Filet mignon séché au romarin

Les poitrines de porc, les magrets, le tout fumé ou pas…j’aime !!!

J’aime répéter ces gestes d’un autre temps, ces gestes réalisés par mes grands parents qui eux les tenaient de leurs parents.

Les jambons, saucisses, saucissons qui séchaient à la cave, pendus au plafond…je vous parle d’un autre temps.

Le temps où il y avait au fond du jardin le cochon destiné à régaler la famille pour l’année.

Je ne suis pas née à la bonne époque !

J’ai suggéré à mon mari il y a quelques années, que peut-être le plafond du garage pourrait servir de séchoir…et l’essai n’a pas été concluant il y fait trop chaud, mal ventilé …tout avait moisi.

En décembre ou janvier ça passe, en automne je sèche au fond de mon frigo.

Et ça marche très bien pour des petites pièces comme un magret ou un filet mignon c’est top!

J’ai choisi de l’aromatiser simplement au romarin frais du jardin.

Ingrédients :

1 filet mignon de 500g

1kg de gros sel

2 cuillères à soupe de poivre gris moulu

4 brins de romarin frais mixés

Déposer, dans un plat à la dimension du filet mignon, une couche de gros sel.

Placer le filet dessus et le recouvrir de sel entièrement.

Placer au frais 12h.

Sortir la viande du sel et bien la rincer sous l’eau froide.

Éponger soigneusement la viande.

La frotter de poivre et de romarin.

L’enrouler dans un torchon propre, ficeler bien serrer.

Déposer au fond du frigo pour 3 semaines.

Au bout de 3 semaines, sortir le filet mignon, le trancher finement et déguster.

A l’apéro ou avec une raclette c’est un régal !!!

A vos tabliers !!!

Huile parfumée ail / thym / romarin

Dans le catalogue des huiles parfumées celle là est constamment dans ma cuisine, avec une viande ou pour faire revenir des légumes elle est absolument parfaite.

Elle donne du peps à mes plats, c’est une incontournable de mon quotidien.

Dés que le niveau d’huile baisse j’en rajoute et 1 fois/ an je rajoute un condiment pour redynamiser les saveurs.

J’ai décidé de l’intégrer dans mes cadeaux de noël cette année.

Ingrédients :

50 cl d’huile d’olive

3 gousses d’ail

1 branche de thym

1 branche de romarin

Penser à stériliser vos bouteilles en les ébouillantant une dizaine de minutes.

Placer l’ail et les herbes dans la bouteille propre et sèche

Garnir d’huile jusqu’à bien tout recouvrir.

Patienter 1 mois avant de consommer.

Pour celles et ceux qui affectionnent la saveur piquante des piments oiseaux peuvent être rajouter et vous aurez votre huile à pizza maison avec plus de goût que les sachets insipides fournis dans les pizzerias.

Et sincèrement je trouve que ces petites bouteilles dans une cuisine apportent une vraie touche déco.

A vos tabliers !!!