Poulpe à la sauce tomate

Réservée aux amateurs de poisson, cette recette est sans aucun doute ma préférée pour accommoder le poulpe.

La sauce tomate assaisonnée à l’anchois vient apporter du peps à la chair fade du poulpe.

Cela dit le goût de l’anchois lui ne ressort pas du tout, il est fondu dans la sauce.

Et il a l’avantage de la saler naturellement.

J’ai acheté chez ma poissonnière des tentacules de poulpe décongelées, ainsi les fibres sont déjà cassées.

Je me suis largement inspiré d’une recette d’un chef italien dont j’ai vu la vidéo sur les réseaux sociaux.

Je l’ai accommodé en version tapas, lui ne faisait d’ailleurs pas bouillir le poulpe, il le cuisait directement entier dans la sauce tomate, et y ajouter des pastas pour un plat complet.

J’ai opéré un petit virage vers mon Espagne pour le proposer en apéro sous le soleil printanier.

Bref j’ai ajouté mon grain de sel !!!

J’ai préféré faire bouillir 20 mn mon poulpe, car même si les fibres ont été cassées par la congélation, il est beaucoup plus tendre en bouche.

Je les découpais en tronçons pour une cuisson plus homogène.

J’ai bien fait réduire ma sauce pour qu’elle enrobe chaque morceau et je l’ai aromatisé de câpres et d’anchois.

Avec une sauce plus allongée, vous pouvez le servir avec des pâtes.

Ingrédients :

2 « grosses pates » de tentacules de poulpe décongelé

250g de purée de tomate ( une conserve pour moi Recette ici de mon tomata )

3 filets d’anchois à l’huile d’olive

1/2 cuillère à café de pimenton

1 cuillère à café de câpre

3 gousses d’ail

1 feuille de laurier

1 branche de thym

1 brin de romarin

Huile d’olive

Poivre du moulin

Persil

Bien nettoyer les tentacules de poulpe sous l’eau froide.

Préparer une grande casserole d’eau avec 2 gousses d’ail pelées, le thym, le laurier et le romarin.

Placer le poulpe et le recouvrir d’eau froide.

Mettre sur feu vif, compter 20mn de cuisson à ébullition.

Laisser refroidir dans l’eau, il va s’imprégner des saveurs.

Égoutter dans une passoire.

Tronçonner la chair en morceaux.

Dans une poêle, mettre 2 cuillères à soupe d’huile d’olive.

Ajouter la gousse d’ail pelée.

Laisser frémir quelques minutes pour parfumé l’huile.

Ajouter la chair découpée.

Faire revenir 3 minutes.

Ajouter les filets d’anchois.

Puis la sauce tomate, le piment et le poivre.

Cuire 20 mn à petits bouillon, 5 mn avant la fin ajouter les câpres.

La sauce doit être bien réduite.

Servir chaud, tiède ou froid.

Avec une bonne Sangria on est en vacances !!!

A vos tabliers !!!

Seiche à la catalane de mamie Adeline

Voilà une de mes recettes réconfortantes, de part les souvenirs qu’elle me procure.

Ma mamie sucrée, ma mamie câline qui savait me faire plaisir et titiller mes papilles.

Des lamelles de seiches parfumées, enrobées d’une sauce tomate, de câpres et c’est très personnel mais j’aime cuire le riz dans la sauce.

Ma mamie, et même ma maman cuisinent le lapin ou les fameuses seiches comme ça, elle ne servent pas le plat et le riz à part…un peu comme pour la paella.

Je trouve le tout bien plus savoureux.

L’ensemble est homogène, avec des saveurs agréables.

Vous pouvez bien sûr réaliser la sauce et la servir avec du riz blanc.

Moins complexe et plus rapide que la sauce américaine, la sauce n’en reste pas moins généreuse.

Ma mamie appelait cette sauce l’américaine du pauvre.

C’est un plat complet sans aucune difficulté de réalisation et assez rapide, vous pouvez en plus le congeler il n’en sera que meilleur réchauffé.

Ingrédients :

2 kgs de lamelles de seiche

1 oignon

1 gousse d’ail

1 verre de vin blanc sec

1 pot de Tomata

1 cuillère à soupe de câpres

1 pincée de safran

1 feuille de laurier

1 branche de thym

Sel et poivre

1 verre et demi de riz blanc

Huile d’olive

Découper la seiche en morceaux.

Dans une sauteuse verser l’huile d’olive.

Faire revenir les oignons jusqu’à ce qu’ils soient translucides.

Ajouter l’ail haché et les morceaux de seiche.

Faire revenir 5-8mn.

Mouiller avec le vin blanc.

Ajouter le tomata, le safran, le thym, la branche de laurier, sel et poivre.

Couvrir et laisser cuire à feu doux 20 mn.

Ajouter les câpres et faire cuire à découvert 10 mn sur un feu un peu fort que la sauce réduise.

Si vous voulez cuire le riz dans la sauce, ajoutez le avec les câpres.

Au besoin ajouter un peu d’eau.

Sinon faites bien réduire la sauce et servez la avec du riz blanc.

Un plat qui plus est économique, que demander de plus…

A vos tabliers !!!

Le tomata de mamie Adeline

Ma maraichère bio m’appelle hier pour me demander si 15 kgs de tomates m’intéressait…. il faut bien que je fasse le stock de coulis pour l’année, on est dans le sud la tomate est l’ingrédient de base de nombreuses recettes 😉

Aussi mes bocaux jetés dans mon lave vaisselle (cycle à 70 degrés) j’accours récupérer mes cagettes pleines

J’ai tenté une année de réaliser plusieurs recettes avec de l’origan pour les pizzas, de l’ail et de l’oignons pour les pates mais je n’étais pas satisfaite et rajouté toujours un supplément donc je reste sur la recette de mon fameux grimoire et en fonction de la recette je l’accommode

J’ai modernisé la recette de ma grand mére

Ingrédients:

15 kgs de tomates

et c’est tout !!!!!!

Enfin je ment je rajoute 5 grains de sucre pour l’acidité

Une fois mes tomates passées sous l’eau je les coupe en deux et dans mon confiturier et sur le feu

Et c’est partie pour 2h30 de cuisson

Et là où je modernise un peu la recette c’est que je dégaine mon ami le mixeur plongeur, ma mamie faisait au moulin à légumes…

C’est magique et j’ai débarrassé dans 25 pots à confiture récupérés par ci par là

et direction le stérilisateur ou une simple cocotte peu importe vous immergez les bocaux et à ébullition comptez 35 mn

Et croyez moi que les 25 pots ben pour 1 an c’est juste juste… Pizzas, pates, paella…. ce coulis me sauve quelques soirées improvisées

A vous de jouer!!!