Croque Monsieur

Facile, rapide pour nos plateaux télés, accompagné d’une soupe ou d’une salade, le croque monsieur est toujours apprécié.

La recette change en fonction du fromage choisi, du pain, et le jambon s’est parfois transformé en reste de poulet.

C’est dire!!!

Pour 3 personnes :

6 tranches de pain de mie au choix

3 tranches de jambon blanc

20g de beurre

1 cuillère à soupe de farine

35cl de lait

1 pincée de noix de muscade moulue

Sel, poivre

Comté râpé

Commencer par préparer la béchamel : Dans une casserole faire fondre le beurre.

Y ajouter la farine et remuer à la cuillère en bois jusqu’à épaississement.

Ajouter le lait peu à peu en remuant.

Laisser épaissir sur le feu.

Saler et poivrer

Ajouter la muscade et 1 poignée de comté.

Remuer et réserver.

Placer 3 tranches de pain de mie sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Déposer 1 cuillère de béchamel sur chacun.

Recouvrir de jambon blanc et de comté râpé.

Fermer avec la tranche de dessus.

Recouvrir cette dernière de béchamel.

Parsemer de comté et enfourner dans un four préchauffé à 180 degrés pendant 15 à 20 mn.

Installez-vous devant un bon film en le mangeant chaud.

A vos tabliers !!!

Soufflé aux fromages des montagnes

Le soufflé a quand même un côté j’en mets plein la vue 😁

Il fait toujours son petit effet quand on le pose sur la table.

Pour si peu qu’il soit servi immédiatement bien sûr il est aérien et mousseux.

Par contre si vous voulez flamber avec le soufflé il y a des règles impondérables :

Ne pas ouvrir la porte du four pendant la cuisson et servir aussitôt !!!

Il vaut mieux attendre le soufflé, lui retombera rapidement…. il ne vous attendra pas.

D’où les photos!!! Pas question d’une mise en scène élaborée, je l’ai sorti du four et photographié immédiatement.

Le goût est marqué, j’avais misé sur des fromages de qualité, un côté filant au moment de service, un mousseux très aérien caractéristique.

Il vous suffit de suivre les instructions pour un rendu parfait, ce n’est pas un soufflé c’est un nuage garanti.

Ingrédients :

200g de 3 fromages de qualité (beaufort, emmental, tomme de Savoie)

5 oeufs

2 pincées de muscade râpée

Poivre du moulin

60g de beurre

60g de fécule de maïs

50cl de lait demi écrémé

Dans une casserole, faire un roux en mélangeant le beurre fondu et la fécule de maïs.

Verser le lait doucement pour réaliser une béchamel.

Y ajouter les fromages et la muscade.

Assaisonner de sel et poivre.

Préchauffer le four à 180 degrés.

Laisser le mélange tiédir et y ajouter les jaunes d’œufs en mélangeant.

Monter les blancs en neige ferme.

Les incorporer dans la béchamel aux fromage délicatement.

Beurrer largement un moule à soufflé de 20cm de diamètre.

Verser le mélange et enfourner pour 40 mn.

C’est bien connu sans ouvrir la porte du four.

Servir immédiatement.

A vos tabliers !!!

Truffade façon la fille du boulanger

Comment affronter le froid de l’hiver avec une bonne dose de réconfort dans l’assiette ?

Je suis allée chercher du côté de l’Auvergne un bon plat généreux…

Ce plat est traditionnellement servi en accompagnement à mon humble avis il se suffit, allez peut-être soyons fou une salade verte 🤪

Il en existe plusieurs versions : au four, à la poêle…

Alors ma foi j’ai apporté ma pierre à l’édifice de la customisation avec du morbier fermier.

Ingrédients pour 5 personnes :

1 kg de pommes de terre

450g de morbier

3 gousses d’ail dégermées et hachées

1 botte de persil hachée

Graisse de canard

Peler et couper vos pommes de terre en dés (j’ai opté pour cette découpe car je n’ai pas de mandoline et c’était parfait)

Faire chauffer 2 cuillères à soupe de graisse de canard.

