Chutney de mangue

Les chutneys apportent un peps à une terrine de campagne, un foie gras, une simple grillade ou un bon plateau de fromage.

Ils ne demandent que peu de préparation mais les impondérables sont le vinaigre et le sucre qui doivent se retrouver en bouche.

Vous pouvez tout à fait stériliser votre chutney 40 mn à ébullition et vous en disposerez toute l’année.

Ici j’ai utilisé des mangues surgelées, c’est le fruit préféré de ma fille, aussi j’en ai toujours au congélateur pour me dépanner un dessert.

C’est sûr le blog Papilles et pupilles que je l’ai déniché.

Ingrédients pour 2 pots à confiture :

2 mangues ou 1 sachet de mangue surgelée

1 gousse d’ail

2 échalotes

1 petit piment oiseau séché

1 cuillère à café de garam massala

2,5 cm de gingembre frais

100 ml de vinaigre de vin

180g de cassonade

80g de raisins secs

Éplucher l’ail et les échalotes, les ciseler.

Peler et râper le gingembre.

Peler et tailler la chair des mangues en gros dés.

Mettre tous les ingrédients dans une casserole et laisser compoter 45 mn.

Je retire le piment au bout de 20 mn.

Laisser refroidir.

Vous pouvez stériliser vos pots et ainsi en avoir toujours à disposition.

A vos tabliers !!!

Burger inspiration indienne

Un restaurant de Minerve, que lorsqu’une vie normale aura repris, je vous conseille vivement; aux 2 rivières.

Situé à la pointe de Minerve, surplombant le confluant de la Cesse et du Brian, une vue sur la catapulte de Minerve qui vous semble à porter de main.

Un restaurant familial, à la cuisine raffinée.

Depuis le début du confinement, et la fermeture du restaurant le chef propose des burgers en livraison.

Ils ont organisé un concours de burgers, à la clef 2 repas offerts pour la St Valentin.

Je signe direct!!!

Sauf que les soucis familiaux, les petits soucis de santé, une formation en cours, le quotidien….le concours m’est complètement sorti de la tête !!!

Le matin du concours, Audrey, la femme du Chef, me demande à quelle heure elle récupère le burger…euhhhh….le burger?

Et m…. le burger!!!

Ok je joue!!! Pas le temps d’aller faire des courses.

J’ouvre un placard: farine de pois chiche, j’ai 2 oignons…ok bhagis !

Congélateur 2 filets de poulet des Landes, citron de ma belle sœur fétiche chek

Vache qui rit (ma fille adore dans sa soupe) chek naans !

1 poire qui faisait un peu la tête, je n’avais pas de mangue au congélateur, ben chutney poires, raisins secs, gingembre.

En 5 mn le tour était fait, l’idée se dessinait.

Je venais tout juste d’apprendre à faire Les bhagis je ne suis pas allée chercher l’inspiration bien loin.

Donc 2 naans cheese en guise de pain, 1 beignet d’oignons en forme de galette, un filet de poulet mariné, des épinards de mon jardin pour la verdure et un chutney à la poire pour adoucir le tout.

Bien entendu je n’ai pas goûté par manque de temps et j’apprends que le chef n’apprécie pas trop l’épicé et que les saveurs indiennes « le jury » ne connaît pas du tout…

Ben voilà ça passe ou ça casse, en attendant je me serais vraiment amusée à le réaliser mon burger dans l’urgence.

Ingrédients pour 1 hamburger :

2 Naans Cheese

1 Bhagis aplati pour former une galette

1 filet de poulet

Quelques feuilles d’épinards

1 cuillère à soupe de crème de coco

1 yaourt à la grecque

1 citron vert

1 cuillère à café de garam massala

1/2 de cumin moulu

1 pointe de piment fort.

1 poire

1 échalote

1 cuillère à café de raisin sec

1/2 cuillère à café de gingembre

1/2 cuillère à café de curcuma

1 cuillère à soupe de vinaigre de Xérès

1 cuillère à soupe de sucre.

Sel et poivre.

Commencer par la marinade du filet de poulet :

Dans un saladier, placer le filet avec la crème de coco, le yaourt, le garam massala, la 1/2 cuillère à café de cumin, le piment, le zeste et le jus du citron.

Bien repartir sur le filet et placer au frigo au moins 2 heures.

Pour le chutney: j’ai fait de l’ultra simple (urgence oblige):

Peler et épépiner la poire.

