Bûche de Noël comme une piña colada

J’ai déjà réalisé cette bûche il y a 5 ans, et j’avais adoré les saveurs coco-ananas, un classique sans prise de risque qui avait rencontré un franc succès.

De plus elle est très simple à réaliser et assez rapide.

Si vous voulez vous lancer c’est avec celle-ci qu’il faut commencer.

Pour mes bûches fruitées je commande mes pulpe de fruits sur le site Meilleur du chef, elles sont naturelles et le goût du fruit ne vous décevra pas.

C’est une valeur sûre !

Elle se compose d’une dacquoise coco, de morceaux d’ananas frais flambés au rhum ou pas (comme vous le souhaitez), d’une mousse bavaroise à l’ananas et d’un miroir ananas.

Cette bûche étant pour offrir à une famille avec un petit garçon, j’ai privilégié l’ananas frais, lorsque je l’avais réalisée pour Noël j’avais fait caraméliser les dés d’ananas avec 1 cuillère à soupe de sucre et j’avais flambé le tout au vieux rhum vanillé.

La recette est très simple et peut être réalisée à l’avance puisque congelée.

Ma copine Faustine.photography m’a fait l’honneur d’une séance photo, j’ai beaucoup à apprendre de son expérience, elle me guide et me conseille.

Vous pouvez la retrouver sur les réseaux sociaux sous ce nom là.

Je ne prends pas toujours le temps nécessaire pour de belles photos, je vais faire un effort en ce sens, quand je vois le rendu de ses photos…elles sont magnifiques !!!

Ingrédients pour 10-12 personnes :

Une feuille de papier Rhodoïd au dimension de la gouttière à bûche

Pour la dacquoise coco:

5 blancs d’œufs

100g de sucre semoule

150g de noix de coco râpée

Pour la mousse ananas :

500ml de pulpe d’ananas

50g de sucre

2 sachets de sucre vanillé

40cl de crème fraîche liquide entière bien froide

4 feuilles et demi de gélatine

1 ananas Victoria en tranches

Pour le miroir :

500ml de pulpe d’ananas

4 feuilles de gélatine

5 gouttes de colorant jaune

2 cuillères à soupe de crème fraîche

À faire au moins la veille :

La dacquoise coco:

Préchauffer le four à 170 degrés.

Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, tracer au crayon la dimension de la gouttière à bûche.

Monter les blancs en neige, lorsqu’ils sont mousseux ajouter le sucre en deux fois.

Continuer de battre jusqu’à ce qu’ils soient fermes.

Ajouter la noix de coco râpée et à l’aide d’une maryse mélanger délicatement.

Couler sur la plaque au dimension de la bûche, vous pouvez aussi le pocher à l’aide d’une poche à douille.

Enfourner en surveillant la coloration 20-25 mn.

Laisser refroidir.

Pour l’insert au fruits.

J’ai simplement coupé les tranches d’ananas Victoria en 2, pour les flamber vous avez l’explication plus haut.

La mousse ananas :

Faire tremper les feuilles de gélatine au moins 10mn.

Sucrer avec les 2 sucres la pulpe d’ananas.

Faire chauffer 3 cuillères à soupe de crème dans une casserole.

Y faire dissoudre les feuilles de gélatine essorées.

L’ajouter à la pulpe d’ananas sucrée et bien remuer.

Monter la crème très froide en chantilly.

Ajouter la pulpe d’ananas en remuant à l’aide d’une maryse.

Pour le montage:

Placer la feuille Rhodoïd dans la gouttière.

Couler la mousse à l’ananas jusqu’à 1 cm du bord.

Placer les demi tranches d’ananas caramélisées ou frais.

Poser dessus la dacquoise taillée au dimension du moule.

Congeler au moins une nuit.

6h avant la dégustation :

Réhydrater les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.

Faire chauffer 3 cuillère de pulpe d’ananas.

Essorer les feuilles de gélatine et hors du feu les dissoudre.

Mélanger au reste de pulpe et ajouter la crème et le colorant.

Attendre que le mélange s’epaississe un peu.

Démouler la bûche congelée.

Sur une grille couler le miroir sur la bûche en évitant les aller retour.

Placer au frais et décorer à votre convenance.

A vos tabliers !!!

Tiramisu ananas-coco

Le tiramisu c’est simple et déclinable à l’infini.

Déclinable bien sûr au fil des saisons mais certains comme celui-ci, me dépanne tout au long de l’année.

Il est composé d’un sablé coco, d’une crème au mascarpone coco et de dés d’ananas frais ou au sirop.