Et mettre les dés de pommes de terre à cuire à couvert.

Remuer de temps en temps.

Dés qu’une légère coloration apparaît mettre la persillade.

Terminer la cuisson de vos pommes de terre toujours à couvert.

Compter environ 20- 25 mn de cuisson au total.

Couper le morbier en tranches et ôter la croûte.

Déposer les tranches de fromage sur les pommes de terre et couvrir.

Une fois le fromage fondu remuer délicatement et servir.

Même pas peur de l’hiver!!!

A vos tabliers !!!

Crottins de chèvre panés

Ou comment faire d’une simple salade un plat complet pour le soir, en l’agrémentant de crottins panés, noix et raisins.

Après avoir littéralement passé des heures en cuisine pour les fêtes, le 5 mn au compteur indiqué pour cette recette en fait un atout non négligeable.

Sachant que vous pouvez agrémenter la panure d’herbes comme moi, en variant selon vos goûts ou vos épices à disposition.

Ingrédients :

3 crottins de chèvre

1 oeuf battu

Et un fond d’assiette à soupe de chapelure

Ail semoule

Origan

Poivre du moulin

Battre l’œuf dans une assiette à soupe

Dans l’assiette de la chapelure disposer 1/2 cuillère à café d’ail semoule, 1/2 cuillère à café d’origan et quelques tours de moulin à poivre.

Bien mélanger.

Tremper un crottin dans l’œuf battu puis dans la chapelure aromatisée.

Renouveler cette opération un autre fois.

Faire revenir dans une poêle bien chaude avec un filet d’huile.

Servir chaud avec une salade verte.

Facile, parfumé et gourmand…

A vos tabliers !!!

Brie farci

Le fromage de fin de repas difficile de faire original, c’est un plateau varié ou bien je farci un brie de Meaux.

Et j’ai vraiment un penchant pour ce dernier, lorsque j’ai la chance d’avoir une truffe, je la râpe à l’intérieur.

Cette année pour Noël je l’ai farci aux abricots secs, amandes et pistaches, et le résultat était parfait !!!

J’aime l’originalité, et la touche de fraîcheur que cette recette amène, on pourrait craindre qu’avec le mascarpone ce soit lourd mais pas du tout.

À préparer 48h avant.

Ingrédients pour un brie de 20 cm environ :

250g de mascarpone

50g d’amandes grillées salées

50g de pistaches

7 abricot sec moelleux

1 cuillère à soupe de miel de châtaignier

2 pincées de fleurs de sel

Commencer par piler grossièrement les pistaches et amandes.

Couper les abricots en dés.

Dans un saladier placer le mascarpone et fouetter le pour le détendre.

Y ajouter le miel, mélanger.

La fleur de sel, mélanger.

Ajouter les fruits secs, mélanger.

Couper le brie en deux dans l’épaisseur.

Et garnir une moitié de la préparation précédente.

Couvrir avec l’autre chapeau.

Filmer de film transparent et laisser 48h au frigo.

Voilà une façon originale et gouteuse de finir en beauté le repas.

A vos tabliers !!!

Mont d’or au four

Un classique réconfortant dans un fromage fumant et coulant sortant du four.

Repas fifille à la maison, première fraîcheur, cheminée allumée le repas simple sans prise de tête est tout trouvé un mont d’or!!!

Servi avec des croûtons maison aillés au pimenton et/ou des pommes de terre vapeur….un bon vin rouge… efficace !!!

Il ne faut pas négliger quand même le temps de cuisson je compte une bonne demi heure pour qu’il soit parfait.

Agrémenté de gousses d’ail, de vin blanc et d’un peu de thym c’est absolument délicieux.

Ingrédients :

1 mont d’or

4 gousses d’ail

1 branche de thym sec

1/2 verre de vin blanc sec

poivre au moulin

Commencer par entailler en losange le fromage sur une profondeur d’1 cm environ.

Enfoncer les gousses d’ail pelées et dégermées en les répartissant de façon uniforme.

Arroser de vin blanc.

Saupoudrer de thym et de poivre.

