mn.

Chauffer le lait dans une casserole avec le sucre.

Quand il est bien chaud, essorer les feuilles de gélatine et les faire fondre dans le liquide chaud.

Remuer au fouet pour bien les dissoudre.

Ajouter la pâte de pistache et remuer.

Ajouter la crème à la préparation.

Dans des verrines verser la préparation et placer au frais au moins 4 heures.

Une fois la panna cotta prise au froid, déposée sur le dessus 2 cuillères de cerises confites.

Servir bien frais.

A vos tabliers !!!

Beurek à la fêta et aux herbes du jardin

Börek, Burek ou Beurek …au choix est une pâtisserie salée originaire d’Asie centrale, composés de feuilles filo, garnis à la viande hachée ou au fromage et ensuite traditionnellement frit dans l’huile.

J’ai choisi de les badigeonner d’huile d’olive et de les cuire au four pour plus de légèreté.

Le résultat est idéal avec une bonne salade verte ou en apéro en portion individuelle ou bien à partager comme ici.

Je me suis largement inspiré du magnifique blog https://tangerinezest.com

J’ai utilisé le sésame grillée Ethiquable, pour cette recette.

Cette recette est un condensé de tout ce que j’aime : elle est facile, croustillante à souhait, peu d’ingrédients sont nécessaires, les saveurs sont généreuses et j’aime les plats à partager à l’apéro.

En clair elle a tout bon, d’ailleurs je la déclinerais en différentes versions : épinards /chèvre ; viande hachée; légumes grillés…

Vous l’aurez compris, elle m’a inspiré cette recette!

Le beurek ? Ma nouvelle passion!

Pour 6 personnes :

8 feuilles de pâte filo

150g de fêta nature

1 oeuf

1 gousse d’ail dégermée et écrasée

10 feuilles de menthe

10 feuilles de coriandre (ou persil)

10 brins de ciboulette

Le zeste d’1/2 citron

Graine de sésame

Huile d’olive

Sel et poivre

Préchauffer le four à 220 degrés.

Dans un saladier, émietter la fêta.

L’écraser à l’aide d’une fourchette.

Ajouter l’œuf, les herbes ciselés.

L’ail, le citron.

2 cuillères à soupe d’huile d’olive, peu de sel et du poivre.

Dérouler chaque rectangle de pâte filo.

Superposer 2 rectangle et dans la longueur 2 autres, pour former un grand rectangle et à la soudure des 2 feuilles poser 2 autres rectangles.

Garnir le bord de farce sur toute la longueur.

Saupoudrer généreusement de sésame.

Replier pour former un boudin.

Le plier pour former un escargot.

Badigeonner d’huile et de graines de sésame.

Enfourner 20-25 mn.

Déguster chaud ou tiède.

La définition du simple et efficace : le Beurek est définitivement mon ami!!!

A vos tabliers !!!

Dôme chocolat – praliné

Mon mari et ma fille m’ont gentiment glissé que je ne faisais plus de dessert élaboré…

Et en effet, plus de grandes tablées, plus de repas de famille, je me contente de quelques verrines c’est vrai.

Un peu piquée au vif, je profite d’un repas avec ma meilleure amie pour réaliser ces dômes absolument addictifs!

J’ai pioché la recette sur le merveilleux site il était une fois la pâtisserie Lien ici

Et vraiment rien à changer, cette recette est parfaite.

Un glaçage façon rocher cache une mousse praliné et un cœur de pur praliné Ma recette ici

Comment vous dire ? Meilleur c’est difficile

J’en ai réalisé 6, j’ai utilisé mes moules en demi-sphere achetés chez Tompress Ici, le démoulage n’est plus source de stress.

Il vous faudra prévoir idéalement 3 jours en avance, le dessert demande une congélation avant le glaçage rocher.

Ingrédients pour 6 dômes :

Pour l’insert au praliné :

180g de praliné

Pour la mousse praliné :

1 feuille de gélatine

170g de pralinoise

30cl de crème liquide entière

Pour le croustillant feuillantine :

40g de chocolat au lait

50g de praliné

50g de crêpes dentelle émiettées

Pour le biscuit pain de Gênes:

80g de pâte d’amande

2 oeufs

20g de farine

2 pincée de levure chimique

20g de beurre fondu

Pour le glaçage rocher:

250g de chocolat au lait

40g d’huile de pépin de raisin

60g de pralin en grains

Pour l’insert praliné:

J’ai reparti le praliné dans des moules à glaçon en silicone que j’ai placé au congélateur.