Je l’ai réalisé avec des ananas au sirop et c’était parfait.

Je vous donne ma recette du sablé coco, je préfère de loin le réaliser, c’est simple et hormis la petite heure de pause, assez rapide.

Je le cuis assez épais (comme un roudor) pour avoir de la texture.

Vous pouvez bien sûr étaler un peu plus la pâte, la découper à l’emporte pièce, pour les goûters ils seront parfaits !

Ce tiramisu est onctueux et très frais avec l’apport de fruit, il a été très apprécié.

Ingrédients pour 4 verrines:

Pour le sablé:

150g de farine

100g de beurre froid

2 jaunes d’œufs

50g de sucre

4 cuillères à soupe de noix de coco râpée

1 pincée de fleur de sel

6 tranches d’ananas

250g de mascarpone

2 cuillères à soupe de noix de coco râpée

100g de sucre semoule

2 œufs

10cl de jus d’ananas

2 cuillères à soupe de rhum

Dans le cuve de votre robot placer la farine, le beurre coupés en petit dés, le sucre, les jaunes d’œufs et le sel.

Pétrir à vitesse moyenne avec l’accessoire feuille jusqu’à l’obtention d’un aspect sablé.

A la main réunir en une boule de pâte et placer 1h au frais.

Pendant ce temps préparer la crème :

Séparer le blanc des jaunes d’œufs.

Dans un saladier battre les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter le mascarpone, mélanger.

Monter les blancs en neige ferme et les incorporer à la préparation.

Ajouter la noix de coco râpée.

Mélanger délicatement à la maryse.

Réserver au frais.

Préchauffer le four à 180 degrés.

Sortir la pâte à sablé, l’étaler sur une plaque recouverte de papier sulfurisé sur une épaisseur d’1,5cm environ.

Enfourner pour 18-20 mn en surveillant la cuisson.

Il faut qu’il soit légèrement doré.

Laisser refroidir.

Pour le montage :

Mélanger le jus d’ananas et de rhum.

Concasser grossièrement votre biscuit, le placer au fond des verrines sur 3 cm d’épaisseur environ.

L’arroser d’une cuillère à soupe de jus.

Ajouter 1 grosse cuillère à soupe de crème au mascarpone, quelques dés d’ananas.

À nouveau de la crème et finir par les fruits

Placer au frais.

Gros succès garanti avec ce dessert.

A vos tabliers !!!

Panna cotta coco aux mirabelles

La pana cotta est une façon idéale de finir un repas.

J’en fais souvent…

Agrémentée au fil des saisons par les fruits et je les décline avec parfois de la crème végétale pour varier les goûts.

J’aime beaucoup utiliser la crème de coco pour mes desserts, j’aime son onctuosité et son goûts généreux qui permettent de diminuer la quantité de sucre.

Ce dessert nécessite peu de préparation, pas de four allumé avec la chaleur, et reste léger avec l’association de coco pour la base…un bref il a tout bon!!!

Il doit être préparé à l’avance et placer au frais au moins 3 h avant le repas.

Après de nombreux essais la quantité de gélatine est idéale pour moi, la panna cotta reste onctueuse.

Je déteste les desserts trop gélatinés, désagréable en bouche et trop caoutchouteux.

La pleine saison des mirabelles m’a fait opté pour ce fruit parfumé, l’association à la coco était parfaite.

Ingrédients pour 4 personnes :

250g de crème de coco

250g de lait

2 feuilles de gélatine

Sucre

250g de mirabelle

1 cuillère à soupe de sucre

Placer les feuilles de gélatine dans un récipient d’eau froide pendant 15mn.

Pendant ce temps, chauffer la crème fraîche et le sucre dans une casserole jusqu’à ébullition et stopper le feu.

Essorer les feuilles de gélatine et les mettre dans la crème chaude.

Mélanger au fouet jusqu’à dissolution complète.

Y ajouter la crème coco.

Placer dans des verrines au frigo au moins 3 h.

Pour la compotée de mirabelle :

Laver et couper les fruits en 4.

Les placer dans une casserole avec une cuillère à soupe de sucre en poudre.

Laisser compoter 20 mn.

Réserver au frais.

Une fois la panna cotta bien prise, ajouter dessus 2 cuillères de compotée de mirabelle.

Dégustez.

A vos tabliers !!!

Babas à la piña colada

Voilà un bout de temps que l’association de baba moelleux, imbibé de rhum et d’ananas surmonté d’un chantilly 100% coco me trottait dans la tête.

Invités chez des amis à un barbecue je me suis proposais pour le dessert afin de les réaliser.

