Souris d’agneau à la sauce chimichourri

Une idée pour votre repas de Pâques, des saveurs originales qui se marient parfaitement bien avec l’agneau.

Sans aucun doute un de mes plats préférés, la saveur de la menthe fraîche, de l’ail, du citron et l’ingrédient qui a tout sublimé…l’huile de noix qui a remplacé l’huile d’olive.

J’ai reçu cette huile de noix (En vente ici) dans le cadre de mon partenariat avec le domaine des terres rouges.

Le goût cette huile est très marqué, cette sauce se consommant cru, elle a gardé toute sa puissance et vraiment ça a été une belle surprise en bouche.

Nous consommons peu d’agneau, mon vieux copain Henri (qui n’est d’ailleurs pas vieux du tout mais que je connais depuis une quinzaine d’années) est un berger que je décrierais à l’ancienne, il fait pâturer ces bêtes dans nos garrigues, elles sont élevées en plein air autour de chez nous.

Je lui prends un colis, un clin d’œil à une profession et à une personne qui me tient à cœur.

L’été il amène son troupeau en estive et vous pouvez d’ailleurs suivre ses péripéties sur facebook, si vous habitez dans le sud je vous conseille vivement sa viande d’agneau ou de chevreau et ses chipolatas sont terribles !!!

Pour suivre Henri c’est Ici.

Les souris d’agneau sont un morceau de choix, je les cuits toujours à four tempéré (160 pendant 2h30)

Ainsi elles sont fondantes à souhait.

Pour 2 souris d’agneau :

20 feuilles de menthe

1 gousse d’ail

1 pointe de piment moulu

1 zeste de citron

1 jus de citron

2 cuillères à soupe d’huile de noix

Sel et poivre

Préparer la sauce :

Dans un mortier (ou un mixeur) placer les feuilles de menthe lavées, l’ail épluché, le zeste et le jus de citron, le sel, le piment et le poivre.

Écraser bien le tout pour obtenir un mélange homogène mais pas en bouillie.

Laisser infuser.

Préchauffer le four à 160 degrés.

Placer les souris d’agneau dans le four juste saler et poivrer.

Cuire 2h 2h30 selon l’épaisseur.

Une fois bien dorées, les placer sur une assiette et l’arroser de sauce chimichurri à la menthe.

Déguster immédiatement.

A vos tabliers !!!

Maquereau à la chermoula

Je ne vous avais pas encore parlé de la chermoula, pourtant elle est souvent présente sur ma table ou dans mes marinades.

C’est une sauce marocaine à base d’épices, de citron, d’huile d’olive.

Ultra parfumée !!!

Je m’en sers de marinade comme ici ou de condiment à poser sur la table avec du poisson grillé.

Ma poissonnière fétiche, Catherine avait des maquereaux magnifiques et cette sauce s’y prête à merveille.

Au four doux 25 mn c’est parfait.

Ingrédients :

1 citron bio (zestes et jus)

1 cuillère à café de cumin

1/2 cuillère à café de paprika fumé

1 cuillère à café de coriandre moulue

4 cuillères à soupe d’huile d’olive

3 gousses d’ail pelées

1 bouquet de coriandre

1 pointe de piment

3 maquereaux vidés et étêtés

Sel et poivre

Préchauffer le four à 160 degrés.

Dans un pilon, placer les zestes râpés, l’ail et les épices.

Ajouter la coriandre ciselée.

Réduire en purée.

Ajouter l’huile d’olive, le jus de citron et assaisonner.

Mettre les maquereaux dans un plat allant au four.

Badigeonner chaque poisson de la sauce, intérieur et extérieur.

Enfourner pour 25 mn.

Il faut que le poisson reste cuit à cœur et que la sauce ne brûle pas.

C’est absolument parfait, même froid!!!

A vos tabliers !!!

Beurre maison au pesto

Je vous avais déjà proposé une recette de beurre home made Ici, j’ai renouvelé l’expérience en cherchant plus d’originalité.

J’adore le pesto: des pignons légèrement grillés, de l’ail, du basilic du jardin.

C’est le mariage parfait des saveurs pour moi!!!

L’idée de base : et pourquoi pas dans un beurre avec des cristaux de sel???

Résultat : absolument terrible !!!

Un beurre salé à la fleur de sel de Gruissan, relevé d’ail, de basilic et de pignons grossièrement hachés….une tuerie.

Je voulais initialement le faire fondre sur un morceau de bœuf encore chaud qui sort du barbecue, et vraiment il sublimera votre viande ou sur du simple riz blanc mais quand nous l’avons goûter sur un bout de pain, je voyais ma motte de beurre diminuée à vue d’œil.

Le beurre est une activité que je réalise toujours avec ma fille c’est ludique et très simple.

Vous pouvez bien sûr utiliser votre robot ou un batteur électrique, j’affectionne toujours le désuet de ma machine à main pour barrater le beurre….j’adore !!!