Peler et ciseler l’échalote.

Dans une casserole, placer les dés de poire, les raisins, l’échalote, le gingembre, le curcuma, le vinaigre, le sucre.

Laisser compoter à feu doux 30 mn.

Saler et poivrer bien.

Faire cuire dans une poêle bien chaude avec 1 filet d’huile d’olive le filet de poulet égoutté.

Saler et poivrer.

Lorsqu’il est cuit à cœur le réserver.

Je l’ai ouvert en 2 dans l’épaisseur pour que le burger paraisse plus fin.

Pour les naans, je me suis servie d’un emporte pièce rond.

J’ai étalé la pâte, découpé 2 ronds identiques.

Garni de 2 vache qui rit.

Posé le deuxième disque dessus et j’ai légèrement pressé avec la paume de ma main.

J’ai recommencé l’opération pour avoir 2 naans.

Je les ai cuit à la poêle à sec.

Procéder au montage:

Placer un premier naans, étaler 1 cuillère de chutney, placer le bhagi, quelques feuilles d’épinards frais, le poulet, étaler du chutney sur le naan restant et fermé le tout.

Ils l’ont réchauffé au four, avant de le déguster.

Le telephone a sonné pour me dire de ne rien prévoir à manger pour la Saint Valentin, ils ont adoré le mélange de saveurs.

Nous avons ainsi été livré à domicile d’un délicieux repas le dimanche 14 Février.

🎉🎉🎉

Pas peu fière la fille du boulanger.

Merci à Audrey et Christophe pour ce concours, une super idée !!!

Le repas de Saint Valentin était juste exceptionnel !

A vos tabliers !!!

Lasagne aux choux verts

Novice en jardinage, je me suis lancée il y a 1 an dans un potager.

Jour de récolte, jour de fête, j’étais trop contente, un beau chou vert bien paumé.

Il faut dire que je l’ai soigné mon chou, 2 au total ont magnifiquement bien paumé.

Soyons honnête, il est loin d’avoir sa place au Guinness des records… je n’avais pas de feuilles assez grandes pour les farcir avec du poisson (une de mes recettes fétiches) La recette ici.

Aussi j’ai décidé que ce petit cadeau aller agrémenter mes lasagnes à la bolognaise.

Préalablement cuit à la vapeur, j’ai intercalé les feuilles dans la préparation, le goût était discret mais présent, un plat équilibré c’était parfait.

Ingrédients pour 6 personnes :

1 paquet de feuilles de lasagnes

1 petit chou vert

400g de viande de bœuf hachée

200 de chair à saucisse

300g de purée de Tomata

1 branche de thym

1 branche de romarin

1 feuille de laurier

1 gros oignon

2 gousses d’ail

1/2 verre de vin rouge

1 carotte

1 branche de céleri

200g de gruyère râpé

50g de beurre

2 cuillères à soupe de farine

1/2 litre de lait

1/2 cuillère à café de muscade moulue

Sel et poivre

Séparer les feuilles du chou et les faire cuire 15 mn au cuit vapeur.

Préparer la sauce:

Râper l’oignon, la carotte et le céleri.

Éplucher et hacher l’ail.

Dans une sauteuse, mettre un filet d’huile d’olive.

Faire revenir l’ail, l’oignon et les légumes.

Bien laisser colorer, ajouter les viandes.

Ajouter les aromates.

La pulpe de tomate et le vin rouge.

Saler et poivrer.

Laisser réduire 1heure à feu modéré.

Retirer les aromates une fois la sauce prête.

Préparer la béchamel :

Faire fondre dans une casserole le beurre.

Lorsqu’il est bien fondu, ajouter la farine d’un coup et bien remuer à la cuillère en bois.

Laisser légèrement épaissir et ajouter le lait.

Saler, poivrer et parfumer avec la muscade.

Laisser épaissir en remuant à feu doux.

Réserver.

Préchauffer le four à 200 degrés.

Dans un plat allant au four :

Verser une louche de béchamel.

Placer une rangée de pâte à lasagnes.

Verser une louche de bolognaise afin de recouvrir les pâtes.

Placer les feuilles de choux verts.

Parsemer de béchamel et de fromage râpé.

Renouveler l’opération en finissant par des pâtes à lasagnes.

Les recouvrir de béchamel et de fromage râpé.

Enfourner pour 30 mn.