Si vous avez des minis moules demi sphère encore mieux.

Pour la ganache au praliné :

Placer la gélatine dans un bol d’eau froide pendant au moins 10 mn.

Couper la pralinoise au couteau en petit bout.

Placer dans un saladier.

Chauffer la moitié de la crème.

Bien essorer et délayer la gélatine dans la crème chaude.

La verser sur la pralinoise, remuer jusqu’à ce qu’elle soit fondue.

Ajouter le reste de crème.

Bien remuer et placer au frais au moins 4 heures, idéalement 1 nuit.

Pour le croustillant feuillantine :

Faire fondre le chocolat.

Ajouter le praliné et les crêpes dentelles émiettées.

Mélanger à la maryse.

Étaler entre 2 feuilles de papier sulfurisé sur une épaisseur de 5 mm.

Laisser légèrement refroidir et avec un emporte pièce plus petit que vos moules (j’ai pris des petites tasses à café 😁) faire 6 petits ronds.

Réserver.

Pour le biscuit pain de Gênes :

Préchauffer le four à 180 degrés.

Dans le bol de votre mixeur, placer la pâte d’amandes en dés et les œufs, mixer.

Ajouter la farine, la levure et le beurre fondu, mixer à nouveau.

La pâte est très liquide, c’est normal.

Verser le tout dans un moule de 22cm chemisé de papier cuisson et cuire 15 mn.

Laisser refroidir.

Avec un emporte pièce de la dimension de vos moules ou légèrement plus petit, prélever 6 cercles dans le pain de Gênes.

Réserver.

Pour le montage:

Sortir la ganache du frigo.

Battre au batteur électrique en augmentant la vitesse progressivement, jusqu’à l’apparence d’une chantilly (environ 10 mn).

Étaler un fond de mousse sur les demis sphères.

Remonter sur les bords.

Placer au centre l’insert au praliné.

Recouvrir de mousse sans arriver jusqu’en haut.

Ajouter le rond de feuillantine et le pain de Gênes.

Recouvrir de mousse.

Réfrigérer au moins 1 nuit.

Le jour de la dégustation :

Préparer le glaçage rocher :

Faire fondre le chocolat.

Ajouter l’huile et les graines de pralin.

Mélanger.

Démouler les demis sphères sur une grille.

Verser le glaçage lorsque sa température est à 35 degrés.

Garantie d’un glaçage qui va se figer aussitôt.

Placer dans un plat au frigo au moins 3 heures avant la dégustation, afin qu’ils décongèlent.

Un dessert qui ne présente aucune difficulté mais qui demande de l’organisation.

A la dégustation c’est une merveille !!!

A vos tabliers !!!

Croquettes au thon de Laurent Mariotte

Une recette express et pleine de saveurs, j’avais relevé cette recette lors de sa diffusion et j’avais complètement oublié de la réaliser.

Lorsque ma copine Happy Papilles l’a publié, évidemment elle est remontée dans ma liste de recette à faire.

Et j’ai pris d’ailleurs son astuce, j’ai moi aussi remplacé la mayonnaise par de la moutarde.

Et dans le cadre de mon partenariat avec le domaine des terres rouges, j’ai reçu un pot de moutarde au citron vert.

En vente Ici.

Et elles ont été boostée mes croquettes, c’était délicieux !!!

Je suis allée piocher dans mon cellier une conserve De thon au naturel , je vous conseille vivement de vous lancer, rien à voir avec le thon en boîte du commerce.

Ingrédients pour 4 personnes :

400g de thon au naturel

150g de pain de mie sans croûte

1 bonne cuillère à soupe de moutarde au citron vert

1 oeuf

1 cuillère à soupe de persil haché

Sel et poivre du moulin

Huile d’olive

Mettre le thon à égoutter avec le pain de mie découper grossièrement, afin qu’il s’imbibe.

Dans un saladier, mélanger le persil, le thon, le pain, l’œuf, la moutarde, le sel et le poivre.

Bien mélanger.

Faire chauffer 2 cuillères à soupe d’huile d’olive.

Former des boules légèrement aplaties avec vos doigts et les faire dorer 3 mn de chaque côté.

J’ai choisi de les servir avec une sauce Tzatziki c’était juste terrible !

C’est la recette dépannage par excellence !

A vos tabliers !!!

Parmentier de cabillaud aux épinards

Toujours avec mes épinards d’hiver de mon jardin un 3 mai…incroyable !!!