Elle est en vente chez Tompress Ici zéro bilan énergétique juste il faut tourner la manivelle… vous faites du bien à la planète 😊.

Ingrédients:

50cl de crème entière

1/2 cuillère à café de fleur de sel

6 feuilles de basilic

2 cuillères à soupe de pignons de pin grillés

1/2 gousse d’ail hachée

Placer plusieurs heures avant la crème fraîche au frigo.

Hacher grossièrement les pignons préalablement grillés.

Hacher finement le basilic et l’ail.

Placer votre crème dans la cuve de votre robot ou dans le pot pour le barrater a la main.

Fouetter comme une chantilly, et continuer jusqu’à ce que la crème se divise en deux une partie jaunit…c’est votre beurre et le petit lait (à conserver précieusement pour d’éventuelles brioches)

Placer le beurre dans un torchon propre ou une étamine et bien le presser pour éliminer le petit lait.

Le mettre dans un petit saladier.

Le saler et ajouter l’ensemble des condiments.

Bien mélanger à la fourchette.

Et le mouler dans les moules de votre choix ( dôme, Moule à beurre …)

Laisser figer au frigo et démouler.

J’ai des idées plein la tête…d’autres recettes de beurre aromatisé sont à venir.

En attendant…

A vos tabliers !!!

Salade de pâtes à la sicilienne

Dans la vie il y a salade de pâte et salade de pâte.

Le souvenir de salade de pâte de la cantine dégoulinante de mayonnaise industrielle… non merci j’ai assez donné.

Aucun goût, aucune texture, juste une mayonnaise ultra présente en bouche.

D’accord j’exagère un peu, mais il faut que je vous la vende ma salade de pâte.

Moi la première quand on m’annonce une salade de pâte je me vois lever les yeux aux ciel..

Mais tout réside en un mot: SICILIENNE!!!

Quand vous voulez du goût, de la texture, de la générosité c’est en Italie et en Sicile qu’il faut aller piocher les recettes.

Que j’aime leur cuisine!!!

Je disais souvent à mamie Adeline en Espagne en voit que les femmes aiment faire la fête, elles ne restent pas des heures aux fourneaux.

Et elle râlait toujours, c’était du taquinage bien sûr !

Mais la cuisine des mamas italiennes ont, à mon sens, une bonne longueur d’avance sur nous!

Une simple salade de nouilles sera agrémentée de câpres, de basilic, de thon frais et d’ail..

La générosité des saveurs, tout est préparé, revenus dans de l’huile d’olive pour aller chercher le meilleur de chaque aliment.

J’aime!!!

A la maison quand j’annonce une salade de pâte, aucune autre recette n’est tolérée sur la table…c’est LA recette !!!

J’ai utilisé les Eliche tricolore bio reçu dans le cadre de mon partenariat avec la maison Sacla.

J’ai été agréablement surprise de la tenue parfaite à la cuisson de ces pâtes, la texture était idéale pour cette salade.

Pour 4 personnes:

300g de thon rouge

320g de pâtes Eliche tricolore bio de chez Sacla

15 tomates cerises

1 gousse d’ail

une dizaine d’olives noires

une dizaine d’olives vertes

1 cuillère à café de câpres

1/2 bouquet de persil ciselé

4 feuilles de basilic hachées

Huile d’olive

Vinaigre balsamique

Sel et poivre

Faire cuire les pâtes al dente conformément aux indications du paquet.

Couper les olives en tranches, les tomates en deux.

Couper le thon en cube assez petit.

Hacher l’ail et le faire revenir dans une cuillère à soupe d’huile d’olive.

Ajouter les tomates quelques minutes, les olives et les câpres.

Ajouter le thon et le persil pour 3 mn de cuisson il faut que le poisson soit encore rosé à coeur.

Égoutter les pâtes, garder un peu d’eau de cuisson.

Mélanger à la garniture.

Arroser d’un filet d’huile, un trait de balsamique, sel et poivre.

Si c’est trop sec ajouter un peu d’eau de cuisson pour lier.

Parsemer de basilic.

Servir froid ou tiède.

Idéale pour un pique nique ou un apéro dînatoire..

A vos tabliers!!!

Tapenade d’olives noires

Un classique de nos apéritifs, une bonne tapenade !!!

Ultra simple et toujours efficace.

Quelques croûtons de pains grillés et le tour est joué.

C’est la solution apéro improvisé.

L’été est là et chez nous c’est souvent à l’improviste.

S’il m’en reste (c’est rarement le cas) j’en tartine des dos de cabillaud et au four 18 mn.

Ou un fond de tarte à la tomate, une salade de pâtes…

Une tapenade rehausse beaucoup de plat estival.

Beaucoup ne mettent pas de câpres dans leurs recettes, je vous laisse l’essayer et vous m’en dirais des nouvelles.

