Magret de canard farci au foie gras

Une recette simple certes mais à prévoir à l’avance, au vue du temps de séchage.

J’ai toujours la pression quand je réalise cette recette, il me tarde toujours de le couper pour voir le rendu à l’intérieur.

En terme de matériel, je vous conseille un bon couteau fin et long et surtout bien aiguisé.

Il faut entailler le magret dans son épaisseur en partant du bout, afin de réaliser une poche où vous viendrez fourrer votre foie gras parfumé.

Le résultat est vraiment superbe, une salade de mesclun à l’huile de noix pour moi et mon entrée du jour de l’an était toute trouvée.

Je vous avais déjà partagé la recette du magret séché Ici, cette année j’en ai fait pour mes paniers gourmands à offrir, mis sous vide ils se conservent 15 jours sans problème.

Le problème reste inévitablement sa durée de vie…une fois entamé il ne fait jamais long feu….RIP petit magret!

Ingrédients :

1 beau magret de canard

1 foie gras de 400g eveiné

5g de sel

1g de poivre

1cl d’armagnac

Gros sel

Poivre gris moulu

Préparer le foie:

Séparer les 2 lobes, couper chacun en 2 dans le sens de la longueur.

Saler et poivrer bien l’ensemble des morceaux.

Arroser d’armagnac.

Mélanger bien pour une répartition homogène de l’assaisonnement.

Placer dans un tupp pour 12h au frais.

Badigeonner le magret de gros sel, bien frotter.

Laisser reposer 1 nuit au frais avec le foie.

Le lendemain bien le rincer et le sécher.

Le frotter avec un peu de sel fin et le poivre gris moulu.

Entailler le magret dans l’épaisseur en partant du bout.

Attention à ne pas ouvrir jusqu’au bout.

Il faut créer une poche.

Fourrer en tassant bien avec le foie gras.

Avec de la ficelle de cuisine, coudre l’extrémité de la poche.

Veiller à ce que le foie gras ne sorte pas, afin d’éviter son oxydation.

Mettre au fond du frigo, enroulé dans un torchon (à changer tous les 5-6 jours) pendant 3 semaines.

Déguster.

A vos tabliers !!!

Rosace de magret à l’ail des ours

Voilà une façon originale de présenter un magret de canard.

J’ai découvert cette présentation lors d’un repas au relais Chantovent à Minerve, et la cuisson du magret était absolument parfaite, les pétales se détachent, rosé à cœur une découverte absolue !

Pour mon anniversaire j’avais l’idée de refaire ces rosaces en les agrémentant de mon pot D’ail des ours à tartiner reçu dans le cadre de mon partenariat avec Le domaine des terres rouges.

Je vous conseille absolument leurs produits, comme pour l’huile de noix et le vinaigre reçus, dés l’ouverture du pot d’ail des ours on comprends que ce ne sera pas une sauce insipide noyée dans l’huile.

Le goût est corsé et l’association avec le canard et absolument sublime.

Bon l’idée des rosaces c’est bien joli…mais comment les faire tenir ??? Le chef du Chantovent étant un copain je me suis permise de lui demander son astuce…et réponse immédiate et spontanée : t’inquiète je viens chez toi et je te montre!

20 mn après un chef dans ma cuisine!!!

Définition du partage en cuisine, partage spontané, bienveillant et formateur.

Un très joli cadeau d’anniversaire.

Merci encore Nico!

Pour 4 personnes :

3 beaux magrets de canard

Un pot d’ail des ours à tartiner

Sel et poivre du moulin

Un couteau bien tranchant

Placer vos magrets 1h au congélateur, histoire de les raffermir.

Tailler dans la longueur de fines tranches de demi centimètres environ.

Commencer par un petit bout, en serrant bien, tourner le sur lui même pour faire le cœur.

Toujours le gras en bas.

Continuer en serrant bien.

Enrouler serrer chaque bout de magret pour former votre rosace.

Lorsque la portion vous semble suffisante, planter 2-3 cure dents aux jonctions apparentes.

Préparer une poêle bien chaude, feu vif.

Placer les rosaces côté gras.

Débarrasser le gras en trop durant la cuisson.

Attendre que le gras est une jolie couleur et soit fondu entièrement.

Saler et poivrer.

Tourner les magrets en prenant soin d’avoir débarrasser le gras dans la poêle.

Saler et poivrer à nouveau.

3 mn sur l’autre face pour colorer et réserver sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé.

Au moment de passer à table, préchauffer le four à 210 degrés.

Mettre une cuillère à soupe d’ail des ours en appuyant légèrement pour l’intégrer dans les pétales du magrets.

Et enfourner 5-6 mn pour une cuisson rosée.

Enlever les cure dents.

Servir chaud.

Ici présenté avec des frites de butternut et une pointe d’ail des ours, nous nous sommes éclatés les papilles.

Un régal !

Une idée pour vos fêtes de fin d’année.

A vos tabliers !!!

Magret de canard laqué

Le magret de canard laqué est toujours un succès assuré à la maison.

D’une part c’est la viande préférée de ma fille et d’autres part nous aimons le sucré – salé.

La peau est ultra croustillante et caramélisée, nous l’aimons rosé mais libre à vous de rallonger le temps de cuisson, la chair est parfumée et fond en bouche.

Je prends toujours mes magrets chez mon boucher lorsqu’il propose les foires au gras, la qualité est top et je les congèle sous vide individuellement.

Pour un repas de fête où lors d’un dîner entre amis c’est un plat qui est toujours apprécié.

La préparation ne présente aucune difficulté et la cuisson est rapide…bref il a tout bon ce magret avec son petit air festif.

Ingrédients :

1 magret de canard

1 cuillère à soupe de miel

1 cuillère à soupe de sauce soja

1 gousse d’ail hachée

1/2 cuillère à café de gingembre moulu

1 cuillère à café de 5 épices

1 cuillère à café de vinaigre de riz

1 cuillère à café de maïzena

1/2 cuillère à café de sel

Poivre du moulin

Entailler le gras du magret en croisillon.

Dans une poêle chaude, faire fondre le magret côté gras uniquement.

Jusqu’à ce qu’il soit bien doré.

Jeter le gras ( vous pouvez vous en servir pour faire sauter quelques pommes de terre persillées)

Dans un petit plat aux dimensions du magret si possible, poser la viande.

Dans un bol mélanger le miel, la sauce soja, l’ail, les épices, la maïzena et le vinaigre de riz.

Bien enduire la viande sur les 2 faces.

Laisser mariner au moins 2 h.

Passer ce temps, bien masser le magrets avec la marinade à nouveau.

Préchauffer le four à 200 degrés et enfourner pour 20mn côté peau dessous.

Déguster immédiatement.

Un pur délice, vous m’en direz des nouvelles !!!

A vos tabliers !!!