Le résultat: un dessert qui reste léger avec l’association du fruit et d’une chantilly coco, ultra frais il a été très apprécié après un bon repas de soir d’été.

Les babas ultra moelleux même écrasés dans le sirop de punchage ils se regonflaient entièrement. (oui je fais des expériences bizarres parfois)

J’avais fait un punchage non alcoolisé pour les enfants à base de vanille et de sirop d’ananas pour rester dans le théme.

Le punchage de vos gâteaux doit être généreux, il faut réaliser au cure dents plusieurs trous au fond du gâteau pour éviter que le fond soit sec.

Je les ai laisser bien 5-7 mn immergés en les tournant, pour que le résultat soit parfaits.

La pâte à baba est très simple à réaliser et elle est agréable à travailler, cette recette est vraiment très simple à faire.

Le rendu au look sympa ne gâche rien.

J’ai utilisé ces moules là : https://www.tompress.com/A-10005612-moule-6-mini-kouglofs-silicone-noir-avec-particules-de-metal.aspx et comme pour les tigrés réalisés avec, aucun graissage et un démoulage parfait.

On ne me prendra plus à acheter des moules discount qui au démoulage sont une véritable catastrophe à la deuxième utilisation.

Pour 10 babas:

Pour la pâte à babas:

220g de farine T65

2 œufs

3g de sel

15g de sucre

80g de lait entier

16g de levure fraîche

60g de beurre ramolli

Pour le sirop alcoolisés:

500ml de jus d’ananas

2 cuillères à soupe de sucre

1 verre de rhum blanc

1 gousse de vanille fendue

Pour la chantilly coco:

300ml de crème de coco

1 siphon

Pour la garniture:

1 boite d’ananas au sirop

Commencer par la pâte à baba :

Dans le bol du robot placer le sel, le sucre, la farine et la levure.

Pétrir avec le crochet en ajoutant les œufs, et le lait à petite vitesse.

Pétrir au moins 15 mn en augmentant la vitesse jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois.

Ajouter ensuite le beurre ramolli jusqu’à l’obtention d’une pâte souple.

Couvrir et laisser pousser 1h30.

Dégazer et remplir au tiers les moules à savarin.

Laisser à nouveau pousser, la pâte doit atteindre les bords du moule.

Enfourner dans un four préchauffer à 180 degrés pour 25mn ( en surveillant)

Laisser complètement refroidir.

Pour le sirop:

Placer la gousse de vanille fendue et grattée dans le jus d’ananas avec le sucre.

Porter 10 minutes à ébullition et laisser refroidir.

Pour la version alcoolisée ajouter le rhum une fois refroidi.

Pour la chantilly coco, j’ai simplement placer la crème coco dans le siphon avec une cartouche de gaz, j’ai bien remué.

Au moment de servir j’ai rajouté une cartouche.

Réaliser une brunoise avec 2 ronds d’ananas.

Percer le fond de chaque baba avec un cure dent et les immergés dans le sirop froid 5 bonnes minutes en les tournant souvent.

Placer 1 cuillère de brunoise d’ananas au centre, surmonter le tour de chantilly coco.

Voilà prêt à deguster!

A vos tabliers!!!

Dos de lieu noir au lait de coco et au safran

Le dos de lieu noir est une bonne alternative au cabillaud dont les ressources souffrent de son succès…

Voilà une recette simple avec en somme peu d’ingrédient mais qui donne un petit air de fête à votre repas.

La crème de coco et de soja allègent la recette et l’association avec le safran je ne prends pas trop de risque, elle est bien connue.

J’ai choisi les cassolettes pour ma présentation un côté bling bling assumé.

Ingrédients pour 3 personnes :

3 portions de dos de lieu noir

2 échalotes

1/2 verre de vin blanc sec

Huile d’olive

200ml de crème de coco

100ml de crème de soja

2 doses de safran

Sel – poivre

Citron en rondelles (facultatif)

Couper votre poisson en 3 portions.

Préchauffer le four à 180 degrés

Dans une casserole faire revenir les échalotes dans un filet d’huile d’olive.

Ajouter le vin et le laisser réduire de moitié.

Ajouter les crèmes et le safran.

Saler et poivrer.

Dans chaque cassolette placer la portion de poisson et arroser d’une louche de sauce.

Poser sur chaque portion une rondelle de citron.

Enfourner 20mn.

En ces moments de confinement, ce plat raffiné et simple à la fois nous a fait du bien.

Plein de saveurs, de couleurs, un côté festif…

Bref nous nous sommes régalés

A vos tabliers !!!