Ingrédients :

200g d’olives noires à la grecque dénoyautées

50g de câpres égouttées

1 gousse d’ail dégermée

50g de filet d’anchois à l’huile

5cl d’huile d’olive

1 pincée de thym frais

Poivre

Dans votre mortier ou dans le bol de votre mixeur, placer les olives, les anchois, les câpres, le thym, l’ail et le poivre.

Mixer ou piler en allongeant avec l’huile jusqu’à la consistance désirée.

Plus simple que ça c’est pas possible.

Se garde 1 semaine au frais.

A vos tabliers !!!

Ailes de raie à la crème d’ail

Un plat sans aucune difficulté, même monsieur qui n’aime pas les ailes de raie en mange.

C’est à dire qu’il adore l’ail mais pas le goût de ce poisson.

Dissimulation des saveurs épisode 4395 et il y aura d’autres épisodes à suivre, parceque ça marche à tout les coups!!!

Je me retiens à chaque fois mais croyez-moi la danse de la victoire me démange 😁

Ingrédients :

3 ailes de raie

1 tête d’ail

4 dL de Bouillon de légumes

1 cuillère à soupe de pastis

2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse

Poivre/sel

Poser les ailes de raie sur le panier vapeur de la cocotte, assaisonner de sel et poivre.

Mettre la tête d’ail pelée dans le bouillon de légumes et porter à ébullition dans le bas de votre cocotte minute pendant 10 mn avec le panier vapeur à couvert.

Retirer l’ail et mixer le avec 5 cuillères à soupe de bouillon.

Ajouter le pastis et la crème.

Bien mélanger et dresser sur les ailes de raie.

Simple et efficace !!!

J’effiloche les ailes de raie pour un côté plus élégant.

A vos tabliers !!!

Pain à l’ail

Grand classique de nos barbecues d’été mais aussi de nos apéros entre copains au coin du feu.

Le pain à l’ail se suffit à lui même je l’ai découvert sur le magazine cuisine actuelle et je l’ai adopté !

Il est moelleux, ultra parfumé, il fond en bouche … un régal !

Je l’ai présenté ici en part pour un plat à tarte classique, quand j’ai du monde je fais une vingtaine de petites boulettes et je l’ai aligne dans un plat rectangulaire.

Chacun pioche sa part.

Ce n’est pas juste un accompagnement fade, il se déguste tout seul tellement il est parfumé mon pain à l’ail.

Ingrédients :

2 cuil à soupe de sucre

15g de levure fraîche

70 ml d’huile d’olive

5 brins de persil

4 gousses d’ail dégermées

370g de farine

250 ml d’eau tiède

60 g de conté râpé

4 brins de thym

Sel

Dans la cuve de votre robot mettre le sucre, 3 bonnes pincées de sel, la farine, la levure, le thym et commencer à pétrir en ajoutant l’eau tiède.

Pétrir à vitesse moyenne 10 mn.

Laisser pousser pendant 1h30 – 2 h.

Dans un bol mettre l’huile d’olive, le persil et l’ail haché, réserver.

Au bout de 2 h de pousse, dégazer la pâte.

Dans le bol d’huile ajouter le fromage râpé.

Prélever des petites boules de pâte et les tremper pour les enrober dans le bol avant de les placer dans un plat allant au four.

Laisser à nouveau pousser 1h30.

Et enfourner dans un four préchauffé à 200 degrés pour 30 mn de cuisson.

Déguster tiède ou froid.

A vos tabliers !!!

Huile parfumée ail / citron

Et oui Noël arrive à grand pas et il faut anticiper certains cadeaux qui doivent mariner au moins 1 mois avant d’être distribués.

Et j’ai déjà largement expérimenté cette huile qui sublime un poisson au four ou à la plancha.

Je choisis toujours une huile de qualité, les citrons bio de ma belle sœur ❤️ et l’ail bio du jardin.

Plus elle sera marinée plus fort bien sûr sera le goût mais surtout vous pouvez la re remplir quand la bouteille se vide avec de l’huile et les parfums diffuseront à nouveau… une fois /an rajouter un zeste et un peu de romarin et ça repart!!!

Ingrédients :

20 cl d’huile d’olive

Le zeste d’un citron bio

3 gousses d’ail

Stériliser vos bouteilles en les faisant bouillir dans une grande quantité d’eau pendant 10 mn.

Prévoyez des bouchons avec bec verseur c’est beaucoup plus pratique.

Préchauffer le four à 60 degrés.

Prélever le zeste de votre citron en prenant soin d’éliminer la partie blanchâtre amère .

Placer les zestes sur votre plaque de four et enfourner 1 heure, il faut sécher les zestes.

Une fois refroidis les placer dans votre bouteille parfaitement sèche, avec l’ail pelé et remplir d’huile.

Il faut être vigilant à bien recouvrir d’huile pour ne pas que les ingrédients moisissent.

À vos tabliers !!!!