Déguster chaud.

A vos tabliers !!!

Pain au sésame et graines de tournesol

Une pâte à pain classique, parfumée aux graines de sésame grillées et aux graines de tournesol.

Les saveurs sont marquées, très agréables, une croûte croustillante, une mie aérée, j’aime changé : des noix, des graines de courges… ce que j’ai sous la main.

Celui que nous préférons est celui aux noix, lorsque mon stock est épuisé je réalise souvent celui au sésame.

Ingrédients :

500g de farine T65

10g de sel

20g de levure fraîche

340g d’eau tiède

3 cuillères à soupe de graines de sésame grillés

3 cuillères à soupe de graines de tournesol non salées

Dans la cuve de votre robot, placer le sel, la farine, la levure et l’eau ne dépassant pas les 20 degrés (pour éviter de tuer la levure).

Pétrir à vitesse moyenne 15 mn environ le temps que la pâte se décolle de la paroi.

Ajouter les graines et mélanger quelques minutes à vitesse 1.

Laisser pousser sous un torchon 2h.

Fariner votre plan de travail.

Mettre votre pâton de pain.

Le dégazer et façonner à votre guise.

Le poser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Laisser pousser 1h30 sous un torchon.

Préchauffer le four à 230 degrés en prenant soins de placer un ramequin d’eau chaude au fond de votre four.

Lorsque l’eau bout.

Grigner votre pain et enfourner pour 40-45 mn.

Surveiller la coloration, nous l’aimons bien cuit et croustillant.

A vos tabliers !!!

Les œufs au lait à l’ancienne

Avant l’arrivée de la cocotte minute, qui a révolutionné les flans maison, il n’y avait que le four pour les cuire.

Et j’aime tout autant.

Il y a cela dit tout un tas de petites astuces pour avoir une tenue et une texture parfaite.

Tout d’abord le choix des ingrédients : du lait entier et des œufs extra frais !

J’ai trouvé cette recette sur le blog Petits génies en herbe, j’ai suivi toutes les étapes le rendu était parfait.

Le résultat: un dessert peu sucré, bien vanillé (merci Mimed pour tes succulentes gousses de vanille de la Réunion), une texture idéale.

Mini moi a boudé le dessert, un dessert sans chocolat n’a aucun intérêt 🙄

Nous nous sommes régalés avec Monsieur, un dessert désuet comme je les aime.

La prochaine fois je rajouterai un peu de cassonade pour la caramélisée au chalumeau.

Ingrédients :

1 litre de lait entier

6 œufs

100g de sucre

1 gousses de vanille

Porter le lait à ébullition avec le sucre et la gousse de vanille fendue et grattée.

Surveiller bien le lait dés qu’il bout, stopper le feu.

Pendant ce temps au batteur électrique, faire mousser vos œufs.

Porter de l’eau à ébullition j’ai mis 1 litre dans ma bouilloire.

Lorsque le lait est chaud, retirer la gousse de vanille.

Verser le lait en filet sur les œufs, sans cesser de fouetter ( vitesse 1), afin d’éviter les grumeaux.

Poser un plat dans un autre plat plus grand.

Verser la préparation dans le plat de dessus.

Poser le tout dans votre four éteint.

Verser l’eau bouillante dans le plat de dessous à 3/4 de hauteur pour une cuisson au bain marie.

Allumer votre four à 120 degrés pendant 20 mn.

Puis monter à 180 et il m’a fallu 30 mn pour avoir cette couleur.

Une fois cuit, éteignez et ouvrez la porte de votre four jusqu’à complet refroidissement.

Mettre au frigo au moins 2 heures avant de déguster.

La meilleure recette que j’ai trouvé.

A vos tabliers !!!

Les Bhagis de Sandrine

Ce blog, depuis plus d’un an maintenant, est un vrai plaisir pour moi.

Vraiment! je reçois vos photos, nous partageons, échangeons virtuellement sur nos recettes respectives, je n’imaginais pas un tel échange.

Il m’aura aussi apporté, des échanges de savoir faire, dans ma cuisine ou dans les cuisines des copines, de précieux moments où je note, j’observe, j’écoute, consciente que ce moment est un cadeau.

Je vous partage ici un de ces moments.

Sandrine a monté son restaurant / traiteur à Azille dans l’Aude: Curry and cie.

Allez visiter son site Ici.