Recouvrir de papier alu l’extérieur de la boîte.

Et placer dans un four préchauffé à 190 degrés pour 30 – 35 mn.

A servir chaud dès la sortie du four.

A vos tabliers !!!!

Bouchées au camembert

Dans la liste des aliments qui dépannent toujours il y a les feuilles de brick!

Que ce soit des restes, du fromage, de la viande hachée, du poisson….bref c’est un vrai fourre tout la feuille de brick.

Elle vous fait croustiller les papilles et la présentation est quand même sympa pour recycler des fonds de fromage ou des restes.

Je vous propose ici des bouchées crousti fondantes absolument divines à servir avec une bonne salade verte.

Pour 3 personnes :

3 oeufs

1 camembert

20cl de crème

20cl de lait

6 feuilles de brick

20 g de farine

2 pincées de muscade

Poivre

Commencer par préchauffer le four à 190 degrés

Couper le camembert en dés

Fouetter les œufs, incorporer la farine, la crème, le lait, la muscade et le poivre.

Ajouter les dés de camembert

Beurrer 6 moules à bord haut et tapisser d’une double couche de cercle de feuille de brick ( je me sers de moule en silicone à muffins)

Repartir la garniture et faire cuire pendant 20 mn

Servir chaud

A vos tabliers !!!

Cordon bleu maison

Bon je vais peut-être me répéter mais vraiment le cordon bleu fait partie de ces plats qui écrasent à plate couture l’industriel !!!

Ils n’ont absolument rien à voir avec les insipides demi lune que l’on vous vend, vraiment ça vaut le coup de se lancer.

Vous pouvez les décliner à l’infini, ici j’ai choisi d’associer les escalopes de poulet avec des tranches de morbier et des tranches de jambon cru fumé.

Ingrédients pour 4 personnes :

4 escalopes de poulet

4 tranches de morbier

4 tranches de jambon cru fumé

2 oeufs

Chapelure

Sel et poivre

Couper chaque escalope en deux dans l’épaisseur, saler peu et poivrer l’intérieur et l’extérieur du poulet.

Ouvrir l’escalope en deux et déposer à l’intérieur une tranche de jambon et de fromage.

Replier l’escalope, jambon et fromage à l’intérieur.

Battre les 2 oeufs entiers dans une assiette à soupe.

Et placer la chapelure dans une autre assiette .

Prendre une escalope garnie et la tremper successivement dans l’œuf et sans attendre dans la chapelure.

Renouveler cette opération pour obtenir une panure bien craquante .

Faire chauffer l’huile dans une poêle et faire revenir les cordons bleus.

Servir chaud

A vos tabliers !!!!

Camembert feuilleté aux saveurs du sud

Le camembert fait quand même parti de ma liste de courses mensuelle: l’hiver fondu au four avec 4 pommes de terre, feuilleté, fondu avec des croutons à l’ail….. il dépanne et le résultat est toujours savoureux et gourmand.

Aujourd’hui il sera agrémenté de tomates, Moutarde, de thym et de fleur de sel

Ingrédients:

1 bon camembert ( j’insiste sur le « bon » parce qu’il faut qu’il fonde d’une part et qu’il est du goût d’autre part)

1 pâte feuilletée

1 tomate

2cuil à soupe de Moutarde

thym

fleur de sel et poivre au moulin

1 jaune d’œuf pour la dorure

Dérouler votre pâte feuilletée, tartiner le centre d’une cuil à soupe de moutarde

Couper votre tomate en fines rondelles et les déposer dessus

Saler et poivrer et parsemez de thym

Poser votre camembert sur les tomates et le badigeonner de moutarde à nouveau

Refermer votre pâte sur votre camembert et retourner le il sera ainsi plus esthétique et les tomates n’imbiberont pas votre pate feuilletée

Dorer avec le jaune d’œuf battu

Enfourner dans un four préchauffé à 180 degrés pendant 25 mn

Une salade verte et bastaaaa!!!!

N’hésitez pas à partager vos idées et ressentis

A vos tablier!!!!