Cette fois ci un plat complet mêlant féculents, poisson et légumes, qui dit mieux ?

J’ai réalisé ce plat avec un dos de cabillaud, cuit à cœur au four, une fondue d’épinards à la crème et une purée grossièrement écrasée de pomme de terre.

Un plat simple et une autre façon de consommer du poisson.

Pour parfumer mon poisson et donner un peu de peps à mon plat j’ai utilisé le moulin à graines de moutarde du Domaine des terres rouges .

En vente Ici

Ingrédients pour 4 personnes :

4 portions de dos de cabillaud épais

4 grosses pommes de terre

40g de beurre

15cl de lait

20cl de crème liquide

1 gousse d’ail hachée

3 grosses poignées d’épinards frais

Emmental râpé

Sel et poivre

Huile d’olive

Noix de muscade

Moulin à graines de moutarde

Peler et couper en rondelles épaisses les pommes de terre.

Les placer dans le panier du cuit vapeur et cuire 25 mn.

Préchauffer le four à 180 degrés en position grill.

Arroser d’un filet d’huile d’olive le fond du plat.

Déposer le poisson.

Et l’arroser d’un filet d’huile d’olive, saler, poivrer et parsemer généreusement de graines de moutarde concassées.

Enfourner pour 10 mn.

Laver les épinards.

Les faire fondre dans une sauteuse avec un filet d’huile.

Lorsqu’ils sont bien réduits, ajouter l’ail et la crème.

Cuire quelques minutes et couper le feu.

Dans une casserole, faire fondre le beurre dans le lait.

Une fois les pommes de terre cuites, les écraser à la fourchette avec le lait et le beurre chaud.

Saler, râper un peu de noix de muscade et poivrer.

Une fois le poisson juste cuit, l’écraser grossièrement à la fourchette en le répartissant dans tout le plat.

Étaler la fondue d’épinards dessus.

Terminer par la purée.

Parsemer de fromage râpé et enfourner pour 15-20 mn.

Déguster chaud.

A vos tabliers !!!

Brioche chinois à l’amande

Je vous présentais ma recette de chinois classique aux pépites de chocolat Ici, et j’avais envie de vous présenter une brioche…

Une de mes saveurs fétiche c’est l’amande, sous toutes ses formes : j’adore !!!

Je vous présente donc un mix de mon chinois fourré avec la crème frangipane de ma galette des rois Ici.

2 recettes en 1!!!

Et mamamia que c’était bon!

Une pâte à brioche vanillée, la recette généreuse de la vraie frangipane, qui se nomme d’ailleurs crème à l’amande pour garniture sur le vieux livre de mon papa.

Et elle a idéalement garnie ma brioche.

Ingrédients:

Pour la pâte à brioche :

400g de farine

2 oeufs

100ml de lait

100g de beurre mou

50g de sucre

1 cuillère à café de vanille liquide

1 pincée de sel

20g de levure fraîche

Pour la crème à l’amande :

125g de sucre

125g de beurre

125 g d’amande en poudre

2 œufs

1 cuillère à café de vanille liquide

50g d’amandes effilées

Préparer le levain en mélangeant la levure émiettée, 1 cuillère à soupe de farine et 2 cuillère à soupe d’eau tiède.

Laisser pousser 30 mn dans un endroit tempéré.

Une fois gonflé, dans la cuve du robot placer: le sel, le sucre, la farine, le levain.

Commencer à pétrir au crochet, ajouter les œufs, le lait et finir par le beurre.

Pétrir 15 mn.

La pâte doit être souple mais se détache du bol.

Couvrir d’un torchon et laisser pousser 2h.

Préparer la crème à l’amande.

Faire fondre le beurre au micro ondes.

Battre le sucre avec le beurre.

Ajouter la poudre d’amandes.

Finir par les œufs et la vanille.

Mélanger de façon homogène.

Réserver à température ambiante.

Une fois la pâte bien levée, l’étaler sur le plan de travail fariné.

Sur 1cm d’épaisseur en un grand rectangle.

Tartiner toute la surface avec la crème à l’amande.

Rouler dans la longueur.

Découper en 7 portions.

Positionner chaque portions dans un plat la face crème en haut.

Laisser pousser 1h30 sous un torchon.

Préchauffer le four à 180 degrés.

Badigeonner de lait, parsemer d’amandes effilées.

Enfourner 25mn à 30 mn selon les fours.

Déguster tiède ou froid.

Un délice !!!

A vos tabliers !!!