Un lieu tout en couleur, une patronne toute aussi colorée, une cuisine généreuse, précise, elle achète des épices de qualité qu’elle torréfie et broient elle-même.

Elle propose une cuisine exotique variée, de l’indien bien sûr mais a aussi enrichie sa carte avec une cuisine asiatique.

Elle ne lésine pas sur les temps de macération, ni sur les produits de qualité.

Autodidacte, ce sont les rencontres qui ont peaufiné son grimoire épicé.

Pour Sandrine c’est le goût avant tout!!!

Je suis une fan de la première heure, et ses beignets d’oignons parfumés, croustillants sont mon péché mignon.

Je vous livre tout les secrets des bhagis de Sandrine.

Elle a accepté de me partager sa recette, nous avons passé 3 heures ensemble et j’ai adoré son univers.

Pour une dizaine de bhagis:

1 gros oignons ou 2 petits

100g de farine de pois chiches

50ml d’eau environ

1 cuillère à café de cumin moulu

1 pincée de graines de cumin

1 pincée de piment

1 cuillère à café de coriandre moulue

1/2 cuillère à café de sel

1 pincée de bicarbonate

Huile de friture

Mélanger la farine de pois chiches avec les cumins, la coriandre, le piment moulu, le sel et le bicarbonate.

Faire chauffer votre friteuse.

Peler l’oignon et sortir la partie dure du socle.

Le couper en deux puis en tranche assez fines.

Ajouter l’eau progressivement dans la farine parfumée, il faut que la cuillère tienne droite, la pâte est prête.

C’est une pâte dense.

Mélanger aux lamelles d’oignons en les séparant bien.

Dans le creux de votre main sans trop les tasser pour qu’il soient aériens, former des petits tas allongé.

Plonger les dans l’huile chaude.

Lorsqu’ils sont bien dorés retirer les.

Déguster chaud immédiatement pour un croustillant assuré.

Attaché votre ceinture, voyage assuré.

A vos tabliers !!!

Tranches de potiron grillés au cumin.

C’est le genre de recette où les invités vous disent wouhaaaa trop beau, c’est délicieux !!! Comment tu fais ça ???

Et la recette est tellement enfantine que vous avez envie d’y rajouter des étapes pour garder un peu de panache.

Euh…tu coupes des tranches tu arroses d’huile parfumée et au four.

Fin!

Mais il faut avouer que le goûts de grillé fait ressortir les saveurs du potiron.

Il faut qu’il reste un peu ferme pour la dégustation et c’est vraiment bon.

J’utilise des graines de cumins, que je fais macérer dans de l’huile d’olive avec une gousse d’ail et le tour est joué.

Ici je l’ai fait avec de l’huile de noix du domaine des terres rouges En vente ici

Bon j’arrête de broder des étapes il n’y en a pas plus à dire de toutes façons.

Difficultés de la recette : +++++

Ingrédients :

4 tranches de potiron avec la peau

4 cuillères à soupe d’huile de noix ou d’huile d’olive

1 cuillère à café de graines de cumin

1 gousse d’ail pelée et coupée en deux

Sel et poivre

Dans une tasse verser l’huile, le cumin et l’ail.

Je la place 2 h près de la cheminée, vous pouvez la mettre sur un chauffage, avant de l’utiliser je retire la gousse d’ail.

Préchauffer le four à 200 degrés.

Placer les tranches droites sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou dans un plat.

Arroser généreusement d’huile.

Saler et poivrer.

Enfourner pour 30 mn.

Servir chaud.

A vos tabliers !!!

Quiche aux choux fleurs

Une façon originale d’agrémenter le choux-fleurs.

Les quiches sont mes copines !!! Oui oui !!!

C’est bon, rapide, et ça dépanne.

Une salade et une quiche version saison chaude / une soupe et une quiche pour les saisons froides.

Et on plus elles se réchauffent très bien l’entrée du lendemain et le repas à emporter de Monsieur est à moitié fait.

Et pour éviter les « encore une quiche ? » je varie avec du fromage de chèvre, des Brocolis, du thon….bref la quiche c’est la vie!!!

Mon beau-frère m’a fait cadeau d’un énoooorme choux-fleurs, la moitié est parti en velouté et l’autre râpé cru dans un appareil à ???? Quiche! Bonne réponse !

Gros succès pour les 2 recettes.

Une recette simple, qui peut rentrer dans la catégorie faire manger des légumes aux enfants 😁.

Agrémentée de fromage râpé, de noix de muscade et de lardons, oubliez de mentionner l’ingrédient choux et les enfants n’y verrons que du feu.

Le résultat est vraiment sympa et le fait de l’utiliser cru diminue le temps de préparation.

C’est tout bon !

Ingrédients :

Une pâte brisée (recette ici)

2 briques de crème fraîche semi épaisse légère

400g de choux fleurs mixé cru

1 paquet de lardons fumé

3 œufs

1 cuillère à café de muscade moulue

1 cuillère à café de maïzena

100g de gruyère râpé

Sel et poivre

Préchauffer le four à 190 degrés.

Préparer ou étaler votre pâte brisée du commerce dans un plat à tarte.

Faire revenir les lardons dans une poêle à sec.

Lorsqu’ils sont bien dorés, réserver.

Dans un saladier, mélanger l’ensemble des ingrédients en finissant par la maïzena.

Ajouter les lardons à la préparation.

Garnir le fond de pâte et enfourner pour 40 mn.

Servir chaud, tiède ou froid.

A vos tabliers !!!

Gratin de poireaux au camembert

Un peu comme une tartiflette…mais plus light, avec une fondue de poireaux pour diminuer la quantité de pomme de terre et de la crème d’avoine à la place de la crème fraîche.

Le résultat reste gourmand avec un bon camembert de caractère.

Un plat complet d’hiver bien réconfortant.

Depuis que je fume la poitrine de porc maison, je n’achète plus de lardons.

Je vous remets la recette Ici

Ingrédients pour 5 personnes :

4 beaux poireaux

6 pommes de terre vapeur

1 camembert de caractère

200g de lardons fumés

1/2 verre de vin blanc sec

20cl de crème d’avoine

Sel et poivre

Préchauffer le four à 180 degrés.

Faire cuire les pommes de terre lavées à la vapeur pendant 15 mn.

Laver et émincer les poireaux.

Placer les dans une sauteuse, légèrement recouvert d’eau pour les cuire sur feu vif.

A évaporation, ajouter les lardons.

Bien remuer.

Lorsque les lardons sont dorés, ajouter le vin blanc.

Porter 5 mn à ébullition et couper le feu.

Ajouter la crème, le sel et le poivre.

Une fois les pommes de terre cuites, les peler et les couper en rondelles.

Dans un plat en terre mettre une couche de pommes de terre et une louche de poireaux.

Continuer jusqu’à épuisement des ingrédients.

Terminer par le camembert en appuyant légèrement.

Enfourner 30 mn.

Déguster chaud.

A vos tabliers !!!

Naans cheese

Une spécialité indienne à la portée de tous.

Voilà une recette que je réalise depuis une dizaine d’années…

Recopiée sur mon grimoire, je l’avais déniché sur le site marmiton.

Je fais toujours celle-là, et pour être honnête je n’en ai pas essayé d’autres, à quoi bon? elle est top!!!

Le pain est moelleux, la cuisson à la crêpière est rapide et croyez-moi encore chaud ils partent plus vite qu’ils ne cuisent.

C’est un délice.

Je les réalise souvent le soir avec une salade verte un peu composée, repas tout trouvé.

Il faut juste prévoir un temps de pause de 3h pour que la pâte double voire triple de volume.

Dans cette version ils sont fourrés avec des portions de vache qui rit.

Ils sont inratables !!!

Ingrédients pour 6 naans :

500g de farine T65

1 pot de yaourt à la grecque (150g)

48g d’huile végétale

25cl d’eau

20g de sucre

20 portions de vache qui rit

8g de levure boulangère

2 pincées de levure chimique

5g de sel

Beurre fondu

Dans la cuve de votre robot, placer le sel, le sucre et la farine.

Ajouter les levures en pétrissant.

Puis l’huile, le yaourt et l’eau.

Pétrir 20 mn.

Laisser reposer 3h sous un torchon.

Fariner le plan de travail, dégazer la pâte.

Couper 6 pâtons.

Les étaler sur une épaisseur de 3 mm, en carrés, tartiner une moitié de vache qui rit.

Replier en soudant la pâte.

Faire chauffer une crêpière et faire cuire 3-5 mn par face.

Badigeonner de beurre fondu et déguster.

Ils se réchauffent très bien au micro ondes.

A vos tabliers !!!